Marco Kutscher met Los Angeles à ses pieds

Marco Kutsher a créé une demi-surprise avec Van Gogh!
Crédit : Jackie McCool/LM

Lundi 05 octobre - 02h46 | Marion Mauger

Marco Kutscher met Los Angeles à ses pieds

Sur les trente-six couples au départ du Grand Prix du Grand Chelem Indoor de Los Angeles, seuls sept pilotes ont réussi à trouver la solution pour réaliser le parcours parfait. Avec des cavaliers comme Patrice Delaveau, Scott Brash, Steve Guerdat ou encore Kent Farrington, le barrage s'annonçait des plus palpitants. Après une bataille sans merci entre les meilleurs cavaliers mondiaux, c'est finalement Marco Kutscher qui s'est offert la victoire.

Ouvreur de l'épreuve, Rick Hemeryck en selle sur Carlitto van't Zorgvliet a signé le premier parcours sans-faute. Il a fallu ensuite attendre douze chevaux avant qu'Ali Bin Khalid al-Thani, aux rênes de First Division, soit venu rejoindre le Belge. Avec le dossard numéro vingt, Partice Delaveau a été le premier Tricolore à s'élancer. Aux rênes du superbe Lacrimoso 3*HDC, le Normand a offert une véritable leçon d'équitation au public. Fort de ses deux victoires hier, le vice-champion du monde a réalisé un magnifique parcours sans-faute, tout en fluidité et décontraction.

Malgré ces trois belles performances, beaucoup de cavaliers n'ont pas réussi à trouver la solution pour réaliser le parcours parfait. En témoigne le score très lourd d'Edwina Tops-Alexander associée à Lintea Tequila. Pourtant très performante la veille, l'Australienne a affiché dix-sept points au compteur à l'issue de cette première manche. Un parcours qui a été fatal également pour Kirsten Coe. Une mésentente entre l'Américaine et Czardas 30 à l'abord de la triple barre a entrainé la chute du couple.

Le chronomètre a lui aussi fait son lot de victimes, six couples n'ont pas réussi à rentrer dans le temps, dont l'Italien Piergiorgio Bucci en selle sur Casallo Z qui a tout de même signé un magnifique parcours, tout comme McLain Ward associé à HH Azur. Malgré une barre au sol, certains couples ont réalisé de remarquables performances comme Audrey Coulter avec son excellent Capital Colnardo qui a fait faute sur l'ultime obstacle. Un dernier oxer fautif puisque Rich Fellers et son incroyable Flexible en ont également fait les frais, tout comme Kevin Staut et Elky van het Indihof*HDC, derniers à s'élancer, qui ont tout de même réalisé le parcours le plus rapide de la première manche. Le couple tricolore a terminé à la dixième place.

Il a fallu attendre les six derniers concurrents avant de connaitre le nom des derniers barragistes. Avec le dossard trente-et-un le numéro un mondial, Scott Brash associé à Hello M'Lady, a été le quatrième à se qualifier pour la seconde manche. S'en sont suivi trois autres sans-faute : Steve Guerdat et Kavalier, Kent Farrington en selle sur son fidèle Voyeur, et enfin Marco Kutscher et Van Gogh.

Un barrage haut en couleurs

Le casting réunissant les meilleurs cavaliers mondiaux pour le barrage a tenu toutes ses promesses. Contre-performance néanmoins pour Rick Hemeryck, le cavalier de Carlitto van't Zorgvliet, sorti du barrage avec douze points au compteur. Le premier double sans-faute a été signé par Ali Bin Khalid al-Thani aux rênes de First Division avec un chronomètre largement accessible de 40''13. Troisième à s'élancer, Patrice Delaveau a pris tous les risques en début de parcours. Malheureusement, une hésitation de Lacrimoso 3*HDC à l'entrée du double a privé la paire de tout espoir de victoire et a laissé le champs libre aux couples suivants. Le Tricolore s'est classé à la septième place.


Scott Brash aux rênes de Hello M'Lady a réalisé un parcours extrêmement rapide en 37''93 et s'est installé confortablement à la première place. Le champion olympique Steve Guerdat n'a rien pu faire contre le Britannique. En selle sur le jeune Kavalier, il a tout de même signé un parcours très rapide en 39''05. Kent Farrington, seul représentant des États-unis sur ce barrage, est venu titiller le numéro un mondial avec un très bon chronomètre qui a été cependant insuffisant pour prendre la tête. Dernier à prendre le départ, Marco Kutscher et Van Gogh ont été plus rapides que Voyeur et Hello M'Lady. Grâce à un tracé parfait avec des courbes très serrées, le couple a coiffé le Britannique au poteau et a conquis la première marche du podium.

Les résultats

À lire également...

Réagissez

  • OrientdeFrebourg - le 05/10

    Effectivement, je suis allé voir le tour de Lacrimoso sur le site du concours, c'est sublime. Je n'avais jamais vu le cheval aussi à l'écoute et délié dans ses sauts. C'est vraiment remarquable ! Il faudra compter sur lui à Lyon et Genève car après cette saison moyenne pour lui, Patrice aura envie de terminer en beauté...