Laurent Le Vot triomphe de la difficile étape bretonne

Crédit : Damien Kilani

Dimanche 04 octobre - 21h21 | Damien Kilani

Laurent Le Vot triomphe de la difficile étape bretonne

Depuis deux ans, le Grand National fait étape à Lorient pour le début de la saison indoor. Et depuis deux ans, le public lorientais répond présent à l'évènement. 2015 n'a pas failli à la règle, et la victoire de Laurent Le Vot dans le Grand Prix Pro Élite a donné au pays des légendes celtes, un côté un peu plus mythique.

L'ultime journée du Celtik Jump, aujourd'hui, avait pris des allures d'hommage dés le début de la matinée. En effet, dans le Grand Prix à 1,30m, ouverture de la journée, Thomas Clivio et ses équipes ont voulu rendre hommage à la présidente d'honneur de la compétition, disparue il ya peu. C'est d'ailleurs la jeune Anais Maupilier, déjà victorieuse sur cette même piste en 2013 et 2014, qui s'est imposée sur Quezak de Sivry. Le ton était donné !
Le Grand Prix Pro Élite, a été plus ardu. Outre le fait que l'étape bretonne est la première du circuit à se jouer à l'intérieur, Jean-Paul Le Petit a construit une nouvelle fois une épreuve technique aux difficultés réparties sur l'ensemble du parcours. Louis Bouhana, Yannick Gaillot et Pomme Cilote restant d'ailleurs de longues minutes en piste lors de la reconnaissance. "Les distances sont drôlement courtes, il va y avoir de quoi faire", a ainsi souligné Louis à sa sortie de piste. Et du travail les cavaliers vont en donner aux hommes de pistes.
Car si Laurent Le Vot et Cédric Angot vont signer en début d'épreuve deux sans-faute, aucun autre couples ne va réussir à s'en sortir. Au total pas moins de onze couples vont sortir du parc des expositions de Lorient avec quatre points de pénalités, laissant envisager une scénario haletant en seconde manche. Laurent Le Vot et Cédric Angot vont donc repartir en fin de manche tandis qu'Emeric George, François-Xavier Boudant, Laurent Goffinet, Yannick Gaillot, Titouan Schumacher, Thomas Rousseau, et une nouvelle fois, Cédric Angot avec son second cheval, Rubis de Preuilly, seront aussi de l'ultime confrontation.

Deux sans-faute pour trente-cinq partants

Premier couple à repartir, les deux font refaire une faute, terminant avec un score final de huit points. François-Xavier Boudant et Stella Lyght ne feront mieux et terminent septième. Emeric George et Rocker d'Ysieux vont tenter de réaliser le parcours parfait en vain. Huit points de plus pour un total de douze sur les deux manches et une neuvième place finale. Car les autres protagonistes vont réussir le sans-faute, le plus rapide d'entre eux étant Thomas Rousseau sur Aresse M. Il est suivi de Titouan Schumacher, sur Océane Nantuel, qui prend au passage le titre de meilleur jeune de la compétition. Yannick Gaillot, avec Contano, et Laurent Goffinet, associé à Qantar des Étisses, viennent juste après.
Il ne restait donc au public que le duel final pour découvrir son nouveau héros. Et le premier à repartir va être Cédric Angot, associé cette fois à Saxo de la Cour. Assurant le double sans-faute, le Normand va prendre les commandes du classement provisoire. Des commandes qu'il va devoir céder à LAurent Le Vot. En selle sur sa Rosaline du Park, celui qui a participé à toutes les étapes cette saison va se voir porter par toute une salle. Tel un héros légendaire, Laurent va voir sa Rosaline s'envoler au dessus des barres du Celtik Jump pour enfin s'imposer, avec quatre secondes d'avance.
Le regard pointé vers le ciel, le Rennais Le Vot devient le premier Breton à s'imposer à Lorient. "Enfin! je savais que cela pouvait passer, cela devait passer même, tant Rosaline va bien. Nous essayons régulièrement de nouveaux réglages. Aujourd'hui encore, j'ai changé des choses, mais que c'est bon de l'emporter ici, à Lorient. Et puis que d'émotions, devant mon papa, alors que la propriétaires de Rosaline nous a quitté il y a peu. Je pense surtout à elle ce soir, vraiment".

Avec douze points de plus, l'écurie Butet-CE de Cesson Sevigné revient dans la course d'un Grand National 2015 loin d'être joué. 

À lire également...

Réagissez