Saumur a sacré ses meilleurs jeunes chevaux et poneys

Crédit : Camille Judet-Chéret

Lundi 28 septembre - 17h48 | Camille Judet-Chéret et Camille Kirmann

Saumur a sacré ses meilleurs jeunes chevaux et poneys

Les finales des Cycles classiques et libres se sont courues hier à Saumur, afin de départager les meilleurs jeunes chevaux de l'édition 2015 dans toutes les catégories d'âge.​ Du côté des poneys, vingt-sept partants seulement couraient cette année les finales Cycles classiques Jeunes Poneys SHF de dressage. Avec ce chiffre en baisse, la discipline ne semble définitivement pas avoir la côte chez les poneys.

Chez les chevaux, dans le Cycle classique cinq ans, six chevaux ont décroché la prime Élite. Quaterdance, un fils de Quaterback, a été sacré champion de France avec la moyenne de 83.848% après avoir remporté la présentation au modèle et la finale. Déjà champion de France et de Belgique des quatre ans l'an dernier, il est suivi dans le classement par Alquazar de Massa, propriété de Sylvain Massa, fils de San Amour par une mère Lusitanien avec 81.913%. La médaille de bronze revient à Isabelle Pinto et Sultan des Paluds, sélectionnés au mois de juillet à Vierzon pour les championnats du monde des jeunes chevaux.
 
Dans le Cycle classique six ans, Quaterbold du Payrol a remporté l'or avec 82.571%. Après la déception de Verden où le cheval obtenait 69% à l'occasion des championnats du monde des jeunes chevaux, sa cavalière Alizée Roussel a pris sa revanche, dominant la finale et les sept autres chevaux classés Élite. L'argent revient à Extasy K présenté par la Belge Larissa Pauluis devant Al Capone*ENE-HN et Gildas Flament avec 81.227%. Après leur victoire dans la reprise Préliminaire, Pierre Volla et Jynx Back Astola se retrouvent au pied du podium avec 79.985%.
 
En cycle libre première année quatre ans, l'or est attribué à French Shui IV et Christophe Legac avec 78.100% devant Bimbo Fleuri et Ravel Boderes.
 
Forever LH s'est imposé en Cycle libre première année cinq ans avec 79.900% suivi par Aragorn de Lauture en argent et Krescenda en bronze.
 
L'élevage Boderes d'Ilona Le Perru a également été aux honneurs dans le cycle libre deuxième année cinq ans avec Fantasy sacrée championne avec sa cavalière Carla Giannechini. Sur la deuxième marche du podium, Louise Vanbaeten et Forento sont juste derrière la tête avec 78%. Margaux Damonneville a complété le podium avec Forza de Hus.
 
Extravagant H devient champion de France Cycle libre deuxième année six ans avec 79.300%, loin devant Eberlin, deuxième, et Velours de Kergal, troisième.

Peu de sujets chez les poneys

L’an passé, ils étaient quarante-sept à fouler les carrières de l’École nationale d’équitation mais cette année, seuls douze sujets de quatre ans, neuf de cinq ans et six de six ans se sont présentés devant les juges. Une forte baisse donc, marquée également par la qualité globalement moyenne des poneys présentés.

Chez les quatre ans, deux poneys obtiennent toutefois la mention Élite : l’Allemande Nobless Vaness (Nobel Nagano x Viscount) s’empare du championnat sous la selle de l’ancienne cavalière de Grand Prix Poneys Ninon Ciesla. Notée à 78% dans la Préliminaire et à 80% dans la finale, la jument d’Isabelle Roussy de Sales née chez Marlies Brinkmann a largement dominé son épreuve avec une moyenne de 79%. Second Élite, un autre allemand en la personne de Champomy, fils d’FS Champion de Luxe monté par Elsa Maulet. Le jeune hongre obtient une moyenne de 76.900% (76.20% et 77.60%) et devance six Excellent, dont le petit Blue Bird du Vignault (Navy Blue du Vignault x Utopiste) de Manon Delaviere, noté à 73.20% et classé troisième.

Les cinq ans ont mis à l’honneur Appy Love de Salzert (Roger de Garenne x Flatteur), mâle OC né à la EARL du même nom et monté par Mathilde Deslandes : 76% sur le premier test et une excellente finale à 80.80% lui permettent de décrocher une moyenne de 78.40% et la seule mention Élite de son épreuve, lui qui était déjà vice-champion en 2014. Derrière lui, Midnight Madness Fast (femelle par Genesis et une mère par Cansas montée par Cynthia Bonzy et Excellent en 2014) et Ardheaven Stars Ledco (étalon Connemara, par Alladin du Park et Steel Heaven, monté par Charles-Édouard Renaud et Élite en 2014) réalisent des reprises plus hétérogènes ne leur permettant que d’atteindre respectivement 71.90% et 71.30%. Tous deux sont cependant Excellent, comme cinq autres concurrents.

Enfin, le petit lot de six ans (moitié moins qu’en 2014) a sacré le Belge Dinky toy Vh Bloemenhof, troisième l’an passé. Issu d’un traditionnel croisement allemand Champion de Luxe x Don’t Worry et évoluant avec Leslie Briquet, le bai né chez Isolde Tuypens signe une moyenne à 74.60% après deux reprises au fort écart (71.80% et 77.40%). Cela lui permet tout de même de décrocher le titre 2015 et la seule mention Élite. Derrière lui, trois Excellent dont Vadjet du Grainvil (PFS, par Viersen K et Quolibet IV montée par Alexandra Weisslocker) et Cognal de Pondole RB (mâle, par FS Champion de Luxe et FS Dont’ Worry monté par Veronique Brasiles, Élite à cinq ans) sont deuxième et troisième avec 70.30% et 69.60%. 

À lire également...

Réagissez