Carl Hester dans le bon rythme à Saumur

Très attendu, Carl Hester n'a pas déçu en remportant la RLM
Crédit : Camille Judet-Chéret

Dimanche 27 septembre - 09h07 | Camille Judet-Chéret

Carl Hester dans le bon rythme à Saumur

Carl Hester, tant attendu par le public français et acclamé en fin de reprise dans le célèbre manège des écuyers, n'a pas déçu ses très nombreux fans, hier soir, en remportant la Reprise Libre en Musique du CDI 3* de Saumur, qui se tenait en nocturne.

En selle pour la toute première fois hors de Grande-Bretagne sur Wanadoo, hongre Hanovrien de quatorze ans par Wolkenstein II et Cavalier appartenant à Coral Ingham, Carl Hester a fait durer le suspens jusqu'à la dernière seconde de la Reprise Libre en Musique puisque le tirage au sort à voulu qu'il s'élance en dernier de l'épreuve.

L'ambiance était à son comble dans le grand manège de Saumur suite à la soirée organisée en l'honneur des cent cinquante ans de la Société Hippique Française. Quinze chevaux étaient qualifiés à la suite du Grand Prix, les couples ayant obtenu moins de 60% le premier jour ne pouvant continuer la compétition, ni dans la Reprise Libre en Musique, ni dans le Grand Prix Spécial.

Le public venu nombreux a acclamé chaleureusement Pierre Volla et Badinda Altena, tant pour féliciter leur participation à la qualification de l'équipe de France pour les Jeux olympiques 2016 que pour saluer leur prestation du soir. "Je suis très fier que les gens apprécient la relation avec ma jument et surtout tout le talent qu'elle a", s'est réjoui Pierre Volla. "Sans elle je ne suis pas grand chose." Plus calme que la veille, la dynamique jument alezane a malgré tout peiné à contenir son enthousiasme notamment dans la première ligne de changements de pied au temps. "Je me suis régalé car c'est une musique qui me plait énormément et le public était très enthousiaste, c'était génial ! Mais, du coup, je n'ai pas eu la décontraction que je voulais. Le tracé du galop n'est pas encore le bon, il faudra l'aboutir pour Lyon. J'ai encore trop de fautes et une jument qui déborde d'énergie malgré tout les points sont présents et on peut encore faire plus propre. Le CDI-W de Lyon était mon objectif de cette saison car c'est chez moi et c'est un concours magnifique." Pourtant, ce n'est pour elle que le début d'une saison hivernal qui se poursuivra le mois prochain au CDI-W de Lyon. La note de 72.675% obtenue par le couple ne lui permet malheureusement pas de se classer. "J'ai encore besoin de conseils pour la gestion d'un cheval de ce niveau", reconnait le Clermontois. "Je ne veux pas brûler les étapes et préserver ma Bomba pour que ça dure le plus longtemps possible. L'objectif étant Rio on va mettre en place un plan avec Dominique (Brieussel, son entraineur), Jan (Bemelmans, sélectionneur national) et Emmanuelle (Shramm, directrice technique nationale adjointe en charge du dressage)."​

 
Avec 76.750%, Carl Hester l'emporte de justesse sur le vainqueur du Grand Prix, son élève danois Anders Dahl, sur Wie Atlantico de Ymas, hongre de seize ans découvert en Espagne sous la selle de Juan Matute, il y a quelques années. Wanadoo a lui aussi débuté sa carrière en Espagne avant de rejoindre Carl Hester, il y a moins d'un an, alors que sa propriétaire venait initialement pour prendre des leçons avec son cheval. Comme à Hickstead en juillet, Anders Dahl s'est classé deuxième de la kür avec 76.025% au rythme des musiques de Shakira.

Pour le juge international quatre étoiles français, Alban Tissot, Carl Hester n'était pas en tête aujourd'hui. "Il y a eu trop de fautes dans les lignes et un piaffer/passage qui ne permet pas de décrocher plus que sept. Personnellement j'ai beaucoup apprécié la reprise de la danoise Rikke Svane, qui termine troisième avec Finckenstein TSF".

La suite du classement est complétée par une seconde élève fidèle de Carl Hester, sa compatriote Henriette Anderson et Warlocks Charm et par l'Allemande Bernadette Brune.

Malgré tout, la Marseillaise a retenti hier matin du côté du Manège des écuyers grâce à Fabien Godelle qui a remporté l'Intermédiaire B avec Vallantino*ENE HN devant un podium intégralement français complété par Corentin Pottier et Philippe Limousin. 

À lire également...

Réagissez