Gilbert Doerr magistral dans le championnat Pro Élite

Gilbert Georr et Quito de Kerglen, majestueux dans la deuxième manche du championnat de France Pro élite

Vendredi 25 septembre - 22h42 | Marion Mauger

Gilbert Doerr magistral dans le championnat Pro Élite

Les pros se sont retrouvés aujourd'hui au Grand Parquet de Fontainebleau pour disputer la deuxième manche des championnats de France Pro élite, Pro 1, Pro 2 et Pro 3. Des tracés délicats et un terrain vallonné ont eu raison de nombreux couples. Pour autant, Gilbert Goerr ne s'est pas laissé impressionner et a su conserver son avantage dans la Pro élite, tout comme Valentin Marcotte dans la Pro 1 et Barbara Hurel dans la Pro 3. Mathieu Maturin, quant à lui, a dérobé la pole position à Anastasia Popovici dans la Pro 2.  



UN PARCOURS SÉLECTIF POUR LA PRO ELITE

Les fautes ont été nombreuses sur cette deuxième épreuve du championnat de France pro élite. Seules onze couples ont réussi à conclure un parcours sans barres à terre, mais seulement neuf ont réussi à rentrer dans le temps. Aymerick de Ponnat a fait parti de ceux qui ont fait les frais de ce chronomètre serrè. Le cavalier de Ricoré Courcelle conclu son parcours avec un point de temps dépassé. “Je ne pense pas que j'aurais pu aller plus vite. J'ai serré tout mes virages”, confie le le Normand en sortie de piste. Alexandra Paillot est elle aussi sanctionnée d'un point de temps dépassé pour seulement six centièmes de seconde. Dommage pour la cavalière de Polias de Blondel*VAL qui a réalisé un magnifique parcours, tout en douceur et en décontraction.

Romain Lavigne en selle sur Pharaon Belle Menée signe le premier parcours sans-faute de l'épreuve. “Le cheval était comme d'habitude, c'est à dire absolument génial. Il a toujours envie d'y aller, c'est à la fois sa plus grande qualité et son plus grand défaut!”, confie le cavalier, ravi de son parcours. Louis Bouhana a réussi lui aussi à tirer son épingle du jeu et sort de piste sans pénalité. Pour autant, le cavalier de Qlandestin SAS n'était pas enthousiasmé de son parcours. “Ce n'était pas son meilleur parcours, il n'était pas assez articulé. Je pense que c'est dû au fait qu'il ait moins fait de concours cette année. J'ai eu de la chance aujourd'hui”, explique le Breton. Benoit Cernin, troisième du provisoire après la chasse sort du trio de tête. Après deux touchettes, Savane Gerbaux ne peut éviter le quatre points. Le couple s'est alors retrouvé à la huitième place.



LE TRIO DE TÊTE

Guillaume Foutrier profite du quatre points du Bourguignon pour rentrer dans le trio de tête. L'incroyable agilité de Sparco de Vitron, qui a réussi inextremiste à dégager ses postérieurs du dernier oxer, a permis au couple de réaliser un superbe parcours sans-faute. “J'ai trouvé le parcours monté par Grégory Bodo très adapté. Il était fautif mais il ne piégeait pas les chevaux”, explique le cavalier. “Je suis très content de mon cheval, il a pris beaucoup de maturité. Je ne sais pas comment cela va se passer dimanche, dans tous les cas, je suis déjà très content d'avoir pu venir ici”, ajoute Guillaume Foutrier en sortie de piste.

Julien Anquetin se rapproche lui aussi de la pole position après cette deuxième manche. La complicité frappante du couple leur permet de signer un très beau sans-faute malgré une forte touchette début de parcours. “La chasse d'hier s'est très bien passée, j'ai réussi à aller vite sans pour autant l'ouvrir de trop. Je suis très content de mon parcours d'aujourd'hui, Quanan était très bien et j'ai réussi à remonter d'une place”, confie pudiquement le cavalier.

Gilbert Doerr, dernier à s'élancer grâce à son classement d'hier, n'a pas cédé à la pression. Aux commandes de Quito de Kerglen, il conclu un parcours sans l'ombre d'une pénalité. Le massif Quito ne semblait pas fatigué de son parcours de la veille et n'a pas touché la moindre barre. Le cavalier ne crie pourtant pas victoire trop vite et reste concentré pour la suite. “Je suis très content du cheval, après on ne sait jamais ce qui peut se passer d'ici dimanche, et puis une barre est tellement vite arrivée”, explique le Normand à la sortie de la remise des prix.



 DU COTE DES AUTRES EPREUVES

Dans le championnat de France Pro 1, la tête du classement provisoire est conservée par Valentin Marcotte associé à I'm Quite Bright. Le couple est suivi de près par Ludovic Gaudin en selle sur Sam du Challois. Mathieu Bourdon a réalisé une très belle opération dans cette épreuve puisqu’il intègre le trio de tête. La cavalier de Play Boy du Tertre signe un très beau sans-faute et devance Benoit Desjeux et Sarcelle de Gys ainsi que Marc Dilasser et Siamoise Minotière que se sont placés respectivement quatrième et cinquième du provisoire.

Mathieu Maturin fait une superbe remontée dans le classement du championnat pro 2. Troisième à l'issue de la chasse, l'énergie de Santa Gramina a permis au couple de se hisser à la première place. “Le parcours n'était pas si simple mais la jument s'est vraiment très bien comportée. Elle n'était pas du tout fatiguée de son parcours d'hier. Elle avait encore de la hauteur sur ses sauts aujourd'hui”, explique le cavalier en sortie de piste. Cependant, le Bourguignon garde la tête froide. “Je n'avais pas d'objectifs précis en arrivant ici. Être dans les huit premiers ce serait déjà génial”.

À la deuxième place on retrouve Florent Giroud aux rênes de l'agile Réalité d'Arcelière. Le couple est remonté de cinq place dans le classement. Arnaud Fontannelle en selle sur Fabian van de Ronevallei a signé lui aussi un parcours parfait. Huitième hier, le couple a fait lui aussi une belle remontée dans le classement. À noter également dans cette deuxième épreuve, la performance de Guillaume Canet. Le cavalier de Babeche conclu un superbe parcours sans-faute. “Mon cheval est vraiment extraordinaire. Hier il était un peu bouillonnant et comme j'étais tendu ça n'a rien arrangé. Aujourd'hui j'ai réussi à le monter posé et à rentrer dans tous les contrats de foulés. Je suis vraiment très très content de mon parcours!”, confie le cavalier très enthousiaste en sortie de piste.

Du côté de la Pro 3, Barbara Hurel en selle sur Orchidée de Cirka a réussi à conserver l'avantage. Elle est suivie de très près par Steve Rousseau et Bella de Preuilly Z. Le cavalier a devancé l'amazone Florence de la Peschardière aux rênes de Stella de Preuilly Z. Pour Chloé Rob et Solferino Tame ainsi que pour Jack Grandpierre et Quebec du Phare, respectivement deuxième et troisième à l’issue de la chasse, des barres à terre les ont éjectè du trio de tête.

Résultats de la journée

 

À lire également...

Réagissez