Alexandra Francart, Quelstar à La Capelle !

Alexandra Francart et Quelstar du Vic Bilh ont remporté le Grand Prix CSI 3* de La Capelle d'une belle manière.
Crédit : CSI La Capelle/LorreProd

Dimanche 20 septembre - 23h42 | Romane Simon

Alexandra Francart, Quelstar à La Capelle !

Cet après-midi, c’est une amazone qui s’est imposée parmi un beau plateau de cavaliers présents dans le Grand Prix en deux manches de cette première édition du CSI 3* de La Capelle. En effet, Alexandra Francart et sa toute bonne Quelstar du Vic Bilh ont signé un beau double sans-faute, prenant la tête devant un autre Français en forme, Timothée Anciaume, en selle sur Padock du Plessis*HN, qui ont été moins rapides. À la troisième place, on retrouve la Grande-Bretagne grâce à Matthew Sampson et Roi. 

C'est à 15h qu'a démarré le Grand Prix sur la carrière de l'hippodrome de La Capelle, en Picardie. La Grande-Bretagne a ouvert le bal des sans-fautes de la première manche, grâce à John-Peter Daker et Credit Card, qui se sont élancés en deuxième position. S'en est suivi le sans-faute de Morgan Bordat et Star de la Bevière, premier couple tricolore à prendre le départ dans ce Grand Prix. Juste après, Alexandra Ledermann et son bon Requiem de Talma sortent avec un score vierge, imités ensuite par Timothée Anciaume et Padock du Plessis*HN, ainsi que par le rapide couple Julien Epaillard et Quatrin de la Roque. Léger coup de malchance pour Cassio Rivetti et Chataga, qui s'en sortent avec deux barres à terre, ainsi que pour Nicolas Delmotte et Number One d'Iso*Un Prince, qui fautent que l'entrée de double de verticaux. Julien Gonin et Soleil du Cornu CH, malgré un bon week-end jusqu'à présent, n'ont pu accéder à la deuxième manche suite à un score de treize points. Score un peu moins lourd pour Aymeric de Ponnat qui sort avec neuf points au compteur sur Ricoré Courcelle.
 
L'Allemand Thomas Holz et son cheval Adilot, deuxième de l’épreuve comptant pour le classement mondial de vendredi, sortent avec un point de temps. Il en est de même pour le Colombien René Lopez et son gris Con Dios III. Le Picard Pierre Cabochette, sur ses terres, sort également avec un point de temps sur son alezan Aston du Haras des Barrages, Romain Duperret et sa Star de Baimont écopent du même score. Le Britannique Matthew Sampson relance les sans-faute avec son cheval Roi, il est suivi par la performante Alexandra Francart en selle sur Quelstar du Vic Bilh. Ce n'était définitivement pas le week-end de Katharina Offel, qui sort en huit points de cette première manche avec Vita 24. Michael Duffy et Miss Untouchable signent ensuite un sans-faute pour l'Irlande, avec le temps le plus rapide de cette première manche. Après leur classement jeudi, Patrice Delaveau et Ornella Mail*HDC sont le dernier couple à finir sans pénalité.

Julien Epaillard et Quatrin de la Roque montrent la voie

Quatorze cavaliers de six nations sont finalement au départ de la seconde manche de ce Grand Prix. Les couples ayant écopé d'un point de temps s'ajoutant au dix sans-faute. Pierre Cabochette ouvre cette deuxième manche avec son alezan et sort cette fois-ci avec un score vierge et un temps assez long. S'élance à la suite Romain Duperret, qui réalise un parcours sans pénalité et un peu plus rapide avec Star de Baimont. Thomas Holz et Adilot assurent également le sans-faute avec un chronomètre intermédiaire. Ils laissent place à Alexandra Ledermann, qui enclenche la vitesse supérieure avec Requiem, et sort sans aucuns soucis de cette deuxième manche en 51”90. John-Peter Daker faute sur le premier obstacle avec Credit Card, ainsi que sur le dernier, et donne place à Timothée Anciaume, qui laisse son beau gris galoper pour une magnifique arrivée sans pénalité en 47”86, nouveau chronomètre à battre. Matthew Sampson et Roi décrochent également un sans-faute, mais avec deux secondes supplémentaires. Morgan Bordat décide alors de jouer le jeu et prend un tempo rapide avec Star de la Bevière, mais termine avec quatre points. Il en est de même pour la seule représentante luxembourgeoise de la seconde manche.
 
Le Colombien René Lopez vient alors s'ajouter aux parcours sans pénalité avec son gris. Patrice Delaveau met alors Ornella Mail*HDC dans une bonne cadence mais faute sur un oxer. Le couple le plus rapide de cette deuxième manche, Julien Epaillard et Quatrin de la Roque, explose le chronomètre avec un temps de 43”96, mais commet malheureusement une faute sur l'ultime obstacle de cette finale. Ils ont toutefois montré le chemin à Alexandra Francart et Quelstar du Vic Bilh, qui font preuve de technique et de vitesse, sortant en 46”33. Les deux prennent la tête de ce Grand Prix. Michael Duffy, dernier partant, assure le parcours parfait mais s'intercale tout de même entre Matthew Sampson et Alexandra Ledermann.

Les résultats ici

À lire également...

Réagissez