J'espère trouver bientôt de nouvelles montures, Patrice Delaveau

Si tout se passe bien, Orient Express devrait pouvoir se produire à Lyon, fin octobre.
Crédit : Scoopdyga

Lundi 07 septembre - 19h23 | Daphné Godfroy

"J'espère trouver bientôt de nouvelles montures", Patrice Delaveau

Nouveau coup dur pour Patrice Delaveau, InfoJumping a annoncé cet après-midi qu'Orient Express*HDC s’était blessé lors du CSI 5* de Valkenswaard, mi-août. La paire double vice-championne du monde en titre devra attendre le mois de novembre pour espérer à nouveau fouler les terrains de compétition. Pour autant, le Normand ne manque pas d’objectifs. Contacté par GrandPrix-Replay.com, il en dit un peu plus. 

GrandPrix-Replay: Orient Express*HDC est à nouveau blessé. Que lui est-il arrivé? Quand le reverra-t-on en concours?
Patrice Delaveau: Orient s’est légèrement blessé lors du concours de Valkenswaard. Il travaille gentiment, mais ne saute pas. Il reprendra au mois de novembre, aux alentours de Lyon si tout va bien.
 
GPR.: Quels sont vos prochains objectifs avec lui?
P.D.: Les Jeux olympiques, l’année prochaine. C’est pour cette raison que nous ne nous pressons pas. Si tout va bien, il ressautera à Lyon, mais s’il faut attendre un peu plus, ce ne sera pas un problème. Je ne compte pas sur lui pour la finale de la Coupe du monde, mais bien pour Rio.
 
GPR. : Quels sont vos objectifs avec Carinjo 9*HDC et Lacrimoso 3*HDC, vos deux autres chevaux de tête?
P.D.: Il y a des concours tous les week-ends. Nous allons essayer de faire de notre mieux et éventuellement réussir à nous qualifier pour la finale de la Coupe du monde, l’année prochaine. J’ai la chance de disposer de Carinjo et Lacrimoso qui peuvent sauter ces Grands Prix. Mon but est donc de participer à un maximum de concours en espérant y arriver.
 
GPR. : Quel est votre programme pour les semaines à venir?
P.D. : Je serai à Rome la semaine prochaine pour le Global Champions Tour. J’irai ensuite aux Masters de Los Angeles. Ensuite, il y aura la Coupe du monde: Oslo, Helsinki, Lyon...
 
GPR.: Restez-vous en quête de nouveaux chevaux?
P.D.: Oui, bien sûr! On regarde toujours ce qu’on nous propose. On reçoit pas mal de vidéos, on regarde. Nous ne sommes pas du tout fermés aux propositions. Il est vrai que j’ai un piquet de chevaux assez restreint. J’espère trouver bientôt de nouvelles montures.

À lire également...

Réagissez

  • OrientdeFrebourg - le 08/09

    Il reste dix mois avant les Jeux Olympiques, on a trois chevaux qui ont le niveau pour jouer les premiers rôles: Orient, Flora et Ryan. Ne pourrait-on pas pour une fois se dire que sauf méforme, ils sont partants certains et les préparer dans cette optique? Ce n'est pas dans la culture française mais Zénith, _Nino et Vigo d'Arsouilles sont autant d'exemples qui montrent que ca peut fonctionner.