Michael Jung s’offre son premier Burghley!

Michael Jung s'est imposé à Burghley dès sa première participation!
Crédit : Land Rover Burghley Horse Trials

Dimanche 06 septembre - 19h22 | Sébastien Roullier

Michael Jung s’offre son premier Burghley!

Aux rênes du génial La Biosthetique Sam FBW, Michael Jung s’est imposé dans le mythique CCI 4* de Burghley dès sa première participation, cet après-midi en Grande-Bretagne. Sans faute à l’hippique, le maître allemand a devancé le Néo-Zélandais Tim Price sur Ringwood Sky Boy et l’Australien Christopher Burton sur TS Jamaimo. Le Français Cédric Lyard a terminé à une superbe septième place sur Cadeau du Roi.

 - Michael Jung s’offre son premier Burghley!

Michael Jung a signé un sans-faute sans trembler, cet après-midi.
Crédit : FEI

Michael Jung n’est définitivement pas un cavalier comme les autres. Cet après-midi à Burghley, le plus mythique des six CCI 4* de la planète, regroupés dans le circuit FEI Classics, l’Allemand s’est imposé dès sa toute première participation, une performance rare qui souligne une fois encore sa maîtrise parfaite des trois tests du concours complet. Auteur de la septième meilleure reprise de dressage, un résultat presque moyen pour La Biosthetique Sam FBW, le champion olympique, champion du monde et double champion d’Europe n’a concédé qu’0,8 point de pénalité de temps hier dans le cross réputé le plus difficile au monde, avant de signer un sans-faute limpide aujourd’hui à l’hippique. Pour s’imposer cet après-midi, le "Kaiser" du complet n’avait pas le droit à la moindre faute, et pas à plus de quatre points pour rester sur le podium. Il a tenu bon. "Venir à Burghley est incroyable, monter ce cross-country a été merveilleux et gagner ici, un événement qui représentant une telle tradition dans notre sport est tout simplement fantastique. Sam a été comme toujours, comme un bon ami: il se donne toujours à 100%. Ce sera l’un des points culminants de ma vie", a déclaré Jung. "J’ai vraiment apprécié d’être ici et j’espère que j’aurai des chevaux pour revenir l’année prochaine."
Sans faute également, le Néo-Zélandais Tim Price s’est adjugé une splendide deuxième place sur Ringwood Sky Boy. Malheureusement pour elle, sa femme, Jonelle Price, n’a pas connu la même réussite, sa faute avec Classic Moet la repoussant de la troisième à la cinquième place. Auteur d’un sans-faute sur TS Jamaimo, Christopher Burton en a profité pour se hisser sur le podium. Auteur d’un formidable week-end, l’Australien a également placé sa seconde monture, Haruzac, à la quatrième place. Juste derrière Jonelle Price, on retrouve un autre Néo-Zélandais, le légendaire Mark Todd, sixième sur Leonidas II.
 

Pascal Leroy dix-septième, Rodolphe Scherrer vingt-quatrième

Pascal Leroy dix-septième, Rodolphe Scherrer vingt-quatrième - Michael Jung s’offre son premier Burghley!

Avant même cette dernière étape, Ingrid Klimke était déjà assurée de remporter le circuit FEI Classics.
Crédit : FEI

 
Cédric Lyard, neuvième après le dressage et huitième après le cross, a encore grappillé une petite place cet après-midi. Au mérite d’un brillant sans-faute, il a donc terminé septième de son premier CCI 4* de Burghley, une performance qui devrait lui permettre d’effectuer un grand bond au classement mondial et se rapprocher ainsi des meilleurs dans la course à la qualification olympique individuelle, en cas de défaillance de l’équipe de France, la semaine prochaine aux championnats d’Europe de Blair Castle. Son contrat est parfaitement rempli.
Le top dix de cette sixième et dernière étape du circuit FEI Classics est complété, dans l’ordre, par la Britannique Kristina Cook sur Star Witness, l’Australien Sam Griffiths sur Paulank Brockagh et le Britannique William Fox-Pitt sur Fernhill Pimms. Pour espérer remonter dans le classement, les deux autres Français en lice, Pascal Leroy et Rodolphe Scherrer, devaient boucler leur hippique sans faute, ou tout du moins limiter la casse. Mission remplie pour le premier, qui est passé de la vingt-cinquième à la dix-septième place au mérite d’un tour à quatre points sur Minos de Pétra. Hélas, les choses se sont un peu moins bien passées pour le second, Makara de Montiège, moins spécialiste de l’hippique que du cross, laissant vingt points sur la piste. Dix-neuvième hier soir, il termine à la vingt-quatrième place, ce qui n’a rien de déshonorant dans une telle épreuve!
Au classement final, le circuit FEI Classics couronne pour la première fois un Allemand, du moins une Allemande, en la personne d’Ingrid Klimke, déjà assurée de l’emporter après sa victoire à Luhmühlen, consécutive à sa deuxième place à Badminton et à sa victoire à Pau, en octobre 2014. Elle précède de deux petits points son compatriote Michael Jung, vainqueur à Lexington et donc à Burghley, et "seulement" troisième à Luhmühlen. Ils devancent, dans l’ordre, Jonelle et Tim Price, William Fox-Pitt et Mark Todd. Arnaud Boiteau termine onzième, Cédric Lyard vingt-deuxième. La nouvelle saison du circuit débutera comme d’habitude à Pau, en octobre.
 
Les résultats
Le classement final du circuit FEI Classics

À lire également...

Réagissez