Uzi de la Beka à l'honneur dans les sept ans

Uzi de la Beka, montée par Jacques Bonnet, s'est imposée dans le championnat des sept ans.
Crédit : PSV Morel

Samedi 05 septembre - 19h22 | Alice Corbin

Uzi de la Beka à l'honneur dans les sept ans

Avec le forfait de Max Thirouin et Utopie Villelongue (Mylord Carthago x Calypso d'Herbiers*Ecolit), Jacques Bonnet et Uzi de la Beka (Quaprice Boimargot*Quincy X Cabdula du Tillard) étaient en tête du championnat des sept ans avant la finale. Après avoir été relégué à la deuxième place suite à la première manche, le couple a réussi à signer un dernier parcours sans pénalité qui lui a permis de s'imposer devant Regis Bouguennec en selle sur Urioso de Laume (Diams du Grasset x King's Road) et Mathieu Billot accompagné de United d'Orville (Ruyblas x Talent Platière). 

Le coup d'envoi de la finale des sept ans, premier temps fort du weekend sur le Grand Parquet de Fontainebleau, a été donné à 15h30 cet après-midi. Max Thirouin, premier au provisoire avec Utopie Villelongue, et Marc Lucas, accompagné de Ultimo de Kergane (Gold de Becourt X Pierreville) ayant déclaré forfait, seuls trente-huit couples ont pris part à la première manche de cette ultime phase de championnat. Bien que le temps ait été mitigé, les spectateurs étaient bel et bien au rendez-vous. Pour leur plus grand bonheur, il n'a pas fallu attendre longtemps pour voir un parcours sans-faute être effectué.

Romain Potin, alors trente-sixième au provisoire, était le cinquième cavalier à s'élancer dans cette première manche. En réalisant un parcours sans pénalité avec Impressario VD Heffinck (Diabeau X Cartier VD Heffinck), ce dernier n'a pas alourdi son score (10,24 points) et est remonté à la septième place du classement avant la seconde manche. Alors que les neuf couples suivants ont rencontré plus de difficultés pour boucler ce parcours, Felicie Bertrand et Olimpo LS*La Silla (Quintero x Lys de Darmen) ont signé un beau sans-faute qui leur a permis de passer de la trentième à la quatrième position avec 8,59 points de pénalité au total. 

Un Top 20 perturbé

Un Top 20 perturbé - Uzi de la Beka à l'honneur dans les sept ans

Regis Bouguennec et Urioso de Laume ont finalement pris la deuxième place.
Crédit : PSV Morel

Si pour Romain Potin et Felicie Bertrand cette première manche a été une réussite, ceci n'a pas été le cas pour un bon nombre de cavaliers qui partaient dans les favoris pour faire partie des vingt premiers et donc pour accéder à la deuxième manche. Alors que François Xavier Boudant, en selle sur Ditmar (Sydney x Ahorn), Alan Pacha, accompagné de Ussana de Ferval (Calvaro x Numidor Platiere) ainsi que Bertrand Pignolet, avec Urano de Cartigny (Diamant de Semilly x Double Espoir), ont préféré abandonner, Christophe Escande a été éliminé suite à une chute impressionnante sur le dernier obstacle. Alors que ce dernier était encore au sol, son bel étalon, Ugolin d'Authou (Kannan x Diamant de Semilly) a sauté la barrière de la carrière, comme pour montrer que tout allait bien, avant d'aller se promener sur le cross de Fontainebleau. 

Mathieu Billot et Regis Bouguennec, douzième et quatrième avant la finale, ont réussi à signer les deux autres parcours sans pénalité réalisés lors de cette première manche. Ils ont ainsi pu prendre la troisième et la première place au provisoire. En écopant de huit points supplémentaires, Nicolas Delmotte, en selle sur Indigo Blue Biolley (Chacco Blue x Argentinus), et Alix Ragot, avec Uzelien (Diamant de Semilly x Paladin des Ifs), sont descendus à la sixième et la cinquième position avant la seconde manche. Jacques Bonnet et Uzi de la Beka, derniers à s'élancer, ont commis une faute à l'obstacle qui les a relégués de la première à la deuxième place au provisoire. 

Jacques Bonnet n'a pas dit son dernier mot

Jacques Bonnet n'a pas dit son dernier mot - Uzi de la Beka à l'honneur dans les sept ans

Il ne faudra pas trop attendre Uzi de la Beka sur les terrains de concours l'an prochain.
Crédit : PSV Morel

Lors de la seconde manche, les scores ont été nettement moins lourds. Même si le parcours comptait treize sauts, avec un double et un triple placé en huitième position, les chevaux ont semblé tenir le coup. Mis à part Isidoor Van de Helle (Canturo*Bois Margot X Qredo de Paulstra), l'étalon monté par Fabrice Paris, qui en dérobant le neuf puis le dix a montré qu'il aurait préféré s'arrêter après le triple, aucun refus n'a été essuyé lors de cette dernière phase. En réalisant un second parcours sans pénalité, Romain Potin et Impressario VD Heffinck, qui avaient déjà réalisé une très belle remontée lors de la première manche, se sont finalement adjugés la quatrième place du classement. En écopant de quatre points supplémentaires, Felicie Bertrand et Olimpo LS*La Silla sont redescendus à la neuvième position (avec 12,59 points de pénalité au total) alors que Mathieu Billot et United D'Orville ont conservé leur troisième place. 

En signant un dernier parcours sans-faute, Jacques Bonnet a assuré sa place sur le podium. De ce fait, en entrant en piste, Regis Bouguennec savait qu'il n'avait pas le droit à l'erreur. En commettant une faute sur l'oxer numéro quatre, la cavalier breton s'est vu privé de la victoire. "Urioso de Laume est un cheval qui a un équilibre un petit peu bas. C'est le seul qui a fait tombé cet oxer qui était en descendant. C'est un peu décevant pour Régis mais c'est le jeu. Urioso a fait une très belle saison et aujourd'hui il est deuxième. C'est très encourageant“, explique alors Bruno Rocuet, le propriétaire du cheval monté par Régis Bouguennec. 

Ainsi, Jacques Bonnet et Uzi de la Beka ont finalement repris leur place sur la première marche du podium. "Uzi est vraiment une top jument. Elle a un niveau de régularité qui est assez rare. Elle a su montrer de quoi elle était capable aujourd'hui. Elle va surement repartir un peu à l'herbe. Nous allons peut-être faire un transfert d'embryon avec elle. En tout cas, ce qui est sûr c'est qu'on ne la verra pas beaucoup sur les terrains de concours l'an prochain. Elle a énormément de qualités mais elle a encore des choses à apprendre avant d'aller concourir au haut niveau", conclut le cavalier. 

Les résultats complets : ici. 

À lire également...

Réagissez