Simon Delestre continue sur sa lancée

Simon Delestre et Chesall se sont imposés avec brio dans le petit Grand Prix 5* aux Stephex Masters.
Crédit : Scoopdyga

Samedi 05 septembre - 20h23 | Yeelen Ravier

Simon Delestre continue sur sa lancée

L'unique épreuve du CSI 5* de Wolvertem est revenue ce soir à Simon Delestre. Enchainant les podiums et de retour dans le top 10 mondial depuis quelques jours, le Lorrain s'est imposé devant Christian Ahlmann et Codex One, de retour à la compétition, et Philippe Rozier sur l'excellent Rahotep de Toscane.

Les favoris sans-faute, sans surprise

L'unique épreuve du CSI 5* de Wolvertem de la journée, un petit Grand Prix, a démarré à 17h40. Le parcours, aux cotes d'1,60m, construit par le Belge Luc Musette à domicile, a livré du beau spectacle, avec notamment deux combinaisons très subtiles. Le premier sans-faute a été applaudi dès le troisième cavalier. Un peu en dessous hier dans l'épreuve majeure, Henrik von Eckermann a ici signé un très beau tour avec sa même Savita 2. Premier Tricolore à se présenter et en selle sur un Lacrimoso 3*HDC frais et à son affaire, Patrice Delaveau n'a écopé d'aucune pénalité, se qualifiant pour le barrage. Son voisin d'écuries Kevin Staut n'a pas connu la même issue, sa démonstrative Ayade de Septon*HDC laissant traîner ses postérieurs sur l'entrée de double numéro cinq. Petite déception également pour Ben Maher, dont le hongre Aristo Z a fauté sur l'avant-dernier obstacle. Contraint de déclarer forfait pour les championnats d'Europe à cause d'une blessure de son étalon, Harrie Smolders a déroulé un sublime passage sur Emerald. La propre soeur de ce dernier, fille de Diamant de Semilly et de Carthago par la mère, Diamanthina van't Ruytershof, pilotée par Constant van Paesschen, l'a imité avec brio. Malgré de superbes prestations, notamment aux derniers championnats du monde avec Stefanie Bistan ou dans le Grand Prix 5* de Miami avec Luciana Diniz, Apollonia 23 n'est parvenue à se sortir indemne du parcours, montée par l'Américaine Audrey Coulter. Sur un nuage depuis sa médaille de bronze à Aix-la-Chapelle, Simon Delestre a encore signé un sans-faute avec Chesall, son prometteur fils de Casall, copropriété des sociétés Zimequest et MSH. Performant à chacune de ses participations en CSI 5*, Karim El Zoghby en a fait de même, associé à Zarco, descendant direct de Corland. Exemplaire aux derniers championnats d'Europe, le Suisse Romain Duguet, accompagné de Sherazade du Gevaudan, a également bouclé un zéro. À domicile, Nicola Philippaerts et son Zilverstar T sont sortis indemnes du parcours. Ayant du mal à revenir à son bon niveau après l'échec des Jeux équestres mondiaux de Caen, Dream Of India Greenfield a écopé de huit points, sous les ordres de Pieter Devos. Malgré quelques surcis, Philippe Rozier et son qualiteux Rahotep de Toscane sont sortis sans aucune pénalité. Le duo Français a été rejoint quelques cavaliers plus tard par leur compatriote Julien Gonin, décidément très à l'aise depuis le début du week-end, aux rênes de Soleil de Cornu CH. Un peu à la maison, Daniel Deusser a malheureusement pêché sur l'oxer numéro deux malgré un bon tour, acompagné de Toulago, ancien complice de Pius Schwizer. Après son élimination hier soir, Scott Brash a ici préféré abandonner avec une Hello Annie peu coopérative, fautant sur le triple et le numéro dix. De retour depuis sa blessure qui l'avait éloigné des championnats d'Europe, Codex One a complété ce groupe de onze barragistes, piloté par l'Allemand Christian Ahlmann. 

Le travail de Simon Delestre porte ses fruits

Cette deuxième manche, similaire à un barrage, a ainsi vu s'affronter onze couples. Premier à partir, Karim El Zoghby a signé un joli double sans-faute en 51''59. Juste après lui, Romain Duguet est parvenu à abaisser le chronomètre à 51''09, associé à Sherazade de Gevaudan. Harrie Smolders en a fait de même, accompagné de son excellent Emerald, parvenant à franchir la ligne d'arrivée en 48''87. Henrik von Eckermann n'a pas eu cette chance, sa Savita 2 faisant tomber la sortie de double numéro six. Première chance française à se présenter, Julien Gonin a écopé du même sort sur cette subtile combinaison, accompagné de Soleil de Cornu CH. En selle sur Codex One, Christian Ahlmann est ensuite arrivé à prendre la tête grâce à un sublime tour en 47''14, notamment avec un tournant parfaitement maitrisé comme à son habitude, sur le vertical quatre. Nicola Philippaerts, aux rênes de Zilverstar T, a également signé le score vierge mais moins rapidement que son concurrent. Vainqueur hier de l'épreuve majeure, Patrice Delaveau a bien failli récidiver. Parti dans un très bon tempo, le Normand a pêché sur l'oxer cinq, accompagné de Lacrimoso 3*HDC. À sa suite, Simon Delestre a tout tenté. Enlevant quelques foulées et serrant ses virages, le Lorrain a franchi la ligne d'arrivée sans-faute en 46''95, s'installant en pole position. Constant van Paesschen, malgré un bon chronomètre, s'est vu rétrogradé à la huitième place avec une faute  de Diamanthina van't Ruytershof sur l'avant-dernier. Ultime concurrent, Philippe Rozier et son excellent Rahotep de Toscane ont signé un très beau sans-faute en 48''41, venant s'asseoir sur la troisième marche du podium.

Les résultats ici

À lire également...

Réagissez