La France aura quatre places en Coupe du monde !

Comme Pénélope Leprevost, Simon Delestre disposera d'une place assurée dans toutes les étapes de la Coupe du monde disputées d'ici le 31 décembre.
Crédit : Scoopdyga

Samedi 05 septembre - 15h25 | Sébastien Roullier

La France aura quatre places en Coupe du monde !

Le classement mondial des cavaliers, non pas le tout dernier, tombé hier, mais le précédant, publié début août par la Fédération équestre internationale, a permis de déterminer le nombre de places accordées à chaque nation dans les huit premières étapes de la Ligue d’Europe de l’Ouest de la Coupe du monde de saut d’obstacles, qui débute mi-octobre à Oslo en Norvège. Voici le détail de ces calculs d’apothicaire issus d’un règlement fort complexe.

La France aura le droit de présenter quatre cavaliers lors des huit premières étapes de la Ligue d’Europe de l’Ouest de la Coupe du monde, sans compter Lyon où cinq places de plus lui sont offertes en tant nation hôte. Pour répartir les quarante tickets disponibles dans la plupart des CSI 5*-W composant cette Ligue, le règlement de la Fédération équestre internationale s’appuie sur plusieurs critères, notamment le classement mondial des cavaliers d’août 2015.
Ainsi, d’abord, les cavaliers figurant dans le top dix de ce classement, duquel on a retiré les Américains Beezie Madden, Kent Farrington et McLain Ward, ne concourant pas dans cette Ligue, ont une place assurée à chaque étape. Pour la France, cela concerne Simon Delestre et Pénélope Leprevost, qui pourront, en cas de forfait, être remplacés par des cavaliers français du top cent, à savoir Kevin Staut, Patrice Delaveau, Roger-Yves Bost, Julien Épaillard, Jérôme Hurel et Philippe Rozier. Pour les autres nations, cela concerne Scott Brash, Steve Guerdat, Daniel Deusser, Bertram Allen, Ludger Beerbaum, Rolf-Göran Bengtsson, Maikel van der Vleuten et Henrik von Eckermann.
Une place supplémentaire est ensuite accordée aux trois meilleures nations d’un classement s’appuyant sur le nombre de cavaliers figurant entre la onzième et la soixantième places du classement mondial (deux points par cavalier pointant entre la onzième et la vingt-cinquième places, un point par cavalier pointant entre la vingt-sixième et la soixantième places). Pour les huit premières étapes du circuit, ces places échoient à la France (dix points), l’Allemagne (sept points) et la Belgique (sept points).
 

Quatre places également pour l’Allemagne

 
Une autre place est allouée aux neuf nations accueillant une étape de la Ligue d’Europe de l’Ouest, ce qui concerne la Norvège, la Finlande, la France, l’Italie, l’Allemagne, l’Espagne, la Grande-Bretagne, la Belgique et la Suisse, sans oublier la Suède, hôte de la finale, au printemps prochain à Göteborg. Une autre place est offerte aux cinq pays d’Europe de l’Ouest de plus de 3,5 millions d’habitants n’accueillant pas d’étape, pourvu qu’ils comptent au moins un cavalier dans le top soixante ou deux dans le top deux cents européens, ce qui concerne l’Irlande, les Pays-Bas, le Portugal, l’Autriche et le Danemark.
Enfin, la nation organisatrice de chaque étape dispose de cinq tickets pour des cavaliers nationaux tandis que six autres invitations sont distribuées à la discrétion du comité organisateur de l’étape, et une dernière par la FEI à un non-Européen de l’Ouest.
À noter que si la plupart des concours n’invitent que quarante cavaliers, certains en invitent cinquante voire plus (cinquante-cinq à Lyon). Dans ce cas, tous les compétiteurs invités par les organisateurs, la FEI, ainsi que ceux devant leur place au complexe classement des nations doivent se qualifier pour pouvoir disputer le Grand Prix Coupe du monde.
Pour les étapes en invitant quarante, le nombre de cavaliers par nation s’établira donc comme suit :
- France                            4
- Allemagne                      4
- Grande-Bretagne           2
- Belgique                        2
- Suède                            3
- Pays-Bas                       2
- Suisse                            2
- Irlande                           2
- Italie                              1
- Espagne                        1
- Portugal                        1
- Norvège                        1
- Finlande                        1
- Autriche                        1
- Danemark                     1
- Nationaux                     5
- Invités organisateurs    6
- Invité FEI                       1

À lire également...

Réagissez