Patrice Delaveau en patron à Bruxelles

Patrice Delaveau, grand vainqueur de l'épreuve avec Carinjo*HDC.
Crédit : Scoopdyga (archives)

Vendredi 04 septembre - 21h05 | Yeelen Ravier

Patrice Delaveau en patron à Bruxelles

À 22h30 s'est terminée l'épreuve majeure du jour du CSI 5* de Wolvertem, à quelques minutes de Bruxelles. Le Normand Patrice Delaveau s'est brillamment imposé avec son fabuleux Carinjo*HDC. Quickly de Kreisker et Albfuehrens Happiness ont complété le podium, pilotés par Abdelkebir Ouaddar et Steve Guerdat. 

L'épreuve phare du jour du CSI 5* de Wolvertem, situé à une vingtaine de minutes de Bruxelles, a débuté à 19h. Dès le deuxième cavalier, le sans-faute s'est fait applaudir grâce à l'Italien Francesco Franco et sa Banca Popolare Bari Cassandra. Quelques cavaliers plus tard, Laura Kraut en a fait de même, associée à sa Nouvelle. Malin Baryard Johnsson, en selle sur son magnifique Tornesch 1042, de retour d'Aix-la-Chapelle, s'est elle aussi qualifiée pour le barrage. Premier Français à se présenter, Julien Gonin l'a imité avec Soleil de Cornu CH, enchainant les jolis tours pour ses débuts en CSI 5*. Son coéquipier Kevin Staut l'a rejoint, accompagné de la bouillante Ayade de Septon*HDC, tout comme Roger-Yves Bost sur Quartz de la Lande, Simon Delestre avec Chesall et Patrice Delaveau sur le beau Carinjo*HDC. Yazmin Pinchen, accompagnée d'Ashkari, a bouclé un score vierge. John Whitaker, Constant van Paesschen et Rik Hemeryck ont également déroulé le tour parfait. Abdelkebir Ouaddar a été l'un des vingt barragistes.

Contre-performance en revanche pour Daniel Deusser. Chez lui, l'Allemand a écopé de douze points avec Cornet d'Amour, de retour après ses championnats d'Europe il y a deux semaines. 

Patrice Delaveau retrouve les sommets

Le barrrage a lancé son coup d'envoi à 21h45, juste après celui de l'épreuve 2* disputée plus tôt dans la journée. Vingt concurrents ont ainsi tenté un à un de décrocher le trophée. Cinq d'entre eux n'ont finalement pas pris le départ, comme les Français Kevin Staut et Simon Delestre, dont les chevaux prendront probablement part au petit Grand Prix de demain. La majorité des partants ont réitéré leur performance de la première manche, essayant tous de réaliser le plus rapide chronomètre. Scott Brash a tout de même dû essuyer deux refus catégoriques sur le numéro un de Hello Annie, pourtant parti en favori. Balouzino, le cheval de Gregory Wathelet, en a fait de même sur l'obstacle numéro trois, faisant tomber son cavalier belge. Jolie performance pour Julien Gonin qui a signé un bon tour, malheureusement ponctué de quatre points avec Soleil de Cornu CH. Malin Baryard Johnsson a dû se contenter de la douzième place, magré un rapide double sans-faute de son H&M Tornesch 1042. Piergiorgio Bucci, avec son bon fils de Casall, Casallo Z, en a fait de même, concluant à une quatrième place. S'élançant sous les applaudissements d'encouragement du public, la légende John Whitaker, sur Argento, a réalisé un sans-faute en 38''44, pas assez rapide pour monter sur le podium. Steve Guerdat, de retour sur les terrains depuis quelques semaines, a également signé le score vierge en 37''78 avec Albfuehrens Happinness. Le Marocain Abdelkebir Ouaddar et son extraordinaire Quickly de Kreisker ont réussi à dérouler un parcours plus rapide, en 37''08. Ce n'était sans compter sur Patrice Delaveau. Après quelques concours en dents de scie, le Normand a réalisé un beau sans-faute gagnant en 37''00, aux commandes du si qualiteux Carinjo*HDC. 

Très bonne opération pour Rik Hemeryck qui a terminé cinquième avec un tour parfait en 38''32 sur Carlitto van't Zorgvliet, monture de sa compagne, qu'il montera pendant quelques mois encore. En dépit de partir en dernière position et en grand favori, Roger-Yves Bost n'a pas réussi à devancer son coéquipier et a finalement fini septième avec un sans-faute en 38''46. 

Les résultats ici

À lire également...

Réagissez