Berezina et Beluga champions des quatre ans

Berezina Garette
Crédit : PSV/SHF

Mercredi 02 septembre - 18h34 | Marc Verrier

Berezina et Beluga champions des quatre ans

Le Cycle Classique des quatre ans a livré son verdict avec Berezina Garette et Beluga de Folie qui sont sacrés champions sur le Grand Parquet de Fontainebleau.

Cent-dix-huit femelles et cent-dix mâles et hongres étaient au départ de ce championnat du Cycle Classique des quatre ans. A l'arrivée, trente-neuf juments réussiront un double sans-faute, tandis qu'ils ne seront que vingt-cinq chez les mâles et hongres.

Parmi les dix chevaux classés Elite (cinq de chaque sexe comme il est désormais d'usage), on trouve dix pères différents, alors que quatre de ces Elite ont au moins un des parents issu d'un stud-book étranger et que seule Briseis du Leon peut prétendre au label "Selle Français Originel" (aucun parent étranger dans les quatre premières générations).

Berezina Garette meilleure femelle

C'est Berezina Garette qui obtient le titre de championne des quatre ans. Née chez Pierre Couilloud, dans la Manche, et montée par Jérémy Le Roy, Berezina est une fille de Manillon Rouge et d'une jument tchèque par Erudit, un cheval de courses d'obstacle tchèque importé en France par Fernand Leredde.
Sa dauphine est Blueberry de Hus, fille du vice-champion d'Europe individuel Conrad de Hus et d'une jument luxembourgeoise par le Holsteiner Creve Coeur. 
Briseis du Leon (Kouros d'Helby x Calypso d'Herbiers) monte sur la troisième marche du podium, suivie par Bibici fille de Norman Pré Noir et la grande championne Uélème, tandis que Boreale du Mezel (Scareface de Mars x Papillon Rouge) se classe cinquième.
 

Beluga de Folie champion

C'est un fils du sBs Ugano Sitte et d'une mère Belge par Orlando, qui esqt sacré champion des quatre ans. Né dans le Nord chez François Dorange, il était monté par Guillaume Foutrier. Par Ugano Sitte et Orlando, on retrouve le croisement Clinton x Heartbreaker qui a très bien fonctionné en Belgique, donnant notamment Cornet Obolensky.
Le Haras de Hus fait un joli doublé en étant l'éleveur du deuxième de chaque championnat. Montée par Aymeric Bray, Broker de Hus est un fils du Hannovrien Levistan et de Contara par Contender et est donc le frère utérin de l'étalon Chacco-Blue, grand gagnant international.
Né chez Jérôme Joly, dans la Loire, Blackbelt Margot, monté par Eddy Seguin, prend la troisième place. Il est issu d'Opium de Talma et de la grande gagnante (ISO 170) Coco Channel Trefl (Quidam de Revel).
Boromir Desviolettes (Panama Tame x Caletto III), né chez Jean-Michel et Stéphanie Laviolette, dans la Manche, se classe quatrième devant Baloubar Mail (Baloubet du Rouet x Alligator Fontaine), né dans l'Orne chez Bernard Le Courtois. 

Dans la finale réservée aux chevaux issus d'autres stud-books que le Selle Français et l'Anglo-Arabe, neuf chevaux ont obtenu le Label SHF et c'est Et Cetera Z, inscrit au stud-book Zangersheide, qui se classe en tête. Il est né chez Eric Palmer, qui dirige Cryozootech, société connue pour les nombreux clones qu'elle a conçus, dont ET Cryozootech Z, père de Et Cetera Z.

À lire également...

Réagissez

  • muybien29 - le 03/09

    "Dans la finale réservée aux chevaux issus d'autres stud-books que le Selle Français et l'Anglo-Arabe" : Parce que les deux vainqueurs sont selle français???? Alors que leurs origines sont toutes sauf hexagonales (luxembourg, tchèque, holsteiner....) !!!! Quelle blague !