Michael Jung et trois Bleus face à l'invincible Andrew Nicholson

Andrew Nicholson et Avebury vainqueur trois années consécutives à Burghley
Crédit : Kit Houghton/Rolex

Mercredi 02 septembre - 11h29 | Marion Mauger

Michael Jung et trois Bleus face à l'invincible Andrew Nicholson

Dès demain, les complétistes retrouvent le cadre majestueux du CCI 4* de Burghley, théâtre de la sixième et dernière étape du circuit FEI Classics, près de Stamford en Grande-Bretagne. Cette édition, courue par trois Français, marquera aussi la première participation de l’Allemand Michael Jung, ce qui promet de grands et beaux moments de sport.  

Les enjeux

Les couples engagés devront être à la hauteur de ce CCI 4* dont le cross est réputé être le plus dur du monde. Les meilleurs complétistes vont évidemment s’affronter pour décrocher cette victoire de prestige, mais plus d’un se contenterait déjà d’une belle place d’honneur, voire d’aller au bout des trois tests, ce qui constitue en soit une vraie performance.
Burghley est aussi la sixième et dernière étape du circuit FEI Classics réunissant tous les CCI 4* de la planète, et qui débute traditionnellement par celui de Pau, en octobre. Après Pau et Adélaïde en 2014, puis Lexington, Badminton et Luhmühlen en 2015, l’Allemande Ingrid Klimke tient solidement la tête du circuit avec quarante-deux points. Compte tenu de l’avance de dix-sept longueurs dont elle dispose sur son compatriote Michael Jung, elle est assurée de le remporter dimanche soir, dans la mesure où la victoire ne rapporte que quinze points. Ce sera une première pour elle, et une première pour un Allemand, dans la mesure où les Britanniques et Néo-Zélandais ont toujours régné en maître sur ces CCI 4*. Elle succèdera au Britannique William Fox-Pitt.
 

À ne pas manquer

Le choc des titans entre Andrew Nicholson, associé à son fidèle Avebury, triple tenant du titre, et Michael Jung, qui va s’élancer pour la première fois sur ce magnifique domaine anglais, promet des étincelles. L’Allemand est venu avec ces deux meilleurs chevaux : Fischer Rocana FST, avec laquelle il a été sacré champion du monde par équipe et vice-champion du monde en individuel, l’été dernier en Normandie, et La Biosthetique Sam FBW, champion du monde en 2010, d’Europe en 2011 et olympique en 2012. Si le Néo-Zélandais l’emporte, il entrera plus encore dans la légende de Burghley, rejoignant William Fox-Pitt, le seul à avoir remporté six fois cette épreuve mythique. En cas de victoire, le numéro un mondial allemand, lui, pourrait prendre le large au classement mondial des cavaliers, où il est au coude-à-coude avec le même William Fox-Pitt depuis quelques mois.
 

Les Bleus

Les Français seront trois à s’élancer dans ce prestigieux CCI 4* de Burghley. Cédric Lyard évoluera aux rênes de Cadeau du Roi. Après avoir contribué à la quatrième place par équipes de la France aux Jeux équestres mondiaux de Normandie l’an passé (performance annulée en raison du contrôle positif de Qalao des Mers), le couple s’est préparé à cette échéance en terminant quatrième du CIC 2* de Saumur, cinquième de l’étape du Grand National du Pin-au-Haras et deuxième d’un autre CIC 2*, organisé dans le cadre du Grand Complet du Pin, il y a deux semaines. On retrouvera également Pascal Leroy associé à Minos de Petra, lui aussi membre de l’équipe de France lors des Jeux équestres mondiaux, et cinquième du CCI 4* de Badminton l’an passé. Enfin, il faudra compter sur Rodolphe Scherer et Makara de Montiège, troisièmes du CIC 3* de Barroca d’Alva au Portugal, et vingtièmes des JEM l’été dernier.

Dans le rétro
 
L’an passé, Andrew Nicholson s’était imposé avec panache associé à Avebury. Triple tenant du titre avec le même cheval, le Néo-Zélandais est déjà entré dans l’histoire ! La Nouvelle-Zélande, très en forme en 2014, avait également pris la deuxième place grâce à une belle performance de Jonathan Paget et Clifton Promise, vainqueurs déchus en 2013 en raison du contrôle positif du cheval. Le podium était complété par l’Australien Sam Griffiths et Happy Times.

Le guide
 
Au programme, ce CCI 4* débutera par le dressage, jeudi et vendredi, avant le très attendu cross de samedi, et enfin le saut d’obstacles dimanche.
La liste des engagés
Le palmarès complet de l’épreuve
Les résultats
Suivre le concours en live streaming
Le classement général du circuit FEI Classics

 

À lire également...

Réagissez

  • roxane35 - le 03/09

    Je croyais qu'Andrew Nicholson se remettait d'une grave chute ??? Il est déjà à cheval ?