Henk van de Pol s'impose devant Cameron Hanley

Cameron Hanley et Antello Z, complices de toujours, ont terminé deuxièmes.
Crédit : Scoopdyga (archives)

Lundi 31 août - 20h56 | Yeelen Ravier

Henk van de Pol s'impose devant Cameron Hanley

Comme chaque année, le Grand Prix du CSIO 5* de Gijon s'est tenu ce lundi. Après plusieurs heures d'épreuve, c'est finalement Henk van de Pol qui s'est imposé dans l'épreuve phare, associé à Willink. Cameron Hanley a pris une très bonne deuxième place, juste devant Sergio Alvarez Moya.

Les Ukrainiens en forme, Fontanelle confirme

C’est à 16h30 qu’a démarré le Grand Prix final du CSIO 5* de Gijón, en Espagne. Partie en numéro huit sur Gautcho Da Quinta, la Belge Catherine van Roosbroeck a été la première à sortir sans pénalité du parcours construit par Avelino Rodríguez Miravalles, habitué au terrain espagnol. Keith Shore, aux rênes de Mystic Hurricane, l’a imité quelques cavaliers suivants. Devant son public, Paola Amilibia a également signé un bon sans-faute, associée à Prunella d’Ariel, sa fille de Diamant de Semilly. Manuel Fernandez Saro a ensuite rejoint sa coéquipière en seconde manche en bouclant un score vierge de pénalité. Lui succédant, premier Français à se présenter, Aymeric de Ponnat n’a pas  réitéré son double sans-faute de la Coupe des nations de samedi et a écopé de quatre points, aux commandes du caractériel Ricoré Courcelle. De nombreux concurrents ont su quitter la piste sans barre à terre mais se sont laissé piéger par le temps imparti, fixé à quatre-vingt-quatre secondes, à l’image d’Elizabeth Gingras ou Fabienne Daigneux Lange. Deuxième Tricolore à s’élancer, le jeune Alexandre Fontanelle a déroulé un superbe sans-faute avec son fidèle Prime Time des Vagues, après une superbe Coupe des nations samedi. La dernière des Bleus, Adeline Hécart, en selle sur le bai Pasha du Gué, a eu moins de chance et a accusé seize points. Du haut de ses dix-huit ans, Tinka’s Serenade a une nouvelle fois signé le tour parfait, pilotée par l’Irlandais Billy Twomey. Son camarade Cameron Hanley en a fait de même quelques cavaliers suivants, aux rênes de son Antello Z. Sixième aux derniers championnats d’Europe à Aix-la-Chapelle, Sergio Alvarez Moya a signé le septième sans-faute, accompagné de G And C Quitador Rochelais, son fils de Jarnac. L’Ukrainien Ferenc Szentirmai a lui aussi bouclé le score vierge, aux commandes de Chadino, tout comme comme son compatriote Cassio Rivetti avec Torgal de Virton et Katharina Offel sur Charlie. Très en forme ces dernières semaines, notamment au CSI 5* de Londres où elle s’était imposée dans le petit Grand Prix, Laura Renwick s’est qualifiée pour la seconde manche avec un bon sans-faute. Dans la lumière ces dernières semaines après ses bonnes performances avec ses deux chevaux de tête, Henk van de Pol a conclu sa première manche avec un joli zéro, associé à Willink. Jack Towell et Leon Thissjen ont complété le groupe des seize barragistes.

Henk van de Pol, le plus rapide

Ce barrage à seize a vu beaucoup de ses partants fauter à une reprise malgré un très bon chronomètre. Billy Twomey est celui qui en a fait le plus les frais. L'Irlandais, accompagné de sa Tinka's Serenade, aussi fraîche qu'à ses dix ans, a signé le plus rapide de tous les chronomètres mais a écopé d'un petit quatre points. L'Américain Jack Towell, accompagné de Lucifer V, aurait également pu s'emparer de la victoire mais a fait chuter un obstacle. Réputée pour être une sérieuse concurrente lorsqu'il s'agit de vitesse, Laura Renwick a pêché malgré un tour rapide de Bintang II. Seul Tricolore ayant parvenu à prendre part à ce barrage, Alexandre Fontanelle n'a malheureusement pas non plus trouvé les clefs de ce parcours et a fait tomber une barre avec son Prime Time des Vagues, finissant onzième. Tandis que l'Espagnol Manuel Fernandez Saro a préféré assurer un bon classement avec Duke of Carneval, Catherine van Roosbroeck a tenté de prendre des risques et a bouclé un joli double sans-faute sur Gautcho da Quinta. Sergio Alvarez Moya a une fois de plus démontré tout le talent de son alezan G And C Quitador Rochelais en signant un sans-faute en 50''34. Associé à Antello Z, Cameron Hanley, de retour depuis peu dans les CSI 5*, est parvenu à baisser le chronomètre de l'Hispanique à 49''89 sans faire tomber de barre. Mais le meilleur aujourd'hui a bien été Henk van de Pol. Après une sublime prestation à Valkenswaard il y a deux semaines avec Sparctacus, le Néerlandais a réussi à sortir de piste sans-faute en 49''32, s'adjugeant, en selle sur Willink, avec brio le Grand Prix.

Les résultats ici

À lire également...

Réagissez