Olivier Robert en conquérant à Valence

Olivier Robert s'est adjugé l'épreuve majeure du CSI 3* de Valence en selle sur Courage des Fegie.
Crédit : Sportfot

Samedi 29 août - 20h51 | Yeelen Ravier

Olivier Robert en conquérant à Valence

L'épreuve du CSI 3* de la journée, aux cotes d'1,50m en deux phases, s'est achevée sur une belle Marseillaise. Olivier Robert et Courage des Fegie se sont imposés devant leurs trente-cinq concurrents. Roger-Yves Bost a terminé deuxième, tout comme hier, associé à Sangria du Coty, tandis que Thomas Leveque a complété le podium avec Secrete de Gaia.

L'épreuve majeure du jour, se courant au chronomètre en deux phases, a débuté à 19h au CSI 3* de Valence. Le premier sans-faute a été réalisé par Alberto Zorzi. L'Italien a signé un superbe parcours, rytmé et controlé, avec Ego van Orti, anciennement sous la selle de sa collègue Edwina Tops-Alexander. Rolf-Göran Bengtsson, après une bonne première phase, a fauté dans la deuxième, associé à sa prometteuse Oak Grove's Heartfelt. Parti dans un bon tempo sans exagérer, Philippe Rozier a conclu un beau sans-faute en 25''84 en selle sur Quel Chanu, avec qui il a remporté le Grand Prix 3* du Touquet il y a quelques semaines. S'élançant à sa suite, Olivier Robert, aux rênes de Courage des Fegie, a ouvert les doigts et a bouclé un score vierge en 24''58. Thomas Leveque a alors essayé d'accrocher le chronomètre de son coéquipier, sans réussite puisqu'il a franchi la ligne d'arrivée en 25''24, associé à Secrete de Gaia. 

Bosty ne parvient pas à descendre le chronomètre

Parti en grand favori, tout comme hier soir, le si rapide Roger-Yves Bost n'est parvenu à descendre le chronomètre du leader, réalisant un joli sans-faute avec Sangria du Coty en 25''06. En duo depuis quelques mois, Timothée Anciaume et Kiamon, ancienne monture de Werner Muff, semblent s'entendre de mieux en mieux, bouclant un score vierge en 25''91. Courant sous les couleurs du plat pays, Gilles Dunon et Casanova ont imité ces derniers, sortant de piste sans pénalité en 26''23. Accueilli comme un roi par ses supporters, le récent médaillé Simon Delestre a bouclé un sans-faute avec l'excellente Selle Français Stardust Quinhon. Parti à la fin, François Xavier Boudant a tenté de détroner Olivier Robert mais a dû se réjouir d'une quatrième place sur Ciento.

Les résultats ici 

À lire également...

Réagissez