Anciaume royal à Saint-Lô

Belle victoire pour Timothée Anciaume et Padock du Plessis*HN, qui s'adjugent le Grand Prix CSI 3* de Saint-Lô.
Crédit : Pixel Events

Lundi 17 août - 00h43 | Communiqué

Anciaume royal à Saint-Lô

Véritable attraction de ce dimanche et étape phare de ces dix jours de compétition, le Grand Prix du Conseil départemental de la Manche à 1,50m a célébré le sport dans toute sa grandeur. Au terme d'un barrage technique, Timothée Anciaume a enlevé la victoire avec Padock du Plessis*HN, grillant la priorité à Ali Wolff avec Casall et Olivier Robert sur Quenelle du Py.

Pas moins de cinquante cavaliers étaient prêts à tenter l’aventure devant des tribunes pleines et prêtes à acclamer leur champion. Et quelle aventure ! Un parcours composé de treize obstacles, signé Jean-Paul Lepetit au meilleur de sa forme. Des distances délicates, des oxers larges et carrés et un temps court n’étaient pas pour leur faciliter la tâche. Parmi les difficultés notables, on retrouvait souvent la ligne oxer-vertical en direction du paddock et avec quatre foulées très courtes, la spa suivie du triple demandait également un effort important, et le célèbre directionnel rose qui a occasionné plusieurs refus. Il fallait être audacieux et sûr de sa monture pour sortir de piste sans pénalité, quatre l’on fait pour s’affronter sur le barrage final de ce Normandie Horse Show.

Associé à Sweet Phir, Clément Boulanger écope du rôle d’ouvreur et montre la voie à ses adversaires. Le couple qui réalise un très beau deuxième tour arrête le chronomètre à 53’’27. C’est le temps à battre et l’américaine Ali Wolff, déjà troisième hier de la vitesse 1,45m avec sa deuxième monture, ne se laissera aucunement impressionner. En selle sur Casall, la jeune amazone, peu connue en Europe, étonnera par son sens inné du tracé et sa rapidité sur la piste. Serrant les courbes au maximum, elle franchira la ligne d’arrivée à 51’’89 et semble durement battable. Même Olivier Robert, pourtant plus expérimenté sur sa très bonne Quenelle du Py, n’y parviendra pas et s’inclinera pour neuf centièmes.

Il faudra attendre le passage du champion de France en titre pour détrôner Ali. Devant un public acquis à leur cause, Timothée Anciaume et Padock du Plessis*HN, exécuteront un barrage remarquable. Partant sur un tempo encore supérieur à ses concurrents, le cavalier normand prendra déjà de l’avance sur les trois premiers sauts mais c’est en enlevant une foulée dans la dernière ligne qu’il arrachera véritablement la victoire ! ’’Gagner le Grand Prix de Saint-Lô c’est quelque chose !’’, voilà la conclusion du fier champion, également sacré meilleur cavalier du week-end.

Plus tôt dans la journée, le petit Grand Prix du CSI 3* aura mis plusieurs cavaliers dans l’embarras, cinq ont pourtant réussi la prouesse du sans-faute. Sur ce barrage restreint en nombre mais pas en qualité, c’est Laurent Goffinet et Qantar Des Etisses qui tirent leur épingle du jeu devant Margaux Rocuet sur Qualifying de Hus, deuxième, et Cédric Angot sur Raina Des Dames, troisième.

Les résultats ici

À lire également...

Réagissez