Les Belges et les Allemands brillent à Wiener Neustadt

Crédit : FEI

Samedi 15 août - 18h25 | Yeelen Ravier

Les Belges et les Allemands brillent à Wiener Neustadt

Cet après-midi s’est déroulée la finale par équipes des championnats d’Europe Juniors et Jeunes Cavaliers à Wiener Neustadt, en Autriche. Dans la catégorie Jeunes Cavaliers, ce sont les Belges qui ont frappé en s’adjugeant l’or. Chez les Juniors, l'Allemagne a eu raison de vingt-et-une nations. Pas de podiums pour la France.  

La Belgique au sommet chez les Jeunes Cavaliers

La finale par équipes des Jeunes Cavaliers a débuté à midi. Avant le coup d’envoi, cinq équipes se tenaient dans un mouchoir de poche, avec des compteurs vierges. L’Allemagne, la Belgique, l’Irlande, les Pays-Bas et l’Italie étaient en tête, alors que la France était sixième, à égalité avec la Grande-Bretagne. Les cavaliers du plat pays, emmenés par leur sélectionneur Rik Deraedt, ont continué leur chemin en toute aisance. Michael van den Bosch, associé à Atilja, Boy-Adrian van Gelderen, aux rênes de Be Cool, ainsi que Pieter Clemens, avec Quality II, ont tous réalisé le score vierge, effaçant ainsi les quatre points de leur coéquipier Jonas Vervoort sur Delight 50. Avec un total de zéro, les Belges ont naturellement remporté le championnat. Ex-æquo avec huit points après ce second tour par équipes, les Allemands, Anglais et Irlandais ont dû disputer un barrage. La Mannschaft a été la meilleure à ce jeu et a décroché la médaille d'argent, grâce aux sans-fautes de Niklas Krieg, associé à Carella 5, Guido Klatte avec Quinghai et Maurice Tebbel et Chaccos' Son. Kaya Lüthi a écopé d'une petite faute sur Pret A Tout. L'ultime médaille s'est donc jouée entre voisins puis qu’Irlandais et Britanniques étaient au coude-à-coude. Ces deux dernières équipes ont également comptabilisé trois scores vierges. Les précieux centièmes de seconde glanés dans les courbes ont finalement départagé les nations. Ainsi, l'Irlande est monté sur la troisième marche du podium, reléguant les Britanniques à la quatrième place, avec une médaille en chocolat.

Quant aux Français dirigés par Thierry Pomel, pourtant tous assez bien partis en début de championnat, les choses se sont gâtées. Edward Levy, sans-faute en première manche, a là accusé deux fautes de sa Starlette de la Roque. Titouan Schumacher, accompagné de Paradis Latin, ainsi qu'Adeline Hécart sur Pasha du Gué, ont écopé du même score. Tanguy Dobremez a lui pêché à une reprise, associé à Psyche de Virton. Les jeunes Bleus ont finalement terminé à la sixième place, derrière les Pays-Bas et devant l'Italie. 

En individuel, la Néerlandaise Lisa Nooren, fille de l'ancien sélectionneur national Henk Nooren, est en tête de file avec trois sans-faute à son actif. L'Allemand Maurice Tebbel est pour l'instant deuxième et deux Suédois, Ebba Larsson et Elina Petersson, suivent derrière. Le meilleur Tricolore dans la course est Tanguy Dobremez, quatorzième. Joanna Parkinson n'est qu'à deux places de lui, tandis qu'Edward Levy est pour l'instant rétrogradé à la vingtième place. Titouan Schumacher est à la limite du top trente, vingt-neuvième. Petite déception pour Adeline Hécart qui se retrouve trente-troisième et qui ne nourrit plus aucune chance de médaille individuelle.

Les Allemands encore au sommet

Quant aux Juniors, la médaille d'or par équipe est revenue à l'Allemagne. Champions d'Europe en titre l'an passé, les cavaliers germaniques ont réitéré leur performance et ont réalisé le doublé. Au terme des deux manches, ils avait totalisé huit points. Ils ont ainsi été trois de l'équipe à sortir avec une faute au compteur. Christoph Maack, en selle sur Dyleen, Philip Houston avec Kannella ainsi que Leonie Krieg ont écopé de quatre points. Fort heureusement pour eux, Theresa Ripke a signé le parcours parfait, accompagnée de son fils de Casall, Calmado, et a permis à l'équipe de se maintenir en tête. Avec quatre points de plus au compteur, les Irlandais ont terminé deuxièmes. Hélas pour eux, ils ont réalisé une seconde manche sans aucune pénalité mais les fautes de la veille ont fait la différence. Philip Carey, associé à Belle Rock, ancienne monture d'Edward Levy désormais dans les écuries de Darragh Kenny, Susan Fitzpatrick, accompagné d'Ajaccio, et Anna Carway ont sont tous sortis sans encombre de leur tour, permettant même à leur compatriote Cormac Hanley de ne pas prendre le départ. Les Britanniques ont complété ce podium, derrière leurs voisins. Faye Adams a été la seule à sortir le score vierge, aux rênes de son alezan Zozo CL. Quatre points a été le résultat pour Harry Charles, sur Vivaldi du Dom, ainsi que pour Robert Murphy avec Del Fuego. Millie Allen a préféré abandonner sur Balou Star.

L'équipe de France, tout comme au classement des Jeunes Cavaliers, a fini cinquième. Très bien partis également puisqu'ils ne comptabilisaient que quatre points après la première manche par équipe, les Bleuets ont craqué en seconde. Pauline Broucqsault, aux commandes de Pause Café du Saloz, a accusé seize points et Damien de Chambord huit avec Chaplino Alia. Laure Schillewaert a, tout comme hier, écopé que d'une petite faute sur Queen de Carene. Camille Condé-Ferreira a été l'unique Tricolore à réaliser le tour idéal avec Pirole de la Chatre.

Concernant le classement individuel des Juniors, l'Allemande Theresa Ripke est en tête.  Zoltan Lazar Jr est pour l'instant deuxième, juste devant la première Tricolore, Camille Conde-Ferreira. Laure Schwillewaert est vingt-huitième. Perdant toute chance de médailles, Damien de Chambord,PaulDelforge sont respectivement trente-cinquième,cinquante-septième et soixante-dixième.

Classement individuel provisoire Jeunes Cavaliers
Classement par équipes Jeunes Cavaliers

Classement par équipes Juniors
Classement individuel provisoire Juniors

À lire également...

Réagissez