Beau doublé tricolore à Valkenswaard

Scott Brash et Hello Forever, victorieux à Valkenswaard.
Crédit : Stefano Grasso/GCT

Vendredi 14 août - 19h44 | Yeelen Ravier

Beau doublé tricolore à Valkenswaard

Scott Brash a remporté l’épreuve majeure du jour au CSI 5* de Valkenswaard, dans les sublimes installations de Jan Tops. L’Écossais, associé à Hello Forever, a signé un barrage sans-faute en 39’’55. Joli doublé pour les Français puisque Pénélope Leprevost a pris la deuxième place avec Nice Stephanie, sans-faute en 39’’65, et Simon Delestre a terminé troisième sur Chesall.

L’épreuve majeure de la journée, aux cotes d’1,50m avec barrage, a démarré à 15h30 sur l'immense piste de Valkenswaard. Abdel Saïd a ouvert les hostilités de belle manière en signant un joli sans-faute, associé à Hope van Scherpen Donder. Les cavaliers suivants ont peiné à survoler toutes les difficultés, entre autres le subtil double ouvert par une palanque ou l’avant-dernier, un oxer sur bidet. Patrice Delaveau en a fait les frais, en selle sur la jeune Léontine Ledimar Z, sa dernière recrue, et a écopé de seize points. S’élançant à la place de Daniel Deusser, non-partant avec First Class van Eeckelghem, tout comme le sera également Philippe Rozier avec Quel Chanu, Bertram Allen a, sans surprise, bouclé le deuxième score vierge. Reed Kessler a déroulé un joli tour sur KS Stakki et s’est qualifiée pour le barrage. 
Champion d’Europe en titre pour quelques jours encore, Roger-Yves Bost a déroulé un sublime passage avec une Sydney Une Prince en progrès. Scott Brash en a fait de même, aux rênes du prometteur Hello Forever. À noter l’abandon de Lauren Hough, sur Royalty des Isles, qui semble décidément un peu compliquée depuis quelques semaines. L’Australienne Julia Hargeaves s’est elle qualifiée pour le second tour avec Vedor, et sera rejoint par sa coéquipière Edwina Tops-Alexander, en selle sur sa nouvelle partenaire, Caretina de Joter. Absent des prochains championnats d’Europe car son Emerald s’est blessé, Harrie Smolders a ici signé la partition idéale avec Don VHP Z. Même résultat pour le Mexicain Federico Fernandez, qui montait Guru, et Luca Maria Moneta qui pilotait son bon Connery. Petite déception pour Hamad Ali Mohamed A al-Attiyah, qui a manqué de réaliser le score vierge avec Whitaker mais qui a écopé d’un point de temps, tout comme Athina Onassis de Miranda. Henrik von Eckermann a ensuite rejoint les barragistes, associé à Savita 2. De même pour Christian Ahlmann et le beau Caruso, l’un de ses nombreux fils de Cornet Obolensky. 
Déjà septièmes hier, Simon Delestre et Chesall ont continué sur leur lancée et ont survolé les obstacles. Après une chute sans gravité pour Margie Goldstein-Engle, sa compatriote Beezie Madden a bouclé un score vierge, en selle sur Simon, avec qui elle ne prendra pas part au barrage par la suite. Pénélope Leprevost et l’attachante Nice Stephanie ont signé le quatorzième et dernier sans-faute. Pilotée par Kevin Staut, ultime cavalier à partir, Ayade de Septon*HDC, un peu trop généreuse par moments, a fait tomber la deuxième barre de l’oxer de numéro trois.

Scott Brash, encore et toujours plus rapide

Premier à s’élancer dans ce barrage, Abdel Saïd n’a pu éviter une faute avec Hope van Scherpen Donder. À sa suite, le prodige Bertram Allen a réitéré sa précédente performance et a signé un rapide sans-faute, aux rênes de Belmonde. Également habitué de ces épreuves, la fusée Roger-Yves Bost s’est élancé associé à Sydney Une Prince mais n’a pu accrocher le chronomètre de l’Irlandais. Décidément sur une autre planète, Scott Brash a franchi la ligne d’arrivée sans pénalité avec deux secondes de mieux que le leader provisoire, aux commandes du formidable fils de For Pleasure, Hello Forever. 
Pilotant Vedor, Julia Hargreaves a tenté sa chance mais a fauté sur la sortie de double, avant-dernier obstacle, tout comme Harrie Smolders et Don VHP Z qui y ont fauté à l’entrée. Sans prendre tous les risques, Federico Fernandez a bouclé un bon double sans-faute avec Guru. Luca Maria Moneta l’a imité juste après, aux rênes de Connery. Avec un chronomètre qui aurait pu lui offrir un très bon classement, Henrik von Eckermann fait chuter le dernier obstacle, associé à Savita 2. Christian Ahlmann et Caruso y ont pêché également, ajoutant une autre faute en début de tour. Belle performance pour Simon Delestre qui a déroulé un superbe barrage sur Chesall, malgré un chronomètre plus lent que le numéro un mondial. Edwina Tops-Alexander et Caretina de Joter semblent bien s’entendre et ont réalisé un tour sans encombre. Dernière à partir, Pénélope Leprevost a ouvert les doigts et a signé un magnifique barrage avec Nice Stephanie. La Tricolore a dû se contenter de la deuxième place, juste devant son coéquipier Simon Delestre.
Scott Brash monte donc pour la vingtième fois, depuis le début de l’année, sur un podium international, reléguant les deux Tricolores aux deuxième et troisième places. 

Les résultats ici

À lire également...

Réagissez