« L’absence de Steve va se ressentir », Charles Trolliet

Steve Guerdat, champion olympique en titre, manquera évidemment au sport à Aix-la-Chapelle.
Crédit : Scoopdyga

Jeudi 13 août - 09h34 | Yeelen Ravier

« L’absence de Steve va se ressentir », Charles Trolliet

Dans une semaine, les championnats d’Europe de saut d’obstacles seront lancés à Aix-la-Chapelle. Cette échéance est évidemment le point d’orgue de toutes les nations cette année, mais plus particulièrement pour la Suisse qui, comme quelques autres pays, devra décrocher sa qualification pour les Jeux olympiques de Rio, l’an prochain. Mais l'équipe devra faire sans son pilier, Steve Guerdat, dont le cheval de tête, Nino des Buissonnets, est toujours suspendu par la FEI. Charles Trolliet, président de la fédération suisse des sports équestres, s’est confié à l'abord de l’échéance.

GrandPrix-Replay : Comment abordez-vous les championnats d’Europe pour l’équipe suisse ?
Charles Trolliet :
C’est un défi très important pour nous. Il va falloir bien figurer parce que ce sont quand même les championnats d’Europe et puis il nous faut notre qualification pour les Jeux olympiques. Nous avons de la chance, puisque malgré les circonstances, nous avons une équipe qui a de très bons atouts et de bonnes chances de bien faire.
 
GPR : Steve Guerdat va-t-il manquer au niveau sportif ?
C.T. :
Au niveau sportif, l’absence de Steve va se ressentir, c’est sûr. Au niveau moral, je pense que les cavaliers qui font partie de l’équipe vont justement se battre encore plus à cause de ce qu’il se passe actuellement.

"Cette histoire touche profondément Steve"

GPR : Pensez-vous que l’équipe suisse peut quand même aller chercher cette qualification et une médaille ?
C.T. :
Nos chances d’avoir la qualification restent excellentes. Nous abordons ces championnats d'Europe de manière combative et confiante. Je pense que la qualification est à notre portée. Une médaille serait évidemment un plus qu’on ne refuserait pas ! Maintenant, on ne sait jamais. Nous savons très bien qu’une petite barre ou même un point de temps peuvent faire la différence alors nous allons rester concentrés.
 
GPR : Avez-vous parlé avec Steve Guerdat ? Comment va-t-il ?
C.T. :
Évidemment, cette histoire touche profondément Steve. J’ai eu l’occasion de lui parler plusieurs fois et cette affaire l’affecte énormément. Il est convaincu qu’étant innocent, il arrivera à le prouver. Honnêtement je pense qu’au vu des éléments et arguments qu’il a, il va réussir.
 
GPR : Quelles sont les suites de la procédure maintenant ?
C.T. :
Nous ne connaissons pas encore la suite de la procédure. Il doit y avoir un jugement de fond comme l’a indiqué la FEI dans son communiqué, mais quand, malheureusement nous n’en avons aucune idée. Quand on pense que les cas similaires de l’année dernière n'ont pas encore été jugés, il est possible que cela prenne du temps…
 

À lire également...

Réagissez