Les dresseurs ouvrent les hostilités à Aix-la-Chapelle

Crédit : Aachen 2015

Mardi 11 août - 17h30 | Johanna Zilberstein

Les dresseurs ouvrent les hostilités à Aix-la-Chapelle

Dès demain, les championnats d'Europe d'Aix-la-Chapelle s'ouvriront sur le dressage. Sur un rectangle monté sur l’immense piste en herbe du stade principal, les meilleurs dresseurs tenteront d’accrocher le titre par équipes avant de monter sur le podium individuel. Alors que Charlotte Dujardin fait évidemment figure de favorite au titre individuel, l’équipe de France jouera quant à elle sa qualification olympique.

LES ENJEUX
À l’issue du Grand Prix, dont la première moitié des cavaliers s’élanceront demain, l’une des équipes en compétition sera sacrée championne d’Europe. Si les Allemands sont bien décidés à décrocher le titre sur leurs terres, les cavaliers devront faire face à des conditions exceptionnelles. Car le rectangle a été monté au cœur du stade principal entouré de ses 40.000 places assises. Certains chevaux pourraient alors changer quelque peu de comportement, peu habitués à dérouler devant tant de public et d’agitation.
Outre les lauriers européens, quelques places pour les Jeux olympiques seront également en jeu. La France, mais aussi le Danemark, la Suède, la Suisse ou encore la Belgique devront faire partie des meilleurs pour décrocher l’une des trois places en jeu.
 
À NE PAS MANQUER
Dans la compétition individuelle, c’est bien sûr le couple britannique composé de Charlotte Dujardin et Valegro qui sera le plus attendu. Mais ils ne seront pas seuls puisque Mathias Alexander Rath et Totilas pourraient bien venir leur piquer la vedette, galvanisés par le fait de courir à domicile. D’autres très bons couples représenteront également de belles chances de médailles : Victoria Max-Theurer, chef de file autrichienne, sur Blind Date 25, le Belge Jeroen Devroe sur Eres DL, la Danoise Mikala Gundersen sur My Lady, le Britannique Carl Hester sur Nip Tuck, les Néerlandais Edward Gal et Hans-Peter Minderhoud sur Glock’s Undercover et Glock’s Johnson ou encore les Suédois Patrick Kittel et Tinne Vilhelmson-Silfvén, associés à Deja et Don Auriello.
Côté équipes, les Allemands se placent favoris, avec une équipe composée d’Isabell Werth sur Don Johnson, Mathias Alexander Rath sur Totilas, Kristina Sprehe sur Desperados FRH et Jessica von Bredow-Werndl sur Unee BB. Mais ils devront faire attention aux Néerlandais, aux Britanniques ou encore aux Suédois, qui promettent de ne pas se laisser faire.
 
LES BLEUS
Quatre Français vont venir chercher un ticket au nom de l’équipe pour les Jeux olympiques de Rio. Karen Tebar sera ainsi accompagnée de Don Luis, tandis qu’Arnaud Serre montera, comme aux derniers Jeux équestres mondiaux, Robinson de Lafont*de Massa. Pierre Volla montera sa jeune Badinda Altena tandis que Ludovic Henry viendra compléter l’équipe avec After You.
L’équipe de France sera la cinquième équipe à s’élancer.
 
LE GUIDE
Le Grand Prix débutera dès demain et se poursuivra jeudi. Vendredi ensuite placé sous le signe du repos, avant d’attaquer le Grand Prix Spécial samedi et la Reprise Libre en Musique dimanche.
 
La liste des engagés ici
Le programme ici

À lire également...

Réagissez