Belle progression française dans le classement mondial

Simon Delestre, ici sur Qlassic Bois Margot, est désormais meilleur Français, porté par ses belles performances à Londres et Hickstead.
Crédit : Scoopdyga

Mercredi 05 août - 17h07 | Johanna Zilberstein

Belle progression française dans le classement mondial

Les lignes ont pas mal bougées dans le classement mondial, ce mois-ci. Si Scott Brash caracole toujours en tête, le podium a quelque peu évolué. Grâce à ses très beaux récents résultats, Beezie Madden est ainsi numéro deux mondiale, devant Steve Guerdat, qui se maintient. Du côté des Tricolores, Simon Delestre a détrôné Kevin Staut à la place de meilleur Français.

Scott Brash s'accroche toujours à son trône mondial. Encore numéro un, le Britannique a, en août, pu compter sur plusieurs dizaines de points acquis sur les CSI 5* de Paris, Estoril, Chantilly et Londres. Portée notamment par sa victoire dans le Grand Prix CSIO d'Hickstead, Beezie Madden fait une belle remontée de six places et caracole maintenant à la deuxième place mondiale, devenant du même coup la meilleure cavalière au monde. S'il n'a pas pris un seul point ce mois-ci, Steve Guerdat conserve malgré tout un joli total d'unités qui lui permet de rester à la troisième place.
 
Petite descente pour Daniel Deusser, désormais au pied du podium. Bertram Allen, en revanche, continue son ascension grâce à sa très belle régularité, que ce soit avec Romanov, Quiet Easy 4 ou Molly Malone V. Il prend ce mois-ci deux places et figure maintenant cinquième du classement mondial, juste devant Ludger Beerbaum, qui ne bouge pas du sixième rang. Dans la série des descentes, on trouve Kent Farrington, moins quatre places, et McLain Ward, moins trois places. Rolf-Göran Bengtsson et Maikel van der Vleuten ont quant à eux intervertis leurs classements du mois dernier et c'est le Néerlandais qui ferme la marche.

Les Français globalement en hausse

En août, Kevin Staut n'est plus le meilleur Français. C'est désormais à Simon Delestre, onzième mondial, que revient ce titre. Grâce aux CSI 5* de Paris, Chantilly et Londres et au CSIO 5* de Hickstead, le Lorrain a engrangé assez de points pour se poster aux portes du top dix mondial, qui ne compte plus aucun Tricolore depuis le mois dernier. Douzième, Pénélope Leprevost est donc juste derrière, et affiche une belle remontée de neuf places. Petite descente en revanche pour Kevin Staut qui perd deux places et se retrouve donc quinzième. À la vingtième place, Patrice Delaveau remonte quant à lui de trois places.

Ça descend également un tout petit peu pour Bosty, désormais trente-cinquième mondial. Très belle remontée par contre pour Julien Épaillard, plus vingt-et-une places. Également en progression Jérôme Hurel, plus six places, et Philippe Rozier, plus dix places.

À lire également...

Réagissez