Jeudi 30 juillet - 18h11 | Sébastien Roullier

Dinard déroule son tapis rose à une partie de l'élite mondiale

Depuis aujourd’hui et jusqu’à dimanche, le stade équestre du Val Porée accueille une partie de l’élite mondiale dans le cadre d’un CSI 5*, le premier disputé à Dinard depuis bien longtemps. Si huit grandes nations ont engagé des équipes au CSIO 5* d’Hickstead, le rendez-vous français accueille tout de même un beau plateau.

LES ENJEUX
Ce nouveau CSI 5* français est l’un des rares, avec le Saut Hermès de Paris et l’Athina Onassis Horse Show de Saint-Tropez à n’appartenir à aucun circuit. Aussi l’enjeu se concentrera-t-il sur les épreuves en elles-mêmes. Sur les six épreuves au programme sur la côte d’Émeraude, cinq comptent pour le classement mondial des cavaliers. Deux temps forts au programme : le Grand Prix dominical doté de 268.000 euros, à peine moins qu’une étape du Global Champions Tour, et le Derby de samedi, l’un des mieux dotés de l’année avec 92.000 euros annoncés.

À NE PAS MANQUER 
Dinard marque l’apparition de nouveaux couples sur le circuit. On suivra notamment le Marocain Abdelkebir Ouaddar avec sa nouvelle recrue, le jeune étalon Saphir du Talus (Diamant de Semilly x Voltaire), acheté cette semaine à Benjamin Robert, chez qui Marcel Rozier avait déjà déniché Quickly de Kreisker. On suivra également les premiers pas de l’Irlandais Darragh Kenny avec Unex Omega Star, l’ancienne monture de Grand Prix du Britannique Tim Gredley, monté depuis le début de l’année à un niveau inférieur par l’Américaine Gabriela Mershad et l’Irlandais Stephen Moore.
On suivra encore les performances de deux couples français potentiellement sélectionnables pour les championnats d’Europe d’Aix-la-Chapelle : le Nordiste Nicolas Delmotte sur Number One d’Iso*Un Prince et le Normand Kevin Staut avec Rêveur de Hurtebise*HDC.
Enfin, Silvana*HDC signe son grand retour sur herbe, elle qui n’avait plus sauté sur cette surface en compétition depuis le CSI 3* d’Hachenburg… en août 2011! Celui-ci aurait dû avoir lieu en juillet 2014 à Chantilly. Malheureusement, la crack de Kevin Staut s’était alors blessée avant de pouvoir fouler l’arène Meautry.

DANS LE RÉTRO
L’an passé, lors d’un CSI 4*, le Grand Prix avait souri à Karim Elzoghby et Amelia, un couple vu récemment à son avantage au Paris Eiffel Jumping, où il avait partagé la victoire dans le Grand Prix dominical avec le Britannique Ben Maher et Cella. L’Égyptien défendra son titre dimanche. Les Français avaient réussi un excellent tir groupé, Nicolas Delmotte (Number One d’Iso), Roger-Yves Bost (Nippon d'Elle), Fréderic Busquet (Plume de la Roque), Timothée Anciaume (Padock du Plessis*HN), Julien Mesnil (Perle du Marais), Patrice Delaveau (Ornella Mail*HDC) et Aymeric de Ponnat (Armitages Boy) prenant toutes les places d’honneur suivantes.
Le Derby, lui, avait été remporté par le redoutable Britannique Guy Williams, aux rênes de Casper de Muze. Lui ne défendra pas son bien, ayant naturellement préféré se produire devant son public à Hickstead.

LE GUIDE

Programme du concours ici
Listes de départ et résultats ici

À lire également...

Réagissez