Une Marseillaise pour Claire Gosselin à Deauville

Claire Gosselin a signé une très belle performance hier en s'imposant dans la Reprise Libre en Musique du CDI 3* de Deauville.
Crédit : Crédit Camille Judet-Chéret

Dimanche 26 juillet - 15h31 | Camille Judet-Chéret

Une Marseillaise pour Claire Gosselin à Deauville

C'est une Claire Gosselin radieuse et triomphante qui s'est offert hier après-midi la victoire devant son public dans la Reprise Libre en Musique du CDI 3* de Deauville. Sur un tango égayant, le couple a mené la danse avec dynamisme et conviction pour décrocher une note de 72.8%, s'imposant à la tête du classement dans une atmosphère électrique au Pôle International du Cheval. Le public, venu nombreux, a vibré au rythme de la musique et le suspens a jusqu'au bout tenu les spectateurs en haleine.

Après sa victoire dans la Reprise Libre en Musique du CDI 3* de Saumur avec 71.7%, ce bel étalon Selle Français de dix-sept ans continue de faire retentir la Marseillaise sur des aires de moulin rouge. L'élève de Christophe Saux n'aura finalement pas été détrônée dans ce Grand Prix du Conseil Régional de Basse-Normandie malgré les tentatives ukrainienne et australienne puisqu'elle a signé ici à Deauville la seconde victoire tricolore après celle de Philippe Limousin et Rock´n Roll Star dans le médium tour.
 
"Je suis très contente de Karamel, je prends vraiment du plaisir sur chaque reprise que je monte, nous nous connaissons par cœur ! En août, le cheval va avoir des vacances puis nous reprendrons avec les dernières étapes du Grand National et probablement le CDI de Saumur. En 2016, je prévois une saison similaire qui sera probablement la dernière pour mon cheval. Pour la suite, j'ai plusieurs produits de Karamel sur lesquels je compte beaucoup, en particulier deux jeunes avec pour mère Lizelle de Lauture, la jument avec laquelle j'ai notamment participé aux championnats d'Europe jeunes. Ce serait bien sur mon rêve de monter un jour ces chevaux au plus haut niveau. Comme je n'ai pas de cheval de Grand Prix tout prêt pour prendre la relève, je vais prendre le temps de fabriquer des jeunes chevaux."
 
À seulement 0.1% de la tête du classement, l'Ukrainienne Inna Logutenkova a pris un maximum de risques pour tenter de rivaliser avec la Française mais ne se classe finalement que deuxième avec de très jolis allongements au trot et un bon passage sur son cheval de douze ans Fleraro.
 
Avec 72.6%, celle qui remportait le Grand Prix hier pour l'Australie a complété aujourd'hui le podium avec son Ronan 2. Kristy Oatley, du haut du mètre quatre vingt douze de son cheval, a parié sur Lawrence d'Arabie pour concourir dans cette RLM. Cavalière olympique, Kristy ne rentrera pas les mains vides de ce concours puisqu'elle remportait déjà hier matin la reprise Intermédiaire I avec plus de 72% sur son cheval Du Soleil.
 
Deux autres concurrentes françaises étaient inscrites pour la RLM ce samedi : Marie Émilie Bretenoux et Quartz of Jazz de classent à la huitième place du classement définitif alors que malheureusement Stéphanie Brieussel a préféré ne pas prendre le départ avec Amorak.
 
Le matin même, Stéphanie signait la meilleure performance française de l'Intermédiaire I avec Swing de Hus avec plus de 67% alors qu'Hélène Legallais se classait deuxième du Grand Prix U25 devant Corentin Pottier à la quatrième place. 

À lire également...

Réagissez