Le Grand Prix Classic Summer Tour sourit à Guillaume Foutrier

Guillaume Foutrier et Sparco de Virton ont été les meilleurs dans l'épreuve phare du CSI 2* hier.
Crédit : Crédit Cécile Sabalyrolles

Samedi 25 juillet - 19h34 | Marie de Pellegars-Malhortie

Le Grand Prix Classic Summer Tour sourit à Guillaume Foutrier

La compétition a débuté hier à Fontainebleau dans le cadre du Grand Prix Classic Summer Tour qui a pour l’occasion revêtu ses couleurs internationales. De nombreux cavaliers se sont lancés à l’assaut des victoires sur les trois pistes du mythique stade du Grand Parquet, et ce sous une météo clémente. Guillaume Foutrier et Sparco de Virton ont été les grands vainqueurs de la journée puisqu’ils ont fait retentir la Marseillaise dans le prix Audevard à 1,45m, comptant pour le classement mondial.

De nombreux cavaliers se sont présentés hier matin, dès 8h, sur les épreuves des différents labels internationaux offrant au public bellifontain un beau moment de sport.
 
Chez les Amateurs, l’épreuve phare, une Vitesse cotée à 1,20m aux couleurs de Zandona, marque offrant des équipements pour le cavalier comme pour le cheval, se courant sur le réputé terrain en herbe du Grand Parquet, la coupe est tombée dans l’escarcelle de la tricolore Nathalie Chevalaz portée par Naive Nouba du Gué grâce à un parcours parfait en 59’74. Plus tard dans la journée, les couples inscrits dans ce label se sont affrontés au chronomètre sur des difficultés à 1,15m. La Marseillaise a une nouvelle fois retenti pour célébrer Marie-Caroline Chevrollier et Peluche d’Hublais. Dernier acte pour les Amateurs, une épreuve à temps différé cotée à 1,15m également. La Bleu Ondine Pandraud s’est imposé avec Oasis des Plaines et s’est ainsi vue récompensée par le sellier CWD.
 
Dans le CSI Ladies, les amazones ont dû déjouer les pièges d’un barème A et survoler les obstacles à 1,30m. À ce jeu, le Normande d’adoption, Félicie Bertrand, a été la meilleure aux commandes de Toxic de Mars.
 
Les cavaliers du CSI 1* ont eu le choix entre trois épreuves. Sur le Grand Parquet s’est ainsi déroulée une épreuve au chronomètre à 1,30m sur laquelle les concurrents ont tenté de décrocher leur ticket pour le Grand Prix de dimanche. Le God Save the Queen a finalement résonné grâce à Jane Annett et Pallas Masterclass. Sur le Petit Parquet les couples ont eu affaire à un temps différé sur des hauteurs d’1,25m. La Belgique a été à l’honneur grâce à Gauthier Soete et Cesar des Bruyères Z. Enfin la Vitesse à 1,20m a été remporté par un cavalier à qui le Grand Prix Classic réussi, Ludovic Gaudin. S’il s’est alors imposé avec Olympe de la Baie, l’athlète avait, plus tôt dans la journée, remporté la 1,35m du CSI 2* aidé de Tamara Landa. Un bon début de compétition donc ! 

Imprenable Guillaume Foutrier

Le CSI 2* a également sacré Partrick Mc Entee. Le cavalier portant les couleurs de l’Azerbaïdjan avait misé sur Alice Mury Marais Z et a décroché la coupe de l’épreuve à 1,30m.
 
Le temps fort sportif de cette journée a été la 1,45m à barrage sous l’égide de la marque Audevard, laboratoire dédié à la santé équine, offrant une qualification pour le Grand Prix de dimanche mais également des points pour le classement mondial. Soixante-douze couples ont tenté leur chance sur le parcours initial mais seuls neuf ont trouvé la clé. Onze couples n’ont pas effleuré une seule barre mais se sont laissés piéger par le chronomètre, véritable juge de paix de cette compétition. Sur la ligne d’arrivée Guillaume Foutrier et Sparco de Virton ont finalement dérobé la coupe à Jérôme Guéry et Upper Star. Le Belge faisait alors son retour sur les terrains avec son fils de Metall, un temps sous la selle de la Portugaise Luciana Diniz puis de la jeune Bretonne Margaux Rocuet. Le podium a été complété par le Français David Jobertie associé pour l’occasion à Superlover de Pléville.
 
Une première journée riche en sport et en convivialité qui sonne comme le prélude de ce week-end de compétition. 
 

À lire également...

Réagissez