L'Australie en tête, la France troisième à Deauville

Marc Boblet a été le meilleur Tricolore du Grand Prix en s'octroyant la troisième place
Crédit : Crédit Camille Judet-Chéret

Samedi 25 juillet - 12h28 | Camille Judet-Chéret

L'Australie en tête, la France troisième à Deauville

Riches des médailles remportées il y a dix jours à Vierzon à l'occasion des Masters Pro de dressage, les cavaliers français se confrontent ce week end à la concurrence internationale au Pôle International du Cheval de Deauville durant les trois jours de CDI***.

Le très fonctionnel Pôle International du Cheval, mené de main de maître par son directeur Antoine Sinniger, accueille ce week-end comme chaque année au mois de juillet un CDI*** réunissant les épreuves petit, medium et grand tour ainsi que les U25. La météo a été clémente puisque les cavaliers du Grand Prix ont pu dérouler cet après-midi leur reprise sous un beau soleil devant un public assidu.
 
Le tirage au sort, ayant accordé aux cavaliers leur numéro de départ en fonction de la ranking list FEI, réservait les meilleurs couples pour le dernier groupe de la journée. En cours d'épreuve, plusieurs 67% et 68% sont successivement venus prendre la tête du classement provisoire mais les derniers chevaux au départ ont été les plus performants.
 
L'élimination de Carlos Pinto et Soberano III a suscité la sympathie d'un public très sport qui n'a pas manqué de raccompagner chaleureusement le couple jusqu'à la sortie de piste.

Marc Boblet troisième

Seule paire ayant dépassé la barre des 70%, l'australienne Kristy Oatley s'est offert la victoire de ce Grand Prix JFC Dufforts Motors & Les Manoirs de Tourgéville avec son très charismatique Ronan 2, se voyant attribuer une moyenne de 70.080% par les juges Sarah Pidgley (Grande Bretagne), Raphaël Saleh (France), Liselotte Fore (USA), Francis Verbeek Von Roy (Pays Bas) et Jean Michel Roudier (France). Histoire de famille, la cousine de Kristy, Lyndal Oatley - femme du suédois Patrik Kittel - remportait en 2014 avec son Sandro Boy cette même épreuve du CDI*** Deauville avec plus de 72% !
 
À la seconde place, le Portugais Ricardo Wallenstein présentait une très jolie reprise avec le Lusitanien Bem Me Quer récompensé par un 69.600%. Cette prestation fluide avec un cheval volontaire a certainement donné l'agréable impression d'un « happy horse » compétitif.
 
On retrouve le premier cavalier tricolore à la troisième place du classement définitif avec une note de 69.120% pour Marc Boblet et Noble Dream Concept Sol Biolight. Après la médaille de bronze gagnée à Vierzon, le couple a confirmé sa bonne forme avec une reprise homogène sans faute majeure. Juste derrière, le très régulier Karamel de Lauture continue le progrès du haut de ses dix-sept printemps, signant un Grand Prix à 69.100%. Ces deux cavaliers se sont vus récompensés par Emmanuelle Schramm, Directrice Technique Nationale adjointe en charge du dressage dans le cadre du FFE Dress'Tour mettant à l'honneur les cavaliers français obtenant plus de 66% sur les CDI du circuit ainsi que les propriétaires de leur cheval.
 
Ukraine, Russie, Etats-Unis et Danemark complètent la suite du classement avec des notes allant de 66.640% pour la dixième Susanne Dutta à 68.380% pour la cinquième Inna Logutenkova, élève du Néerlandais Sjef Janssen.
 

À lire également...

Réagissez