Kevin Staut et Silvana*HDC couronnés à Londres

Aucun des couples barragistes n'a pu atteindre Kevin Staut et Silvana*HDC ce soir à Londres.
Crédit : Stefano Grasso/LGCT

Vendredi 24 juillet - 21h02 | Yeelen Ravier

Kevin Staut et Silvana*HDC couronnés à Londres

Le CSI 5* de Londres, étape du Global Champions Tour, a commencé aujourd'hui. L'épreuve majeure de la journée, à 1,50m avec barrage, a couronné Kevin Staut et l'excellente Silvana*HDC. L'Italien Emanuele Bianchi s'est incliné devant le numéro un français pour quelques dixièmes de seconde, en selle sur Vadetta v. Mettenhof, tandis que Patrice Delaveau a accompagné son voisin d'écurie sur la troisième marche du podium avec Carinjo*HDC.

C'est à dix-sept heures quarante-cinq que l'épreuve phare du jour a commencé, et puisqu'une fois n'est pas coutume, sous la fameuse pluie londonienne. Troisième à s'élancer, Kevin Staut a déroulé un joli tour sans-faute sur sa fidèle grise Silvana*HDC. Il a été immédiatement imité par Jane Richard Philips, très en forme puisque vainqueur de l'épreuve d'ouverture, associée à Dieudonne de Guldenboom. Ramzy Hamad al-Duhami a failli faire de même mais s'est laissé piéger par le chronomètre, tout comme Christina Liebherr.  Deuxième Tricolore à se présenter, Roger-Yves Bost a réalisé un bon parcours mais n'a pu empêcher une faute de Nippon d'Elle, de retour à la compétition après quelques déboires, sur la sortie de double placée en avant-dernier. Progressant de concours en concours, Heidi du Ruisseau Z a elle signé le tour parfait, pilotée par Edwina Tops-Alexander. For Sale 6, depuis quelques concours sous la selle du maître Ludger Beerbaum, a elle aussi bouclé un score vierge. L'Allemand Christian Ahlmann a rejoint son compatriote au barrage, associé à sa nouvelle monture, Colorit. Simon Delestre n'a lui pas eu cette chance, accusant huit points avec son Chesall, son fils de Casall.  Deux autres Français ont tout de même rejoint Kevin Staut en seconde manche puisque Patrice Delaveau et Pénélope Leprevost ont signé le sans-faute, aux rênes de Carinjo*HDC et Nice Stephanie. Abdullah Al-Sharbatly, qui effectuait son premier tour avec Old Chap Tame, a également signé le zéro. Les anglophones Denis Lynch, sur Abbervail van het Dingeshof, et Robert Whitaker, avec USA Today, en ont fait de même. En tête du circuit depuis quelques étapes, Luciana Diniz s'est également qualifiée pour le barrage sur Winningmood. Le douzième et dernier barragiste a été Emanuele Bianchi, aux rênes de Vadetta v. Mettenhof.

Silvana*HDC imprenable

Parti en ouvreur au barrage, Kevin Staut a minutieusement suivi un tracé impeccable, aux commandes d'une Silvana*HDC aérienne. Moins en forme ces dernières semaines avec de petites fautes et incompréhensions, la fille de Corland a semblé décider à arrêter ses mauvaises séries en signant un superbe et rapide sans-faute en 37''83. Un à un, les cavaliers ont tenté de détrôner le Normand. Jane Richard Philips, Patrice Delaveau ou encore Abdullah al-Sharbatly, tous ont signé un sans-faute mais ne sont parvenus à accrocher son chronomètre, bien qu'ils ont semblé très rapides.  Edwina Tops-Alexander et Heidi du Ruisseau Z, en dépit de grandes galopades, n'ont pas non plus réussi à aller plus vite, faisant chuter le dernier obstacle en prime. Ludger Beerbaum a également pêché, mais en début de tour, dès le vertical numéro deux, en selle sur la prometteuse For Sale 6. Très performant dans ces épreuves, Abbervail van het Dingeshof n'est parvenu à sortir indemne et a fauté en fin de tour, piloté par Denis Lynch.  Les tours pénalisés se sont alors succédé. Associée à Winningmood, Luciana Diniz a essuyé un refus sur le vertical numéro quatre, tandis que Robert Whitaker et Pénélope Leprevost l'ont fait tomber, en selle sur USA Today et Nice Stephanie. Préférant assurer un sans-faute avec sa nouvelle recrue, Christian Ahlmann a lui fini son parcours sans encombre sur Colorit. Pas de pénalité non plus pour l'ultime cavalier à pouvoir détrôner Kevin Staut, Emanuele Bianchi, qui n'a néanmoins pas accroché le chronomètre gagnant. La fabuleuse Silvana*HDC s'est donc octroyé cette épreuve britannique, prouvant encore tout son inoxydable talent.

À lire également...

Réagissez

  • edarke - le 25/07

    Bravo à vous deux....un joli pied de nez à tous ceux qui vous avez déjà "enterré".