Le Global Champions Tour s'invite au cœur de Londres

Ben Maher, victorieux en 2013, sera de retour cette année sur le sol londonien avec Cella.
Crédit : Stefano Grasso/Longines Global Champions Tour

Jeudi 23 juillet - 14h15 | Olivia Köhler

Le Global Champions Tour s'invite au cœur de Londres

Au cœur du Syon Park, Londres va accueillir ce week-end la onzième étape du Global Champions Tour. Pour la troisième année, la capitale britannique va ainsi voir accueillir les meilleurs cavaliers mondiaux en extérieur, qui tenteront de glaner de nouveaux points dans le classement.

LES ENJEUX
Après avoir dû déclarer forfait à Chantilly, Luciana Diniz a quasiment perdu son avance sur Scott Brash, qui fort d’une huitième place avec Hello M’Lady, n’est plus qu’à trois points de la Portugaise. L’étape britannique s’annonce donc pleine de suspens quant à qui sera en tête du classement à l’issue du Grand Prix de samedi. Luciana Diniz et Scott Brash devront se livrer une bataille au sommet et continuer les bons résultats. Absent à Chantilly, l’actuel troisième Christian Ahlmann, sera bien présent à Londres. Avec soixante-dix points de retard sur le duo de tête, l’Allemand doit garder le cap car le Qatari Ali Bin Khalid al-Thani, n’a que trois points de retard sur lui. Pour le moment cinquième et huitième, une victoire de Rolf-Göran Bengtsson ou Simon Delestre, pourrait remonter l’un de ses deux cavaliers directement sur le podium provisoire. 

À NE PAS MANQUER
Du beau monde est au programme pour cette onzième étape. Après sa victoire samedi soir, le Belge Grégory Whatelet sera présent pour essayer de continuer sa progression dans le classement. Tout comme l’Espagnole Pilar Lucrecia Cordon, qui sortait du Grand Prix de Chantilly avec une neuvième place. Scott Brash et Ben Maher sont bien décidés à réitérer leurs précédentes victoires, puisqu’ils se rendent à Londres avec leurs chevaux de tête, Hello Sanctos et Cella. Daniel Deusser fera sa quatrième sortie avec l’ancienne monture de Pius Schwizer, Toulago, tandis qu’Abdullah al-Sharbatly fera sa toute première compétition avec Old Chap Tame. Le Mexique sera représenté par Jaime Azcarrage, qui se fait assez rare sur le sol européen. Le Néo-Zélandais Bruce Goodin sera également présent, associé à sa jument grise Centina 10. Londres marquera également la première sortie de l’Italien Alberto Zorzi sur Living The Dream, qu’il vient de récupérer.

LES BLEUS
Les têtes d’affiches françaises seront bien présentes à Londres. Après sa victoire dans l’épreuve d’ouverture la semaine passée à Chantilly, Patrice Delaveau sera accompagné de ses deux étalons Carinjo*HDC et Orient Express*HDC. Pénélope Leprevost, qui signait une belle troisième place dans le Grand Prix samedi dernier avec Vagabond de la Pomme, sera cette fois-ci associée à Nice Stephanie et Ratina d’la Rousserie, qui remportait l’étape de Cannes. Kevin Staut emmènera avec lui sa grise Silvana*HDC et celle qui vient de rentrer dans le groupe JO/JEM, Elky Van Het Indihof*HDC. Roger-Yves Bost prendra part à la compétition avec Nippon d’Elle et Sydney Une Prince. Enfin, Simon Delestre sera présent avec son étalon Qlassic Bois Margot et son alezan Chesall. 

DANS LE RÉTRO
Les deux premières éditions britanniques du Global Champions Tour avaient été remportées par leurs champions locaux, Ben Maher et Scott Brash. L’an passé, le numéro un mondial s’imposait ainsi dans le Grand Prix du Samedi en selle sur Hello Sanctos. Il devançait Ludger Beerbaum et Zinedine et Maikel Van Der Vleuten sur VDL Groep Verdi Tn N.O.P. Les trois cavaliers sont de retour ce week-end sur la piste londonienne. 

LE GUIDE
Le Grand Prix du Global Champions Tour aura lieu samedi à partir de 16h15. La grosse épreuve dominicale sera quant à elle dès 16h45.

Le programme ici
Les engagés ici
Les résultats ici

À lire également...

Réagissez