Abdelkébir Ouaddar y va Quickly à Chantilly

Kébir Ouaddar peut être fier de son Quickly de Kreisker, qui a encore une fois été le plus rapide.
Crédit : RB Presse

Vendredi 17 juillet - 18h53 | Johanna Zilberstein

Abdelkébir Ouaddar y va Quickly à Chantilly

Abdelkébir Ouaddar a remporté la première épreuve majeure du week-end, au CSI 5* de Chantilly. Une victoire à la hauteur du Marocain dans cette épreuve au chronomètre taillée sur-mesure pour Quickly de Kreisker. Le couple y a devancé Lauren Hough, incroyable ouvreuse avec Royalty des Isles, et Luca Maria Moneta, sur Connery.

Cinquante cavaliers étaient au départ de l'épreuve. Et pourtant, c'est la première, Lauren Hough, qui a bien failli l'emporter. En selle sur Royalty des Isles, l'Américaine lance d'emblée la compétition, signant un parcours sans la moindre pénalité en 60"25. Les choses se passent ensuite beaucoup moins bien pour Alexandre de Rotschild et Pendjab du Royet. Puis Rolf-Göran Bengtsson, sur Clarimo Ask, Simon Delestre, sur un Ryan des Hayettes plus en forme que jamais pour son retour à la compétition, ou encore Bertram Allen relancent les sans-faute. Mais aucun ne parvient à détrôner Lauren Hough, malgré leurs grandes galopades. 

Avec Unpulsion de la Hart, Philippe Rozier est malchanceux aujourd'hui, essuyant une première désobéissance sur l'entrée du premier double puis une seconde sur le vertical suivant. Pius Schwizer, sur PSG Junior, Aymeric de Ponnat, sur Ricoré de Courcelle, Alexis Borrin, sur Marlou des Etisses, et Ben Maher, sur Uraguay, sortent à leur tour le parcours parfait mais rien n'y fait, Lauren Hough et son parcours en une minute semblent imbattables. Olivier Guillon croit quant à lui tenir un autre sans-faute, avant de renverser le dernier oxer, juge de paix de ce parcours, avec Silver Deux de Virton*HDC. Maikel van der Vleuten, lui, doit essuyer un score anormalement lourd de dix points avec VDL Groep Arera C, sur ce parcours pourtant sans grosses difficultés techniques.

Kébir et Quickly, dernière chance de détrôner Lauren Hough

Après un retour réussi le week-end dernier, à Dettinghoeffen, Flora de Mariposa confirme qu'elle est au top de sa forme et signe un parcours parfait sous la selle de Pénélope Leprevost. Finalement huitième, le couple signera d'ailleurs la meilleure performance tricolore de l'épreuve. Et les sans-fautes vont continuer de se succéder. L'Ukrainien Ferenc Szentirmai sur Quickdiamond, John Whitaker sur Lord of Arabia, Ali bin Khalid al-Thani sur Imperio Egipcio Milton, Edwina Tops-Alexander sur Heidi du Ruisseau Z, Martin Fuchs sur Cynar VA ou encore Luca Maria Moneta sur Connery... Tous vont se rapprocher, l'Italien prenant même la deuxième place au provisoire, sans jamais atteindre l'Américaine et sa jument française.

Alors qu'il est l'un des favoris pour la tête du classement, Patrice Delaveau démarre fort comme à son habitude mais doit essuyer une petite faute d'antérieurs sur la sortie du deuxième double de Lacrimoso*HDC. Même score pour Timothée Anciaume et Padock du Plessis*HN. Alors que seulement dix cavaliers restent encore à passer, Abdelkébir Ouaddar et Quickly de Kreisker apparaissent comme les favoris pour descendre le chronomètre américain. Car, s'il sort sans pénalité, le couple marocain peut aller vite, très vite. Et c'est finalement mission accomplie pour le Marocain et son fils de Diamant de Semilly, qui bouclent leur parcours sans la moindre barre à terre en 59"50.

Une belle performance pour le couple, qui a inscrit cet après-midi sa cinquième victoire de l'année sur des épreuves de niveau 5*. Encourageant et réjouissant alors qu'il court après une qualification olympique individuelle. Reste à accrocher un Grand Prix pour que ce tableau de chasse soit parfait.

Les résultats ici

À lire également...

Réagissez