C'est une bonne sélection, Jan Bemelmans

Jan Bemelmans, ici avec Arnaud Serre, croit en sa sélection pour les championnats d'Europe.
Crédit : Scoopdyga

Mardi 14 juillet - 10h40 | Johanna Zilberstein

"C'est une bonne sélection", Jan Bemelmans

Dimanche, la Fédération Française d’équitation a annoncé les quatre couples retenus pour représenter la France lors des championnats d’Europe d’Aix-la-Chapelle, qui auront lieu en août prochain. Karen Tebar, Ludovic Henry, Pierre Volla et Arnaud Serre porteront donc les couleurs tricolores avec l’objectif d’aller décrocher une sélection pour les prochains Jeux olympiques. Sélectionneur national, Jan Bemelmans fait le point sur ces choix.

"Je ne suis pas le seul à sélectionner", prévient d’emblée Jan Bemelmans. "Ces choix, je les ai fait avec Emmanuelle Schramm (directrice technique nationale adjointe en charge du dressage, ndlr)  et Sophie Dubourg (directrice technique nationale, ndlr)". Hier, à l’issue des championnats de France de Vierzon, leurs choix se sont portés sur Karen Tebar et Don Luis, Ludovic Henry et After You, Pierre Volla et Badinda Altena ainsi qu’Arnaud Serre et Robinson de Lafont*de Massa. Pour le moment, aucun réserviste n’a été officiellement annoncé.
 
Nouvellement championne de France avec Don Luis, le choix de Karen Tebar semblait évident tant leurs résultats depuis le début de la saison ont été éblouissants. "Je crois que le choix de Karen est clair", a expliqué le sélectionneur national. "De tous les cavaliers qui sont dans la sélection aujourd’hui, c’est elle qui a toujours obtenu les meilleurs résultats. Elle s’était déjà très bien débrouillée lors du CDI 4* de Wiesbaden (où elle obtenait la note de 71.860% dans le Grand Prix puis 72.667% dans le Grand Prix Spécial, ndlr) et a rééditée ce week-end, où nous avons vu que le cheval était très en forme." Avec les notes de 76.000% dans le Grand Prix puis de 76.882% dans le Grand Prix Spécial, ce week-end, le couple s’impose désormais comme leaders de cette équipe de France. "Nous avions besoin d’un cheval qui tire tout le monde vers le haut et Don Luis est ce cheval."

Pierre Volla et Badinda Altena, espoir du dressage tricolore

Mais un seul cavalier ne suffit pas et d’autres cartouches pourront également surprendre, à l’instar d’Arnaud Serre, déjà sélectionné en équipe de France lors des derniers Jeux équestres mondiaux. "Il nous a offert de bonnes prestations tout au long de la saison et s’est à nouveau très bien comporté durant le championnat de France", se satisfait Jan Bemelmans, qui compte également sur Ludovic Henry, sélectionné avec After You. "Il s’est bien débrouillé sur plusieurs concours à l’étranger, où il a toujours été autour de 69%. Il a même frôlé le 72% au CDI 4* de Hagen (71.300% dans le Grand Prix, ndlr). After You a fait beaucoup de progrès, je compte sur eux." En effet, le couple peut se révéler performant puisqu’il a notamment déroulé la Reprise Libre en Musique du CDI-W de Neumünster avec une moyenne de 72.175%.

Enfin, le dernier couple sélectionné, Pierre Volla et Badinda Altena est quant à lui un peu un pari. Si la jument alezane est montée en puissance durant la saison et a montré de très belles choses, elle reste très jeune, seulement neuf ans, et manque un peu d’expérience. "Sélectionner Pierre et Badinda, c’est un investissement pour l’avenir", s’enthousiasme Jan Bemelmans. "La jument a démarré les Grands Prix cette année et progresse de plus en plus. Elle a déroulé un fabuleux Grand Prix ce week-end (où elle a obtenu la moyenne de 70.580%, ndlr). Je pense que ce couple est un réel espoir pour l’avenir."

« Nous ne sommes pas certains de Noble Dream »

La grande surprise de ces sélections reste la non-qualification de Marc Boblet, meilleur Français au classement mondial avec sa jument Noble Dream*Concept Sol-Biolight. "Pour le moment, il est réserviste. Nous avons bien parlé avec lui et nous avons analysé la situation. Il a eu un début de saison difficile, après lequel il a décidé de faire opérer sa jument. Après sa convalescence, elle est très bien revenue, notamment à Compiègne (lors du CDI 3* de Compiègne, Marc Boblet et Noble Dream ont remporté le Grand Prix puis le Grand Prix Spécial, ndlr). Nous avions beaucoup d’espoir. Mais il y a eu de nouveau des problèmes lors du CDI 3* de Rotterdam et la jument n’a plus voulu piaffer, comme avant. Marc a alors décidé de s’arrêter chez Patrik Kittel pour travailler avec lui et tout s’est bien passé ce week-end. Du coup, ce n’est pas régulier et nous ne sommes pas certains de ce qui pourrait se passer. Nous en saurons surement plus après, mais c’était maintenant qu’il fallait décider. Marc doit encore participer au CDI 3* de Deauville, nous verrons à ce moment-là. Pour l’instant, il reste réserviste car il peut toujours arriver quelque chose à l’un des quatre chevaux. Mais nous ne savons vraiment pas si Noble Dream sera comme à Compiègne ou comme à Rotterdam."
 
Mais pour le moment, le sélectionneur national semble satisfait de sa sélection et croit en elle. "Je crois que c’est une bonne sélection. Aujourd’hui, ce sont vraiment les quatre couples qui vont le mieux, sans oublier Marc, évidemment. Malheureusement, nous n’avions que quatre places et non cinq. Maintenant, j’espère que tout le monde va rester en forme car, pour se qualifier, il va falloir être dans les six premiers à Aix-la-Chapelle et nous aurons face à nous la Suède, le Danemark, l’Espagne, ou encore la Suisse. Si tout le monde passe les 70%, alors nous avons une bonne chance."

À lire également...

Réagissez