Karen Tebar en or à Vierzon

Karen Tebar s'est adjugé une médaille d'or bien méritée, devant Arnaud Serre (à gauche) et Marc Boblet (à droite).
Crédit : Camille Judet-Chéret

Dimanche 12 juillet - 21h16 | Camille Judet-Chéret

Karen Tebar en or à Vierzon

Cette dernière journée de compétition sur le magnifique site de la Picardière aura permis de distribuer les dernières médailles du week end dans les catégories Pro 2 et Pro Elite. Deux nouvelles championnes ont été récompensées par l'or après les victoires vendredi de Muriel Foy dans le championnat Pro 3, Corentin Pottier en Pro 1 et Nicole Favereau en Criterium. Aujourd'hui, ce sont Bertille Pelardy et Karen Tebar qui ont été sacrées championnes de France 2015 avec Hilario Saint H et Don Luis. 

 - Karen Tebar en or à Vierzon

La domination de Karen Tebar et Don Luis n'a pas fait un pli lors de ces championnats de France.
Crédit : Camille Judet-Chéret

Le staff fédéral composé de la Directrice Technique Nationale Sophie Dubourg, de la DTN adjointe en charge du dressage Emmanuelle Schramm et du sélectionneur national de l'équipe de France Jan Bemelmans a annoncé officiellement à l'issue du Grand Prix Spécial la sélection de cavaliers qui formera l'équipe de France pour les championnats d'Europe d'Aix-la-Chapelle. Le cavalier réserviste n'est autre que Marc Boblet et Noble Dream*Concept Sol-Biolight. Les propriétaires de la jument n'ont pas souhaité commenter cette décision : "Les choses sont comme elles sont", a tout de même confié Caty Dallara. Cette équipe se démarque par la jeunesse de ses chevaux : Badinda, neuf ans, Robinson et Don Luis, dix ans, et After You, douze ans. Si Arnaud et Karen sont habitués des sélections en équipe de France, ce sera une première pour Pierre et Ludovic.

Karen Tebar a conquis les cœurs et les esprits ce week-end à Vierzon sur son cheval Don Luis et mènera l'équipe de France à Aix-la-Chapelle. Un retour en force à la compétition pour la cavalière, qui remporte le championnat de France Pro Elite 2015. Elle avait déjà séduit les juges et fait frémir le public français avec sa petite jument alezane Falada M, elle démontre à nouveau son talent avec son hongre Hanovrien de dix ans par Dimaggio et Rubinstein. Dans le Grand Prix Spécial, le couple obtient une moyenne de 76.882% avec notamment 78.627% accordés par Isabelle Judet alors que les cinq juges officiant ce dimanche placent Don Luis en tête du classement. Habituée aux plus belles compétitions mondiales, Karen Tebar a tenu à chaleureusement remercier les organisateurs lors de la remise de prix et en particulier Thibault Cambourieu, "un cavalier au service des cavaliers" durant ce week end de compétition. 

Cinq couples au-dessus de 70%

Si Karen Tebar a dominé sans difficulté ce championnat, les places étaient chères et la concurrence rude pour la suite du classement : cinq couples ont dépassé la barre des 70% dans ce Grand Prix Spécial. Arnaud Serre et Robinson de Laffont*de Massa ont réitéré leur exploit des Jeux équestres mondiaux 2014 en signant une belle reprise à 73.255% s'emparant ainsi de la deuxième place de l'épreuve et du championnat. De son côté, Pierre Volla a battu son record personnel avec Badinda Altena en obtenant 72.216%, se classant troisième de l'épreuve et quatrième du championnat. "Je suis évidemment très content des résultats de Badinda ce week end. Elle n'a que neuf ans, il ne faut pas l'oublier ! Elle a fait un très beau championnat et se présente toujours au mieux en piste. Je la connais par cœur, je la monte depuis qu'elle a trois ans. Aujourd'hui dans le Grand Prix Spécial la jument s'est montrée contractée par moment et nous avons commis quelques erreurs mais je suis totalement satisfait de ma place de quatrième de ce Master Pro. Au début de la saison je me suis fixé comme objectif d'être réserviste de l'équipe de France pour les championnats d'Europe, cela me semblait être une espérance raisonnable ! Aujourd'hui, ma sélection dans l'équipe est un vrai bonus, j'ai beaucoup de chance mais je mesure que j'interviendrai comme joker auprès de mes coéquipiers car la jument manque encore d'expérience. Nous avons déjà porté ensemble le drapeau tricolore aux championnats du monde des jeunes chevaux à Verden lorsque Badinda avait six ans. C'était une bonne préparation à la pression de réprésenter la France mais là, c'est encore autre chose. Je ne vais pas faire le malin avant d'entrer en piste sur le Grand Prix, c'est certain !" 

Sur la troisième marche du podium de ce championnat, on retrouve Marc Boblet et Noble Dream*Concept Sol-Biolight, quatrième du Grand Prix Spécial avec 71.216% suivis par Stéphanie Brieussel et Amorak, cinquième de l'épreuve et du championnat.

Absent pour la seconde manche du championnat et ne figurant donc pas au classement définitif de cette rencontre, Ludovic Henry, rentré prématurément en Belgique, est tout de même satisfait de son week-end et de sa sélection. "J'étais relativement serein quant à la sélection d'After You dans l'équipe mais tant que l'annonce officielle n'est pas parue, on est jamais sûr de rien. Le cheval a fait de nombreux concours depuis un an avec une grande régularité et d'excellents scores en particulier à Hagen où il obtenait 72%. Lorsque nous avons eu l'occasion de racheter After You, ma femme et moi n'avons pas hésité une seconde : c'est une opportunité unique que d'acquérir un tel cheval, nous savions qu'il était sain et performant. Je pense que nous avons une équipe solide pour ces championnats d'Europe : les points de Karen s'envolent, Arnaud est très régulier et le couple Pierre/Badinda plait beaucoup aux juges. Pour moi, ce week end à Vierzon a été plutôt chaotique ! Si le concours était magnifique, l'organisation extra et l'accueil chaleureux, de mon côté les choses ont été moins faciles puisque mon fils âgé de dix-sept ans, en croisière sur la mer Baltique, a du être débarqué mercredi à Saint-Peterbourg en urgence à cause d'une crise d'appendicite. J'avais donc l'esprit vraiment ailleurs, je suis arrivé très tard sur le terrain, soucieux d'obtenir un visa pour mon fils. J'ai quitté Vierzon plus tôt que prévu, faisant forfait sur le Grand Prix Spécial afin de rejoindre ma famille. Malgré tout je garde un bon souvenir de ce concours qui comme de nombreux événements équestres en France font notre fierté ! En découvrant la piste, je me suis juste dit 'waou' !"

"C'était du beau sport", Alban Tissot

C'était du beau sport, Alban Tissot - Karen Tebar en or à Vierzon

Bien qu'ils aient quitté le championnat avant la fin, Ludovic Henry et After You ont tout de même décroché leur ticket pour Aix-la-Chapelle.
Crédit : Camille Judet-Chéret

Pour Alban Tissot, juge international 4* et président du concours, ce championnat de France à Vierzon a été une réussite. "Il n'y a rien à redire sur ce concours, les pistes étaient excellentes, le cadre magnifique, la centaine de bénévoles très disponible. Ce concours s'est déroulé sous le signe de la bonne ambiance à la fois humaine et sportive. Le niveau de la compétition était très haut notamment en Pro Elite et Pro 1.". À l'issue du Grand Prix Spécial, Alban Tissot qui présidait l'épreuve a confié avoir sincèrement apprécié les prestations des cavaliers. "Ils ont tous joué le jeu, c'était du beau sport ! La concentration était à son comble et sans aucun doute les cavaliers auraient obtenu les mêmes points en international avec des reprises de cette qualité. Je suis très satisfait du jugement, nous étions tous d'accord." Cet habitué des compétitions internationales a humblement confié avoir ressenti une plus forte pression en jugeant ce concours. "Il y avait un titre et une sélection à la clé, nous étions très attentifs ! Au final, je suis content de notre travail."

Dans la catégorie Pro 2, c'est Bertille Pelardy et Hilario Saint H qui ont facilement décroché cet après-midi la médaille d'or après s'être adjugé les trois épreuves Saint Georges, Intermédiaire I et Reprise Libre en Musique, de quoi compléter la success story de la famille Volla-Pelardy ce week-end à Vierzon. Le team Boblet peut aussi se targuer d'avoir décroché une médaille d'argent en plus de la médaille de bronze de Noble Dream puisque la jeune élève de Marc s'est imposée sur la deuxième marche du podium en Pro 2 avec Romazzino*Biolight. Le tiercé gagnant est complété par la jeune cavalière Alexia Ducos Blanchet et sa jument Floretta d'Orion.

À lire également...

Réagissez