Deux vainqueurs pour un Grand Prix à Canteleu

Bernard Briand Chevalier et Niolas Deseuzes se sont partagé la victoire du Grand Prix du CSI 3* de Cauteleux après avoir signé exactement le même chronomètre au barrage.
Crédit : PSV Morel

Dimanche 28 juin - 19h43 | Marie de Pellegars-Malhortie

Deux vainqueurs pour un Grand Prix à Canteleu

Cet après-midi, le CSI 3* de Canteleu a sonné son dernier acte de l’édition 2015 avec le Grand Prix. Cinquante couples avaient décroché leur ticket pour cette épreuve majeure et se sont donc affrontés. Bernard Briand Chevalier mais également Nicolas Deseuzes se sont finalement imposés. Le premier avec Qadillac du Heup alors que le performant couple s’était tenu quelque peu éloigné des terrains depuis plusieurs semaines. Retour en forme donc ! Et le second avec Quilane de Lézeaux.

Ce week-end, le terrain de compétition de Canteleu, en Haute-Normandie, a vécu au rythme de son annuel CSI 3* où,  comme toujours, le plateau a été relevé. Le Grand Prix d’aujourd’hui a donc offert du beau sport puisque seuls dix des cinquante concurrents ont trouvé la clé du parcours. Le représentant de l’Azerbaïdjan, Jamal Rahimov, le Tricolore, Florian Angot et le Chilien, Tomas Couve Correa, respectivement en selle sur Warrior, Soprano de Grandry et Underwraps, ont vu les portes du barrage se fermer sous leur nez en raison d’un point de temps dépassé.

Le double vice-champion du monde, Patrice Delaveau, avait ce week-end déserté le port de Monte-Carlo mais également la plage de Knokke, où se tenaient des CSI 5*, pour venir présenter sa tempétueuse Ornella Mail. Le local n’a pu éviter une faute de sa fille de Lando, le reléguant à la quatorzième place.
 
Le parcours était corsé puisque certains mousquetaires de l’équipe de France s’y sont cassé les dents à l’image de Jérôme Hurel écopant de huit points avec Ohm de Ponthual, qui avait déjà baissé de pied lors de la deuxième manche du CSI 5* de Cannes, il y a deux semaines, après avoir réalisé un très beau premier tour, et Cédric Angot, porté par Rubis de Preuilly, dont le score a été entaché de neuf points. La plus malheureuse déconvenue a été signée par Geoffroy de Coligny et Qaid Louvière. Le couple encore jeune à ce niveau alignait les performances depuis quelques temps mais, ici, il est sorti de piste avec seize points. La loi du sport a frappé mais cela ne fait aucun doute que les deux complices sauront s’en relever.

Incroyable scénario

Le barrage a donc vu s’affronter dix cavaliers affutés pour gagner mais il a finalement été impossible de désigner un seul vainqueur sur la ligne d’arrivée. Fait exceptionnel, le Grand Prix de Canteleu a sacré deux cavaliers puisque Bernard Briand Chevalier et Nicolas Deseuzes, accompagné de Qadillac du Heup et Quilane de Lézeaux, ont arrêté le chronomètre exactement au même moment, sur 38"11.
 
Si le top six est essentiellement occupé par les Français, ce barrage a surtout permis aux spectateurs de retrouver deux anciennes recrues de l’équipe de France ayant reconstruit dans l’ombre des cracks pour demain. Bruno Broucqsault, connu pour ses performances au plus haut niveau avec Dilème de Cèphe, s’est adjugé la troisième place porté par Robin d’Épic, un fils de Quaprice Bois Margot. Alexandra Ledermann, championne d’Europe en 1999 et médaillée de bronze olympique à Atlanta avec son fidèle Rocher M, a quant à elle dû se contenter de la septième place après avoir commis une faute lors du barrage aux commandes de Requiem de Talma.
 
Marc le Berre et Rubis du Rustick ne cessent de briller sur les devants de la scène. Déjà dans les meilleurs lors du CSI 3* du Touquet mais aussi du CSI 4* de Bourg-en-Bresse, il y a plusieurs semaines, les deux complices ont cette fois-ci terminé au pied du podium, signant le meilleur chronomètre mais poussant une barre à terre. Olivier Robert est cinquième avec Quenelle du Py, devançant l’homme très en forme du moment, François-Xavier Boudant aidé par Stella Lyght. Le Normand, après s’être imposé dans la dernière étape du Grand National et dans le Grand Prix du CSI 3* de Roeser, s’est adjugé l’épreuve phare du premier jour à Canteleu.
 
Les résultats ici

À lire également...

Réagissez