Passe de deux pour Julien Épaillard

Julien Épaillard et Cristallo A LM, vainqueurs hier à Knokke.
Crédit : Scoopdyga

Vendredi 26 juin - 19h17 | Yeelen Ravier

Passe de deux pour Julien Épaillard

L’épreuve majeure de la première journée de compétition du CSI 5* de Knokke s’est disputée hier soir. Déjà en conquérant lors de l’épreuve précédente avec Pigmalion du Rozel, Julien Épaillard s’est octroyé la victoire, en selle ici sur Cristallo A*LM. Ses dauphins, Marlon Módolo Zanotelli et Steve Guerdat, n’ont rien pu faire, associés à Rock’n Roll Semilly et Kavalier.

Cinquante-trois cavaliers se sont présentés sur la piste du CSI 5* de Knokke, hier soir en Belgique, afin de disputer la première épreuve importante du week-end, un contre-la-montre à 1,50m, qualificative pour le Grand Prix de dimanche. Tour de préparation pour certains, défi à relever pour d’autres, les meilleurs athlètes se sont élancés un par un sur le parcours dessiné par le chef de piste italien Uliano Vezzani. Parti en numéro huit, Marlon Módolo Zanotelli a été le premier à imposer un tempo de référence, franchissant la ligne d’arrivée sans-faute en 57’’11 sur Rock’n Roll Semilly, avec lequel il avait d’ailleurs terminé troisième du Grand Prix CSIO 5* de La Baule le mois dernier. Juste après, Julien Épaillard, vainqueur de l’épreuve d’ouverture et habitué des parcours de vitesse, n’a eu aucun mal à le devancer le Brésilien. Le Français a signé un tour sans pénalité avec un chronomètre de 54’’76, associé à Cristallo A*LM, prenant ainsi la tête provisoire.
 
Son compatriote Philippe Rozier, se présentant en vingtième, en a terminé avec un score vierge sur Unpulsion de la Hart, son fils de Kashmir van’t Schuttershof, pour une neuvième place. Huit numéros plus tard, Pénélope Leprevost aurait pu terminer troisième avec son chronomètre de 58’’96, mais n’a pu éviter une faute de Nice Stephanie. Frédéric David a écopé du même score aux rênes d’Equador van’t Roosakker, tout comme Simon Delestre sur Stardust Quinhon. Alors que Janika Sprunger était installée sur la troisième marche du podium grâce à son sans-faute avec Bonne Chance CW, cinquième du Grand Prix CSIO 5* de Saint-Gall en début de mois, Steve Guerdat a fait valoir ses droits. Le Jurassien a déroulé un tour sans pénalité en 58’’97, accompagné de Kavalier, son fils de Kannan âgé de neuf ans.
 
Petite déception à domicile pour les cavaliers des écuries Stephex, Daniel Deusser et Lorenzo de Luca, qui ont respectivement écopé de quatre et douze points sur Ratina des Rondets et Gangster de Longchamps. À noter que l’Ukrainien d’adoption René Tebbel a effectué sa première sortie en compétition avec l’exceptionnel Forlap, arrivé dans ses écuries il y a quelques jours. Le nouveau couple est sorti de piste avec cinq points de pénalité.
 
Les résultats ici

À lire également...

Réagissez