Les futurs champions tricolores au rendez-vous de Hagen

Crédit : Scoopdyga (archives)

Lundi 22 juin - 15h03 | Camille Kirmann

Les futurs champions tricolores au rendez-vous de Hagen

Les délicats Grands Prix du CSIO d’Hagen, qui ont clôturé un beau week-end de sport, ont à nouveau offert de belles percées aux cavaliers tricolores. Le concours allemand, fidèle à son habitude, a proposé des parcours techniques et sur de grosses cotes.

Chez les cavaliers Enfants, au nombre de soixante-dix-sept, il s’en est fallu de peu que résonne une Marseillaise ! Élisa Mellec s’est en effet classée deuxième, ex-aequo avec l’Allemande Beeke Carstensen, grâce à un sans-faute associée à sa fille de Dollar de la Pierre, Renarde Rummel. Toutes deux montent sur le podium aux côtés de l’Italien Lorenzo Barbadoro, grand gagnant de cette édition 2015. Après la rageante quatrième place dans la Coupe des nations, voilà de quoi remettre du baume au cœur à la jeune cavalière. Ses coéquipières Laura Klein et Tamara Zahid n’ont pas démérité et ne poussent qu’une barre avec Pépita de Charmois et Quaker de Launay. À leurs trousses, Axelle Borel et Roseau du Marais étaient les plus rapides des huit points.
 
Jules Carnejac signe la meilleure performance tricolore chez les Jeunes Cavaliers, avec une très honorable quatrième place, concédant la victoire à l’Allemand Maurice Tebbel sur Chacco’s Son. Le reste du podium a été complété par l’Allemande Kaya Lüthi, sur Prêt à Tout, et la Belge Cassandra Braeckmans sur Bee Wonderful. Avec Osélia de Locjean, Jules Carnejac a fait partie des quatre barragistes de ce délicat Grand Prix ou s’élançaient cinquante-cinq partants. Avec Golden Magic C, sa camarade Joanna Parkinson a concédé huit points.

Camille Condé-Ferreira offre la victoire chez les Juniors

Comme les autres, le Grand Prix Poneys s’est montré extrêmement sélectif. Soixante-sept appelés et cinq barragistes, deux énormes oxers placés en entrée de triple et en dernière position très fautifs et un quinté final logique et mérité. La palme est revenue à l’Irlandaise Abbie Sweetnam, déjà double sans-faute dans la Coupe des nations, auteur de deux nouveaux tours sans pénalité sur son ultime épreuve. Deux parcours propres et techniquement maitrisés ont ensuite permis au Néerlandais Rowen van de Mheen de s’emparer de la deuxième place avec Quaprice d’Astrée. Sa petite sœur Elize, en selle sur la crack familiale Ensilla, s’est classée cinquième. Entre eux deux se sont intercalés Henry Truelove sur Birch Hill Dessy et l’Irlandais Michael Pender sur Imagine if One. Avec trois parcours à quatre points rapides, Thomas Scalabre et Sligo de Mormal, Justine Maerte et Shamrock du Gite et Mathis Burnouf sur Saphir de Cormeilles, ont respectivement terminés onzièmes, douzièmes et quatorzième, de belles prestations. Victoria Tachet et Sophie Chillet ont quant à elles été pénalisées de huit et neuf points. 
 
Enfin, la superbe performance du week-end est signée Camille Condé-Ferreira. Impériale chez les Juniors après avoir tout raflé chez les Poneys, elle s’est offert une seconde Marseillaise avec Pirole de la Chatre, remportant le Grand Prix du samedi. Si cinq couples ont signé un second sans-faute sur le barrage, Camille fut de loin la plus rapide et a devancé la Néerlandaise Kelly Jochems sur Zelena et la Russe Maria Madenova sur Conquest 15. Amy de Ponnat et Onestar du Mesnil ne sont pas passés loin avec un parcours à quatre points. 

À lire également...

Réagissez