Ingrid Klimke fête son père comme il faut à Luhmühlen

Ingrid Klimke a rondement mené son affaire sur l'hippique, aujourd'hui, et a, cinquante-six ans après, succédé à son père, Reiner Klimke.
Crédit : Thomas Ix/CCI Luhmühlen

Dimanche 21 juin - 16h40 | Johanna Zilberstein

Ingrid Klimke fête son père comme il faut à Luhmühlen

Les favoris ont su gérer la pression lors de l’hippique du CCI 4* de Luhmühlen et sont tous restés sans-faute dans le temps accordé. Ingrid Klimke et FRH Escada JS ont ainsi remporté la compétition avec un parcours tout en confiance et sans la moindre touchette, avec leur score du dressage de 32.70 points. Jonelle Price et Faerie Dianimo sont juste derrière avec 32.80 points. Michael Jung a terminé à la troisième place sur La Biosthétique Sam, à moins d’une barre derrière les deux amazones.

Les meilleurs cavaliers après le cross étaient tous très près les uns des autres et l’hippique de ce CCI 4* a été une véritable épreuve pour les nerfs. Les cinq meilleurs étaient ainsi tous à moins d’une barre et leurs passages se sont déroulés dans un silence de plomb.  Après une victoire bien méritée, Ingrid Klimke, sans-faute à l’hippique, s’est trouvée submergée de joie par la performance de sa jeune Escada FRH et par le soutien du public allemand, ravi de voir leur cavalière triompher. "Je voudrais remercier tout le monde pour ce merveilleux week-end à Luhmühlen. Toute l’équipe organisatrice, les sponsors et le public ont été incroyables et j’espère que tout cela va continuer dans le futur."

La victoire d’Ingrid Klimke aujourd’hui est symbolique pour plusieurs raisons. Tout d’abord parce qu’il y a cinquante-six ans, c’est son père, Reiner Klimke qui s’imposait à Luhmühlen. Ensuite, parce qu’Escada, son Hanovrienne de onze ans par Embassy, est née à Luhmühlen chez Jürgen Stuhtmann. "C’est très important pour moi", a expliqué la complétiste. "Escada a été fantastique dans tous les sens du terme et je suis aux anges. Sans elle, je ne serais pas là. Avec cet hippique, nous avons mis un terme à un week-end fabuleux où elle a été extraordinaire et n’a pas touché une seule barre."

Également sans-faute cet après-midi, Jonelle Price a donc terminé à la deuxième place, qu’elle occupait depuis hier, à l’issue du cross. Elle aussi est fière de sa jument, Faerie Dianimo. "J’étais un peu nerveuse, ce matin", a avoué la Néo-Zélandaise. "Ma jument est très respectueuse et donne toujours le meilleur d’elle-même, et la moindre erreur aurait vraiment été dure pour moi. En plus, le chronomètre était serré et je n’aime pas vraiment monter contre la montre. C’est pour cela que j’étais sous pression ce matin… Et que je suis encore plus heureuse d’avoir été sans-faute et dans le temps. Les meilleurs cavaliers ont été extraordinaires ce week-end et je suis très heureuse d’avoir été l’un d’entre eux."

Le double Champion olympique Michael Jung espérait quant à lui remonter dans le classement avec l’hippique mais il a finalement dû se contenter de la troisième place, derrière les deux amazones, associé à La Biosthétique Sam. "Je suis complètement satisfait de la performance de Sam ce week-end et, finalement, je crois que nous n’aurions pas pu faire mieux. Ingrid et Jonelle ont mérité leurs première et deuxième places."

Les résultats ici

À lire également...

Réagissez