Domination néerlandaise dans le Grand Prix de Rotterdam

Patrik Kittel et Watermill Scandic ont réussi à passer devant les Néerlandais, pourtant très en forme chez eux.
Crédit : CHIO Rotterdam

Jeudi 18 juin - 17h30 | Marion Gergely

Domination néerlandaise dans le Grand Prix de Rotterdam

Aujourd’hui se déroulait le Grand Prix de la Coupe des nations du CDIO 5* de Rotterdam. Sept équipes étaient en lice dont la France. Mais l'équipe tricolore n'a pas été à la hauteur et la dernière place récoltée ne lui permet pas de continuer la compétition. En revanche, tout va bien côté néerlandais, puisque les quatre cavaliers n'ont pas déçu en prenant les commandes de la compétition. 

Les Néerlandais ont ouvert la compétition avec Patrick van der Meer en selle sur Uzzo. Un démarrage sur les chapeaux de roue puisque le couple a dès lors imposé le tempo avec sa note finale de 74.240%, et la quatrième place au classement général. Le trio de tête n’a d'ailleurs pas obtenu de note inférieure aux 75%. Le Suédois Patrik Kittel a dominé l’épreuve et a su se glisser au-dessus des Néerlandais, pourtant bien partis pour envahir le podium. C’est donc sur une note de 77.260% que Patrick Kittel a conclu en selle sur Watermill Sandic. Hans-Peter Minderhoud, aux rênes de Glock’s Johnson TN, s’est installé sur la deuxième marche du podium avec 76.720%. Avec une moyenne totale de 76.160%, Edward Gal et Glock's Undercover sont montés sur la troisième marche du podium.
 
Ces bonnes performances néerlandaises ont permis à l’équipe de conclure avec une note générale s’élevant à 75.707%. La Suède, qui a remporté l’épreuve individuelle, se place donc à la suite de la nation hôte avec une note de 73.140%. Le podium a été complété par les États-Unis qui ont tout juste passé la barre des 70% en équipe, mais qui ont tout de même devancé leurs concurrents avec un total de 70.293%. 

La France ne peut pas lutter

La France a terminé ce Grand Prix avec une note de 68.933% juste derrière la Grande-Bretagne et leurs 68.967%. Les quatre cavaliers tricolores n’ont pas réussi à passer la barre des 70% et la meilleure performance tricolore revient à Arnaud Serre et son Robinson de Lafont*de Massa, avec lequel il a achevé sa reprise sur un score de 69.520%. Avec 69.280%, Ludovic Henry a signé la deuxième meilleure performance française en selle sur son fidèle After You. Pierre Volla et Badinda Altena ont fini avec  68.000%. Stéphanie Brieussel, sur Amorak, a conclu avec 67.000%. 
 
Un classement bien trop insuffisant pour permettre à la France de prendre part à la suite de la compétition, puisque le format un peu spécial de Rotterdam ne permet qu'aux cinq meilleures nations de Grand Prix de poursuivre.
 
Les résultats par équipes sont ici 
Les résultats individuels sont ici

À lire également...

Réagissez