Les Néerlandais partis pour briller à Rotterdam

Edward Gal et Glock's Undercover seront chefs de file de la très bonne délégation néerlandaise présente à Rotterdam.
Crédit : Scoopdyga (archives)

Mercredi 17 juin - 14h30 | Johanna Zilberstein

Les Néerlandais partis pour briller à Rotterdam

Troisième étape du circuit de la Coupe des nations, le CDIO de Rotterdam est la grand-messe du dressage mondial, ce week-end. À domicile, les Pays-Bas vont mettre tous les moyens en œuvre pour monter sur la plus haute marche du podium. Pour les Français, qui devront impérativement finir dans les cinq premiers à l’issue du Grand Prix, les choses risquent d’être un peu plus compliquées.

LES ENJEUX
Le premier enjeu de ce CDIO au format un peu particulier va être de terminer parmi les cinq meilleures équipes pour pouvoir poursuivre la compétition. Pour les cavaliers qui courent par équipes, il va donc falloir donner le meilleur dès demain matin, dans le Grand Prix.
Pour les cavaliers qui prendront part à la compétition de manière individuelle et dans le CDI 3*, il s’agira de se mesurer à certains des meilleurs couples du monde.
Le second enjeu est bien sûr de prendre quelques points sur le circuit, afin de figurer en bonne place dans le classement général, alors qu’il ne restera que trois étapes au calendrier de ce circuit de la Coupe des nations. Si l’Allemagne mène, les Pays-Bas pourront facilement prendre des points ce week-end, tandis que la France risque de voir sa troisième place au provisoire mise un peu à mal.
 
À NE PAS MANQUER
À domicile, les Pays-Bas vont être bien décidés à jouer les premiers rôles, comme en témoigne leur équipe, intégralement composée des meilleurs pilotes du pays. Edward Gal sera ainsi de la partie sur Glock’s Undercover, et montera aux côté de Patrick van der Meer sur Uzzo, Hans-Peter Minderhoud sur Glock’s Johnson et Diederik van Silfhout sur Arlando NH.  Face à eux, l’Allemagne n’a envoyé que trois dresseurs : Bernadette Brune sur The Spirit of Age, Steffen Fahm sur Damsey et Kathleen Keller sur Damsey. La Belgique pourra de nouveau compter sur le couple Claudia Dassaert et Donnerfee, enfin de retour de blessure, tandis que la Grande-Bretagne s’appuiera sur Spencer Wilton et Numberto, vainqueur de la Reprise Libre en Musique du CDI 3* de Compiègne, il y a deux semaines. La Suède sera menée par Patrik Kittel, qui peut comme toujours compter sur son Watermill Scandic tandis que les États-Unis seront portés par Shelly Francis sur Doktor, Charlotte Jorst sur Castle Nintendo et Kathleen Raine sur Breanna.
En individuel, le plateau sera également beau puisqu’Adelinde Cornelissen courra avec Jerich Parzival, Edward Gal avec Glock’s Voice et Hans-Peter Minderhoud avec Glock’s Flirt.
 
LES BLEUS
Sur le papier, l’équipe de France paraît plutôt faible, face à de telles sélections. Arnaud Serre sur Robinson de Laffont*de Massa, Ludovic Henry sur After You, Stéphanie Brieussel eur Amorak et Pierre Volla sur Badinda Altena porteront ainsi les couleurs tricolores. Mais en l’absence de Karen Tebar, dont Don Luis est blessé, et de Marc Boblet, qui a préféré engagé Noble Dream*Concept Sol-Biolight dans le CDI 3*, l’équipe ne semble pas de taille, entre les performances moyennes de Stéphanie Brieussel et l’inexpérience de Badinda Altena.
 
DANS LE RÉTRO
Dans le CDIO 5*, les Pays-Bas s’étaient imposés en équipes. Du côté des individuels, Adelinde Cornelissen avait enlevé le Grand Prix avec Jerich Parzival. Marc Boblet et Noble Dream*Concept Sol-Biolight avait empoché le Grand Prix Spécial tandis qu’Adelinde Cornelissen avait réédité dans la Reprise Libre en Musique.
Du côté du CDI 3*, Edward Gal s’était imposé sur Glock’s Voice dans le Grand Prix puis dans le GPS. La RLM, quant à elle, avait été remportée par Diederik van Silfhout sur Anoraline.
 
LE GUIDE
Pour le CDIO, le Grand Prix aura lieu demain dès 11 heures. Grand Prix Spécial et Reprise Libre en Muisque se suivront samedi, à 14h40 puis 19h50.
Quant au CDI 3*, le Grand Prix se tiendra vendredi à 12h, avant la RLM et le GPS samedi, à 12h et 14h.
 
La liste des engagés ici
Le programme ici
Les résultats ici

À lire également...

Réagissez