Les Jeux européens s'ouvrent sans équitation

Crédit : François Nel/Getty Images/Bakou 2015

Vendredi 12 juin - 19h06 | Johanna Zilberstein

Les Jeux européens s'ouvrent sans équitation

Aujourd’hui s’ouvrent à Bakou, en Azerbaïdjan, les premiers Jeux Européens. Des Jeux olympiques réservés aux sportifs du Vieux continent, composés de sports olympiques et de quelques sports non-olympiques. Mais toutes les disciplines sportives ne seront pas représentées, saut d’obstacles, dressage et concours complet en tête. À quelques semaines des championnats d’Europe, est-ce une histoire de mauvais calendrier ou faut-il y voir le début de la fin pour les sports équestres dans les grandes manifestations sportives ?

Dès aujourd’hui, Bakou va célébrer, lors de sa cérémonie d’ouverture, le début des premiers Jeux européens de l’Histoire. Dix-sept jours de compétition pendant lesquels disciplines olympiques et non-olympiques vont s’enchainer, réunissant plus de 6.000 athlètes. Dans douze de ces disciplines, certains sportifs joueront même en Azerbaïdjan leur qualification pour les Jeux olympiques de Rio, qui auront lieu l’année prochaine.
 
Mais au milieu des épreuves d’athlétisme, de badminton, de boxe, de canoë-kayak ou encore de tennis de table, l’équitation, représentée aux Jeux olympiques par le saut d’obstacles, le dressage et le concours complet, sera absente. Et aucune des deux cents cinquante-trois médailles distribuées n’iront à un cavalier. Une absence qui pourrait, au premier abord, sembler assez logique étant donné la proximité des championnats d’Europe pour ces trois disciplines, à Aix-la-Chapelle, en Allemagne, pour le dressage et le CSO, et à Blair Castle, en Écosse, pour le concours complet.

L’équitation aux Jeux de 2019 ?

L’équitation aux Jeux de 2019 ?
 
Pourtant, cette absence n’était pas un souhait des organisateurs du Comité olympique européen. "Le Comité olympique européen voulait absolument inclure l’équitation dans les Jeux européens de Bakou et il a envoyé une invitation à la Fédération équestre internationale", explique Catrin Norinder, directrice du concours complet et des disciplines olympiques à la Fédération équestre internationale. "Nous nous sommes consultés avec la Fédération équestre européenne à ce propos mais tous les championnats d’Europe avaient déjà été attribués. Malheureusement, ce n’était pas possible de participer aux Jeux européens cette fois-ci."
 
Néanmoins, si une participation à l’édition 2015 a donc été vite exclue par les instances dirigeantes du sport en Europe, elles ne refusent pas l’invitation pour les prochains rendez-vous, puisque ces Jeux européens devraient avoir lieu tous les quatre ans. "Les Jeux européens sont une fantastique plateforme multisport et nous allons considérer toutes les possibilités pour y mettre en valeur l’équitation lors de la prochaine édition de ces Jeux", affirme Catrin Norinder. D’autant plus que dans les autres versions de ces Jeux continentaux, l’équitation est bien représentée. "Nous venons de participer à de fantastiques Jeux d’Asie du Sud-Est, et nous attendons maintenant les Jeux panaméricains, qui auront lieu le mois prochain, à Toronto. Tout cela bien sûr juste avant les championnats d’Europe de chacune de nos disciplines en août et en septembre, qui seront également support de qualification pour les Jeux olympiques."
 
Il est donc tout à fait probable que les championnats d’Europe équestres, qui se déroulent tous les deux ans, se tiennent une fois sur deux lors de ces nouveaux Jeux européens. Réponse en 2019.

À lire également...

Réagissez