Lundi 08 juin - 13h50

Vagabond de la Pomme, un adolescent sans crise ni tourments

Engagé dans le grand sport depuis seulement un an après avoir tranquillement mûri sous le soleil de sa Normandie natale, Vagabond de la Pomme a brusquement accéléré cet hiver sur le chemin menant vers le sommet du saut d'obstacles. En terminant deuxième de la finale de la Coupe du monde avec Pénélope Leprevost, mi-avril à Las Vegas, cet étalon à la grande action et aux moyens hors du commun a répondu là où l'on ne l'attendait pas vraiment. Une surprise ? Sûrement pas ! Tout ceux qui ont croisé sa route sont unanimes : ce cheval est un surdoué, appliqué et sage comme une image. Portrait d'un crack que son entourage a bien fait de choyer... Et d'attendre.

De la Pomme... Cet affixe évoque inévitablement la Normandie et son fruit emblématique. De fait, c'est au centre de cette région fraîchement réunifiée qu'est sis le haras de la Pomme, dans la commune du Pin, en plein coeur du Pays d'Auge. En l'an 2000, Geert et sa femme Gertrui Baertsoen décident de s'installer dans ce magnifique coin de France. Lui, le menuisier, et elle, l'infirmière, connaissaient surtout les équidés par la pratique de la chasse à courre, jusqu'à ce que Joris de Brabander leur transmette la passion et leur délivre quelques secrets qui les encouragent à se lancer dans l'élevage de chevaux de sport.
(...)
Parmi les naissances enregistrées en 2002 figure une certaine Sauterelle de la Pomme, une fille de For Pleasure. Geert Baertsoen fait saillir Sauterelle à deux ans, par un jeune étalon en qui il croit beaucoup : Vigo d'Arsouilles. Personne n'imagine encore que l'alezan se sacré six ans plus tard champion du monde. De cette union est né un mâle enregistré au stud-book sBs et baptisé Vagabond de la Pomme, un poulain qui sort de l'ordinaire : "Je n'avais jamais vu un poulain se déplacer ainsi. Quand nous l'avons fait sauter pour la première fois à l'âge de dix-huit mois, nous avons bien vu qu'il avait quelque chose d'extraordinaire."
 
La suite de cet article richement illustré est à lire dans le numéro de juin de Grand Prix Magazine, disponible en kiosques.
 
Abonnez-vous à Grand Prix Magazine ici
Ou achetez-le ici

À lire également...

Réagissez