Marco Kutscher en maître à Saint-Tropez

Marco Kutscher est monté sur la plus haute marche du podium du Grand Prix CSI 5* de Saint-Tropez grâce à son talentueux Cornet's Cristal.
Crédit : Yeelen Ravier

Samedi 06 juin - 22h00 | Yeelen Ravier

Marco Kutscher en maître à Saint-Tropez

Ce week-end de compétition 5* dans le sud de la France s'est conclu sur la victoire de Marco Kutscher, aux rênes de Cornet's Cristallo, dans le Grand Prix. Après deux manches avec des barres jusqu'à 1,60m,  l'Allemand a précédé ses dauphins, Sergio Alvarez Moya et Marlon Modolo Zanotelli, en selle sur Carlo 273 et Zerlin M.

Trente-six cavaliers ont été au départ de ce Grand Prix 5* qui a lancé son coup d'envoi à 18h00. Le premier parcours qualificatif pour la seconde manche a été réalisé par Carlos Lopez, en selle sur son Prince de la Mare, vainqueur du Grand Prix 5* de Madrid en hiver dernier. Il a directement été imité par la Normande Pénélope Leprevost, associée à son énergique Ratina d'la Rousserie, et l'Américaine Lauren Hough aux commandes de Quick Study. Deux allemands sont parvenus à sortir de piste sans pénalités ; Marco Kutscher, avec Cornet's Cristallo, ainsi que Daniel Deusser, sur Pironella, ont déroulé deux tours sublimes, malgré un gros sursis pour ce dernier sur la triple barre. L'Espagnol Sergio Alvarez Moya a lui aussi déroulé un joli tour accompagné du gris Carlo 273. Le couple gagnant du Grand Prix de Madrid, Luciana Diniz et Winningmood, ont continué sur leur lancée et ont bouclé le score vierge. Sous couleurs brésiliennes depuis mi-janvier, Zerlin M a brillé avec un sans-faute, piloté par Marlon Modolo Zanotelli, déjà quatrième le jeudi. Le deuxième et dernier Français à rejoindre le barrage a été Timothée Anciaume, associé à Olympique Libellule. Deauville S s'est révélée sous son meilleur jour en réalisant un tour vierge de pénalité, emmené par l'Américaine Laura Kraut. Intouchable depuis presque deux ans, Scott Brash s'est une nouvelle fois qualifié pour la seconde manche avec sa fabuleuse Hello M'Lady. Le dernier sans-faute a été le Sheikh Ali Bin Khalid Al Thani sur Concordija, légèrement blessée avant-hier.

Les Français manquent de chance

Parti en numéro deux, Mathieu Billot a écopé de huit points avec le jeune Shiva d'Amaury. Les quatre autres Bleuets ont eux écopé de quatre points. Julien Epaillard ainsi que Patrice Delaveau ont pêché sur le fautif vertical de la ligne 8, accompagnés de Cristallo A LM et Lacrimoso 3*HDC, pourtant très aux ordres. Philippe Rozier, lui, a fauté sur la sortie de cette même ligne, avec un éblouissant Rahotep de Toscane. Dernier à partir, Simon Delestre a, ironie du sort, fait tomber l'ultime obstacle sur Qlassic Bois Margot. Déception totale pour Abdelkebir Ouaddar qui a débuté par une faute sur le numéro un avec Quickly de Kreisker, malgré un superbe tour. Mention spéciale également pour Jessica Springsteen qui a effleuré la sortie du triple, en dépit d'un joli tour avec Lisona.

La course à la victoire

Parti en ouvreur, Daniel Deusser a conclu son tour par une faute sur le dernier, tout comme Lauren Hough. Le premier sans-faute a été réalisé par Pénélope Leprevost, sécurisant les barres avec Ratina d'la Rousserie. Le Sheikh Ali Bin Khalid Al Thani, Carlos Lopez, Timothée Anciaume et Laura Kraut ont successivement bouclé le sans-faute, se devançant les uns les autres. Luciana Diniz et Winningmood n'ont pas pu espérer un podium suite à une faute sur le vertical numéro six. Les barres sont tombées également pour Scott Brash et Hello M'Lady. Cette dernière s'est fort déportée à l'abord du double numéro quatre, shootant littéralement dans les obstacles. L’Écossais a confié en sortie de piste qu'il avait eu très peu de contrôle. Marco Kutscher a ensuite signé le sans-faute en un très bon chronomètre avec Cornet's Cristallo. Marlon Modolo Zanotelli n'a réussi à accrocher son chronomètre, tout comme Sergio Alvarez Moya, qui a tout de même devancé le brésilien.

Les résultats ici

À lire également...

Réagissez