La Belgique impose ses couleurs en Suisse

Crédit : Scoopdyga (archives)

Vendredi 05 juin - 20h00 | Johanna Zilberstein

La Belgique impose ses couleurs en Suisse

Au terme de deux manches fautives et serrées, la Belgique s’est imposée dans la quatrième étape de la Coupe des nations, qui se tenait à Saint-Gall. Une jolie victoire due à une magnifique seconde manche de ses pilliers. La France termine quant à elle cinquième.

L’ESSENTIEL
C’est sous un soleil de plomb que s’est tenue cette quatrième étape du circuit Coupe des nations. Sur le délicat parcours dessiné par Gérard Lachat, la Belgique, la Suisse, l’Irlande, l’Allemagne et la France avaient pour mission de marquer de précieux points supplémentaires en vue de la finale de Barcelone, qui aura lieu en septembre prochain. Si les fautes sont venues d’un peu partout, c’est surtout la fin de tour qui a causé le plus de dégâts, notamment la ligne en six foulées entre la rivière et la palanque, le double à une foulée en sortie de virage et la ligne finale vertical/oxer en cinq foulées. À noter les bons choix des sélectionneurs puisque les cinq équipes à marquer des points ont pris les cinq premières places.
 
LES BLEUS
Avant-derniers au départ, les cavaliers tricolores ont déroulé une première manche globalement moyenne. Si tout a bien commencé avec le sans-faute de Nicolas Delmotte et Number One d’Iso*Un Prince, les choses sont allées à peine moins bien pour Aymeric de Ponnat et Armitages Boy, toujours aussi exceptionnel, qui fautent à deux reprises, dont en entrée de double, où ils arrivent un peu près sur le vertical. Ce n’est pas tout à fait mauvais non plus pour Kevin Staut, qui fait tomber la palanque avec Rêveur de Hurtebise*HDC. C’est un peu plus décevant en revanche pour Roger-Yves Bost, qui doit faire face à un Pégase du Mûrier franchement hésitant face au triple et qu’il faut rassurer avant de continuer. C’est en revanche allé beaucoup mieux en seconde manche pour le champion d’Europe, qui fait terminer son gris sans aucune pénalité. Nicolas Delmotte essuie quant à lui huit points, tandis qu’Aymeric de Ponnat sort le sans-faute, malgré une place un peu longue sur le dernier oxer qui a dû lui causer bien des frayeurs. Enfin, Kevin Staut signe la contre-performance de ce deuxième passage après une mauvaise place en entrée de double qui entraine un refus et plusieurs fautes.
 
LES TOPS
Seuls quatre couples ont réussi le double sans-faute. Avec Domino, Jos Verlooy s’est ainsi montré aussi performant qu’à l’accoutumée, oubliant ses déconvenues romaines avec Farfelu de la Pomme. Joli doublé chez les Suisses puisque Romain Duguet, associé à Quorida de Trého, et Martin Fuchs, en selle sur Clooney 51, ont également signé deux parcours sans pénalité. De plus en plus surprenant, performant à chaque étape, le couple formé par Greg Patrick Broderick et MHS Going Global est le dernier à sortir deux sans-faute.
Au final, les Belges ont été les plus forts, sortant trois parcours sans pénalité en seconde manche, venant rattraper leurs neuf points de première manche. Ils sont suivis par la Suisse, douze points au compteur, et l’Irlande, treize points. Avec vingt-et-points la France termine à la cinquième place, juste derrière l'Allemagne. 
 
LES FLOPS
Cinq couples peuvent écoper de mauvais points aujourd’hui. Michael Greeve, sur Whitney BB, sort ainsi de première manche avec treize points avant de fauter de nouveau à trois reprises en seconde manche. La première manche a également été compliquée pour Willem Greeve, qui fait vingt-et-un points avec Eldorado v. Zeshoek TN. Accusant sans aucun doute la fatigue, Embassy II, après une magnifique première manche, commet trois fautes en seconde, dont une très nette sur la rivière. Petite déception donc pour le bel étalon de Hans-Dieter Dreher, qui n’a pas l’habitude des scores aussi lourds. Avec trois puis deux fautes, Robert Whitaker et Catwalk IV n’ont pas non plus affiché une forme spectaculaire. Enfin, Pius Schwizer, qui montait Amira, a largement profité de son statut de numéro quatre et des bonnes performances de ses coéquipiers pour abandonner en première manche après plusieurs fautes, avant de rentrer avec seize points au compteur de son deuxième passage.
 
Johanna Zilberstein
 
Les résultats ici

À lire également...

Réagissez