Scott Brash reste numéro un

Crédit : Scoopdyga (archives)

Jeudi 04 juin - 18h15 | Johanna Zilberstein

Scott Brash reste numéro un

De retour sur le trône mondial depuis le mois dernier, Scott Brash semble bien décidé à rester à sa place pour de bon. Il a ainsi creusé l’écart avec son dauphin, Daniel Deusser. Kent Farrington, quant à lui, s’est emparé de la troisième place, en remplacement de Steve Guerdat.

Le CSI 5* d’Aix-la-Chapelle aura définitivement fait bouger les lignes. De retour à sa place de numéro un depuis le mois de mai, Scott Brash a ainsi creusé l’écart avec Daniel Deusser grâce à sa victoire dans le Grand Prix. Deuxième de cette épreuve, l’Allemand est également deuxième au classement mondial. Alors que Steve Guerdat venait compléter le podium le mois dernier, c’est désormais Kent Farrington qui occupe la troisième place, après avoir gagné une place. Le Suisse, quant à lui, recule d’une place et figure donc maintenant à la quatrième place.
 
Belle remontée de Bertram Allen puisque le jeune irlandais prend six place en juin et est maintenant numéro cinq mondial, devant McLain Ward, qui a concédé une place. Aux portes du top dix le mois dernier, Kevin Staut, est maintenant en meilleure posture puisqu’il pointe à la septième place. Ascension également de Rolf-Göran Bengtsson, plus deux places. Ce n’est pas le cas en revanche de Beezie Madden et Ludger Beerbaum, puisque ces deux monuments du saut d’obstacles ont perdu trois places. Descente également de Maikel van der Vleuten, qui sort du même coup du top dix.

Belle remontée de Philippe Rozier

Côté Tricolores, Patrice Delaveau est quinzième, devant Simon Delestre, dix-huitième, qui prend quatre places. Petite descente, par contre, pour Pénélope Leprevost, qui perd sept places. Roger-Yves Bost sort quant à lui du top trente. Descente aussi pour Julien Épaillard, moins cinq places, Jérôme Hurel, moins neuf places, et Michel Hécart, moins six places. Magnifique remontée de Philippe Rozier, qui accuse une évolution de quarante-sept places.

À lire également...

Réagissez