LAURA RENWICK EFFICACE À BOURG-EN-BRESSE

Photo CSI Bourg-en-Bresse

Lundi 01 juin - 00h11 | Johanna Zilberstein

LAURA RENWICK EFFICACE À BOURG-EN-BRESSE

L'épreuve phare de la journée de samedi au CSI 4* de Bourg-en-Bresse, se courant au chronomètre, a sacré la Britannique Laura Renwick, aux rênes d'Heliodor Hybris. Margaux Rocuet, en tête pendant la majorité de l'épreuve, s'est classée deuxième, en selle sur Lewin 5. Le très en forme Quel Chanu a complété le trio de tête, piloté par Philippe Rozier.

 

C'est à 18h00 que l'épreuve à 1,55m contre la montre a débuté. Soixante couples se sont élancés à la poursuite du chronomètre le plus rapide sur un tour très technique et subtil, qui a donné du fil à retordre à tous les candidats. En effet, le parcours imaginé par le chef de piste a été digne d'un Grand Prix, ou d'une épreuve en tout cas très sélective, puisque seulement trois couples sont sortis de piste sans-faute. Le premier à le réaliser a été la jeune élève de Ludger Beerbaum, Margaux Rocuet, et son bon Lewin 5, avec un chronomètre de 76''69. Plusieurs athlètes ont tenté d'approcher le chronomètre de ce duo, sans succès. Lorenzo de Luca sur Halifax van het Kluizebos, Alix Ragot avec Riale Darmenonville, Jean-Luc Mourier et Songe Bleu des Vatys, Bruce Goodin sur Centina 10, tous ont fauté sur les trois derniers obstacles très fautifs malgré de bons temps.

 

Déception également pour le tricolore Olivier Robert qui a déroulé un superbe début de tour mais a fauté sur le vertical à la fin, accompagné de Quenelle du Py. Parti en numéro quarante, Philippe Rozier a signé le deuxième score vierge de pénalité associé à Quel Chanu, avec il remportait le Grand Prix du Touquet (lire ici), et s'est installé derrière Margaux Rocuet avec un temps de 77''91. Le troisième et dernier sans-faute a été réalisé par Laura Renwick, aux commandes d'Heliodor Hybris. Réputée pour sa rapidité et son efficacité, la Britannique s'est hissée sans grande peine sur la première marche du podium avec trois secondes de moins que sa dauphine. La victoire aurait pu néanmoins revenir aux mains d'un autre anglophone. Bliss Heers a en effet signé le chronomètre le plus rapide de l'épreuve, mais sa Contendra 22 a malheureusement accroché l'une des dernières barres du parcours. Ils ont finalement terminé septièmes.


À noter les deux très bonnes performances d'Armitages Boy et de Padock du Plessis, qui, respectivement emmenés par Aymeric de Ponnat et Timothée Anciaume, ont réalisé deux bons parcours à un et quatre points. Après leur bon week-end à La Baule il y a deux semaines, les deux étalons semblent revenir à haut niveau de la meilleure des manières (lire ici et ici).

 

Yeelen Ravier

 

Les résultats ici

À lire également...

Réagissez