LA DOMINATION FRANCAISE CONTINUE À SAUMUR

Démonstration sur le cross de Saumur pour Mathieu Lemoine et Bart L (@P Chevalier)

Dimanche 24 mai - 19h34 | Johanna Zilberstein

LA DOMINATION FRANCAISE CONTINUE À SAUMUR

À l’issue d’un cross très abordable qui a fait une sélection réduite, la France domine toujours le CCI 3* de Saumur avec un duo de jeunes talents qui vont faire parler d’eux dans les prochaines échéances. Mathieu Lemoine et Astier Nicolas savourent et apprécient ce soir de tenir une nouvelle fois la tête du classement. Oliver Townend qui a connu quelques mésaventures avec sa première monture prend la troisième place à Andrew Nicholson.

Le temps était idéal avec du soleil rayonnant, un petit peu de vent et du beau spectacle. Le parcours était un peu selon les attentes des cavaliers, assez peu sélectif et même le chronomètre était abordable puisque réalisé même par des couples ayant subi un refus. Cela a été une confirmation du retour à très bon niveau de Piaf de B’neville avec Astier Nicolas après une année 2014 à l'arrêt ou presque : 'Piaf est expérimenté à ce niveau et c’est un grand plaisir de le retrouver à l’aise dans ce format. Ce CCI3* de Saumur était son objectif de mi-saison. Une étape indispensable car nous devions requalifier le cheval. Sur le parcours, il est bien parti un peu plus tendu et ensuite, arrivé dans l’hippodrome, j’ai pu le laisser allonger ses foulées comme il sait le faire et rattraper le temps perdu. Je ne voulais pas arriver trop vite pour ne pas le fatiguer pour rien et j’ai donc débrayé un peu en fin de tour.' 

Une gestion du temps que n’a pas pu faire Mathieu Lemoine, qui réalise un excellent premier parcours à ce niveau avec Bart L : 'Bart était un peu surpris au début puis il s’est détendu. Cependant à la quatrième minute mon chronomètre s’est arrêté. J’ai fait un peu au feeling et j’ai avancé car je n’avais pas l’impression de couvrir assez de terrain. A la sixième minute, j’ai pu redémarrer mon chrono et j’ai voulu rattraper un éventuel retard. Mais en fait, j’avais beaucoup d’avance !' À cause de cet épisode, Mathieu réalise le temps le plus rapide et rentre avec près de trente seconde d’avance. Ce n’est pas du tout la même gestion qu’a vécu Oliver Townend qui alors qu’il ne connait sa monture que depuis deux semaines a juste voulu la monter pour la connaître mais aussi sans aucune pression, puisqu’il semblerait que c’est dans cette situation que Fenyas Elegance se dérègle et se braque. Opération réussie aussi pour Nicolas Touzaint qui malgré des sauts peu photogéniques assure avec Radijague et remonte à la quatrième place. La qualification du fils de Jaguar Mail est aussi en bonne voie. Déceptions quand même pour Andrew Nicholson avec Cillnabraden Evo qui font un refus tout comme Sarah Bullimore et Lilly Corine. Paul Tapner lui réalise un tour de travail avec Up In the Air et prend de conséquentes pénalités de temps.

Demain tout peut encore changer car les écarts sont faibles. Ainsi entre le quatrième et le dix-septième, il y a seulement une barre. Et sauter dans une carrière en herbe où souvent c’est une épreuve difficile.

Dans le CIC2*, le saut d’obstacle a remanié les cartes déjà aussi et c’est Entebbe de Hus et Karim Laghouag qui sont désormais en tête devant Quoriano*ENE-HN avec Arnaud Boiteau et Didier Dhennin et Opi de Saint Léo.

À Saumur, Pauline Chevalier

Les résultats :

1. Bart L - Mathieu LEMOINE (FRA) 40,90

2. Piaf de b'Neville - Astier NICOLAS (FRA) 41,30

3. Fenyas Elegance - Oliver TOWNEND (GBR) 44,90

4. Radijague - Nicolas TOUZAINT (FRA) 47,30

5. Ulano de Slozen - Stephanie D'ANDRIMONT (BEL) 48,00

6. Vestervangs Arami - Hanne Wind RAMSGAARD (DEN) 48,20

7. Elite Syncopation - Nana (Suzannah) DALTON (GBR) 52,20

8. Teseo Andrew - NICHOLSON (NZL) 52,30

9. Worldy du Hans - Emily LLEWELLYN (GBR) 52,40

...

10. Horseware Lukeswell - Sam WATSON (IRL) 52,40 

À lire également...

Réagissez