CCI3* DE SAUMUR : MATHIEU LEMOINE PREND LE MEILLEUR

Bart L a ravi les juges malgré quelques petites erreurs (@P Chevalier)

Dimanche 24 mai - 10h56 | Johanna Zilberstein

CCI3* DE SAUMUR : MATHIEU LEMOINE PREND LE MEILLEUR

A l’issu de la première épreuve de dressage, c’est la joie dans le clan français qui domine avec en tête du classement Mathieu Lemoine en selle sur Bart L. Un français qui devance un autre français puisqu’Astier Nicolas est second avec Piaf de B’neville. C’est Andrew Nicholson qui complète le podium avec Cillnabradden Evo.

Certes pour cette trentième édition, il manque quelques têtes d’affiche notamment allemande, australienne, suédois, mais les reprises de dressage présentées ont quand même mis en avant les évolutions. C’est aussi l’occasion de voir les chevaux dans un format long, ce qui est toujours un grande nouveauté. La France  a choisi ce beau concours français pour tester un certain nombre de couples et finaliser les qualifications. Cependant, beaucoup des cavaliers de la liste JO/JEM courent l’épreuve CIC2* afin de préparer les chevaux pour le CCI3* de Bramhams dans moins de trois semaines.

Bart L a réellement toutes les aptitudes pour prendre la tête dans les compétitions futures et il le démontre une fois de plus. Mon cheval était en forme et plutôt décontracté mais il peut encore largement évoluer et prendre plus de points. Confie, tout sourire, son cavalier Mathieu Lemoine. C’est un bon cheval, je suis content de lui et en confiance car c’est un concours à sa portée. Je vais voir et suivre les conseils de Thierry Touzaint pour le cross mais techniquement, il peut le faire. Il ne faudra pas se faire piéger par le format long, le premier pour lui.  Mathieu devance son ami Astier en selle sur Piaf de B’Neville, un cheval syndiqué, dont Mathieu détient une part. Piaf a de l’expérience et il a répondu à mes attentes. Comme il était très bien et fluide, j’ai voulu prendre un risque sur le dernier allongement. Cela n’a pas payé mais j’aurais été plus frustré de ne pas jouer le jeu. C’est un bon concours pour lui et j’espère que tout va bien se dérouler. Cillnabradden Evo est troisième avec Andrew Nicolson. Ce joli cheval débuté par Lucy Wiegersma effectue lui aussi son premier format long après avoir terminé second du CIC3* de Blenheim l’an dernier. C’est un cheval facile à monter que je n’ai que depuis deux ans et que j’aime bien. On verra pour la suite. La suite, Oliver Townend l’attend aussi avec impatience avec Fenyas Elegance, la jument que montait Aoife Clark auparavant et qu’il découvre concrètement. Le cavalier anglais est quatrième et aussi cinquième avec Note Worthy. Nicolas Touzaint est sixième avec un Radijague un peu tendu qui vient chercher sa qualification à ce niveau d’épreuve.

Dans le CIC2*, Alexis Bonnard confirme sa bonne forme avec Hermann du Loing : C’est un cheval que je forme depuis la fin de ses quatre ans et je l’aime beaucoup. Il est très régulier et se déplace bien. Je pense qu’il peut encore beaucoup progresser même si c’est déjà un bon début, savoure Alexis Bonnard qui est de plus en plus présent dans les palmarès nationaux et internationaux. Il devance Oliver Townend avec Aloha, l’ancienne jument de Jonelle Price et Karim Florent Laghouag qui a montré de très bonnes choses avec Entebbe de Hus.

RESULTATS : 

1-Mathieu Lemoine – Bart L – 40.90

2-Astier Nicolas – Piaf de B’neville – 41.30

3-Andrew Nicholson – Cillnabradden Evo – 43.90

4-Oliver Townend – Fenyas Elegance- 44.90

5-Oliver Townend – Note Worthy- 46.10

6-Nicolas Touzaint – Radijague – 47.30

7-Stéphanie D’andrimont- Ulano de Slozen- 48

8-Hanne Wind Ramsgaard – Vestervangs Arami- 48.20

9-Carlos Paro – Calcourt Landline- 48.70

10-Nana Dalton – Elite Syncopation – 49.40

A Saumur, Pauline Chevalier

À lire également...

Réagissez