'NUMBER ONE EST RESTÉ SUR SA MAGNIFIQUE LANCÉE', NICOLAS DELMOTTE

Photo Scoopdyga

Mercredi 20 mai - 18h37 | Johanna Zilberstein

'NUMBER ONE EST RESTÉ SUR SA MAGNIFIQUE LANCÉE', NICOLAS DELMOTTE

Nicolas Delmotte est apparu très en forme lors du jumping de La Baule. Avec Number One d’Iso un Prince, il est le seul Français à avoir réussi le double sans faute dans la Coupe des nations, avant de signer un excellent Grand Prix, malgré une petite faute en première manche. Pour GrandPrix-Replay, Nicolas Delmotte est revenu sur son fabuleux week-end, ses ambitions et son piquet.

GrandPrix-Replay : Après une telle Coupe des nations, on ne peut qu’être fier de soi ?

Nicolas Delmotte : Je suis super content de mon concours et de Number One d’Iso*Un Prince, qui a vraiment été très bien. Pendant les deux parcours, il s’est vraiment bien comporté. En fait, depuis le début de saison, il saute très très bien, et l’avait déjà confirmé à Lummen, il y a deux semaines. À la Baule, il est resté sur cette même magnifique lancée.

GPR : Dans le Grand Prix vous signez le meilleur parcours à quatre points. C’est aussi une satisfaction ?

N.D. : Il y a eu des fautes un peu partout dans le Grand Prix et plus particulièrement sur le vertical numéro six. Moi, j’ai fait une faute sur l’obstacle numéro quatre, qui était entièrement pour moi d’ailleurs, car je suis venu un peu trop près. Le reste du parcours s’est très bien déroulé. Je suis très satisfait de Number One.

GPR : Quel est votre programme pour le reste de la saison ? D’autres Coupes des nations sont-elles au programme ?

N.D. : Le prochain gros concours va être le CSIO 5* de Saint-Gall. Ensuite, je verrai, je n’ai pas encore décidé ce que j’allais faire. Avant, j’irai à Bourg-en-Bresse pour le CSI 4*. Pour la suite, j’aimerais faire d’autres concours 5* mais je ne sais pas encore lesquels. Philippe Guerdat nous dira ce qu’il compte faire.

GPR : Number One d’Iso*Un Prince est très en forme en ce moment. Qu’en est-il du reste de votre piquet ?

N.D. : Darmani est allé à Lummen et à La Baule et il allait très bien. Il était sans-faute et a vraiment fait de bons tours. À chaque fois, il y a eu des classements à la clé. Dans l’ensemble, mon écurie est plutôt bonne. J’ai beaucoup de sept ans, dont deux bons. J’ai également des huit et neuf ans. Pour moi, les plus prometteurs sont Cupido, Ilex, Indigo et Napa Valley. Mais ce sont des chevaux en devenir et j’attends de voir leur évolution.

Propos recueillis par Marion Gergely

À lire également...

Réagissez