Dimanche 17 mai - 18h43 | Johanna Zilberstein

NICOLAS TOUZAINT EN DERNIÈRE MINUTE À FONTAINEBLEAU

Alors qu'il était en tête depuis le début de la compétition, Thomas Carlile a dû céder sa place tout en haut du classement bien malgré lui. C'est Nicolas Touzaint, deuxième au provisoire, qui a profité de la déconvenue de son concurrent pour s'imposer, après un hippique dans les règles de l'art sur Caretinhus. Bonne performance également d'Ugo Provasi et Thibault Fournier, deuxième et troisième, respectivement associé à Shadd'Oc et Siniani de Lathus.

 

On ne cesse de le répéter, la loi du sport est dure. Nulle autre personne n'en a fait plus l'expérience que Thomas Carlile aujourd'hui. En tête de la compétition depuis le dressage, bénéficiant d'un relatif confort sur l'hippique, tout semblait se présenter sous les meilleures auspices pour le complétiste. Mais les espoirs ont été de courte durée pour Thomas Carlile, qui montait ce week-end Rakam d'Emra.

 

À 12h15, Sylvia Lugeon, première cavalière au départ, est entrée piste, sur Kalinka Song. Mais la Suissesse signe un tour un peu fautif, et alourdit son score de douze points. Quelques cavaliers plus loin, Jean-Renaud Adde, sur Ouioui'Quill, réalise le premier sans-faute et fige définitivement son compteur à 54.9 points. Alors que l'hippique continue de remplir son rôle de juge de paix parmi les vingt-neuf cavaliers au départ de ce troisième test, Alix Crouin, dixième, à moins d'un point du neuvième, signe le sans-faute et fait peser un peu plus la pression sur les leaders.

 

Pas de problème pour Mathieu Vanlandeghem, également sans-faute sur Saga du Manaou*ENE-HN. C'est en revanche la déception du côté de Mathieu Lemoine, qui concède huit points sur Onyx de Barbereau, tout comme Jean-Renaud Adde, en selle sur sa seconde monture, Safran des Essarts. Maxime Pascal, sur Quovadis d'Epona, et Stéphane Landois, sur Klan de Cheyliac, respectivement sixième et cinquième, reculent eux aussi après avoir mis chacun une barre à terre. Juste après, Thibault Fournier remet les pendules à l'heure et redéclenche les sans-fautes, sur Siniani de Lathus, privant du même coup ses prédécesseurs de l'opportunité de faire la moindre faute.

 

Troisième au provisoire, Ugo Provasi relève le défi sur Shadd'Oc. Juste devant, Nicolas Touzaint, qui monte Caretinhus, n'a plus le droit à l'erreur s'il veut rester sur le podium, la moindre faute sur la piste le reléguant à la cinquième place. Mais Nicolas Touzaint est habitué à la pression et, malgré un sursis en sortie de triple, ne tremble pas. Désormais, tout se joue entre lui et Thomas Carlile. Mais l'actuel leader a tout de même le privilège de pouvoir faire tomber une barre et de rentrer avec un point de temps dépassé tout en conservant la première place.

 

Sur Rakam d'Emra, Thomas Carlile ne se laisse pas déconcentrer. Après avoir franchi sans encombre les trois premiers obstacles, le complétiste demande une foulée de plus de sa monture, qui ne peut la caler. C'est donc un refus un peu brutal que récolte Thomas Carlile, qui bascule vers l'avant et précipite son bridon vers le bas... qui glisse hors de la tête du bai. Dans l'impossibilité de continuer, il est donc obligé de mettre pieds à terre, ce qui entraîne son élimination. Une dure fin pour Thomas Carlile, qui avait montré de magnifiques choses tout au long du week-end.

 

 

À Fontainebleau, Johanna Zilberstein

 

Les résultats ici

La réaction de Nicolas Touzaint ici

À lire également...

Réagissez