THOMAS CARLILE CAMPE AU SOMMET DU CCI 2* DE FONTAINEBLEAU

Photo PSV/Morel

Samedi 16 mai - 15h38 | Johanna Zilberstein

THOMAS CARLILE CAMPE AU SOMMET DU CCI 2* DE FONTAINEBLEAU

Deuxième test au programme du CCI 2* de Fontainebleau, organisé à l’occasion de Grand Prix Classic, le cross n’a pas tout à fait changé la donne en haut du classement. Tout en jouant son rôle de juge de paix, cette deuxième journée de compétition a permis à Thomas Carlile, en tête à l’issue du dressage sur Rakam d’Emra, d’assoir son avance et sa place de numéro un.

Le coup d’envoi de cette deuxième journée de concours complet à Fontainebleau a été donné à 10 heures. Quarante-cinq complétistes se sont élancés à l’assaut du parcours en forêt de Fontainebleau. Premier à s’élancer, Mathieu Lemoine a d’emblée montrer la marche à suivre en déroulant un cross sans encombre sur Onyx de Barbereau. Une belle remontée en prime, puisqu’il passe de la vingt-et-unième à la huitième place, qui remet Mathieu Lemoine sur les rails pour la suite de la compétition

Pourtant,  le parcours sur la Salamandre n’a pas été une partie de plaisir pour tout le monde et, ce soir, ils ne sont plus que trente encore en compétition. Désillusion, ainsi, pour Romain Boulanger, deuxième à l’issue du dressage et qui n’a pu aller au bout du deuxième test, associé à Orphéo des Sablons. Même punition pour Jean-Lou Bigot, huitième au provisoire en partant ce matin sur Hot Mail de Champenotte. Petite remontée de Jean-Renaud Adde, qui pointe maintenant aux vingt-cinq et vingt-sixième places avec Safran des Essarts et Ouioui’Quill. Nicolas Touzaint et Caretinhus , qui étaient hier troisièmes, ont profité de la mésaventure de Romain Boulanger  pour prendre la deuxième place grâce à un très bon cross. Ugo Provasi associé à Shadd’Oc s’est quant à lui installé sur le podium. Un joli score alors qu’il était septième après le dressage.

Rien à déclarer du côté de Thomas Carlile et Rakam d’Emra, qui réalisent le troisième meilleur cross et conservent leur première place au provsoire. 'Rakam n’avait pas très bien couru sa dernière course à Tartas, il est donc parti un peu ému. Je l’ai donc encouragé gentiment jusqu’à la première combinaison qu’il a bien passé', souligne Thomas Carlile. 'Il a ensuite repris confiance en lui. Rakam a très bien abordé la difficulté de la pointe. Dans les gués, il été très aux ordres et n’a pas rencontré de difficultés. Au niveau de sa galopade Rakam était à l’aise et il n’y avait pas besoin de s’inquiéter pour le temps. C’est vraiment un cheval pour aller chercher les niveaux supérieurs. Il a été très brave durant l’épreuve même s’il était un peu déplié à la fin du parcours. Je suis content de la manière dont il s’est comporté.' Et même si les choses se sont plutôt bien passées pour le couple jusqu'ici, le cavalier préfère rester prudent. 'J’ai toujours un peu d’avance sur mes concurrents. Rakam est un très bon sauteur mais nous ne sommes jamais à l’abri d’une faute dans le sport. Il avait bien sauté au mois de mars sur le Grand Parquet. Je pars donc confiant, mais il faut qu’il récupère bien et que je sois en forme pour demain.'

 

À Fontainebleau, Marion Gergely

Les résultats à l’issue du cross ici

À lire également...

Réagissez