LA BAULE, CAPITALE FRANÇAISE DU JUMPING

Photo Scoopdyga (archives)

Vendredi 15 mai - 00h19 | Johanna Zilberstein

LA BAULE, CAPITALE FRANÇAISE DU JUMPING

La Baule, lieu mythique du saut d’obstacles français, ouvre ses portes ce week-end pour accueillir les meilleurs cavaliers mondiaux. En tant que CSIO de son État, le Jumping International de France sera l’hôte de la deuxième étape de la Coupe des nations mais aussi d’un derby et d’un Grand Prix, sans oublier le CSI handisport.
LES ENJEUX
Pour cette deuxième étape de Coupe des nations, la France doit absolument réaliser une bonne performance puisque que la Baule est la deuxième étape que Philippe Guerdat a choisie pour faire marquer des points à la France.
La Baule est également la grand-messe du saut d’obstacles en France et la grande délégation tricolore présente aura évidemment à cœur de s’imposer devant le public de connaisseur qui compose habituellement les gradins de La Baule. Objectif : faire retentir la Marseillaise dans la Coupe des nations, mais aussi le Derby et le Grand Prix dominical.
À NE PAS MANQUER
L’étape Coupe des nations est le principal rendez-vous de cette compétition, mais de nombreux cavaliers ont fait le déplacement pour participer au Derby ou au Grand Prix. Le Marocain Abdelkébir Ouaddar viendra ainsi tenter de signer un barrage aussi époustouflant que l’an dernier dans le Grand Prix, sur Quickly de Kreisker. Membre de l’équipe irlandaise, Bertram Allen sera très attendu avec sa formidable Molly Malone V, tout comme Éric Lamaze, qui tentera de réitérer son exploit dans le Grand Prix. Après Anvers et Maubeuge, Rodrigo Pessoa continue sa tournée européenne et s’arrêtera au CSIO, tout comme René Lopez, le plus français des colombiens, fidèle parmi les fidèles du rendez-vous.
Comme chaque année, le CSIO de la Baule ouvrira également sa piste à un CSI handisport. Pour l’occasion, six cavaliers étrangers seront présents, dont Salim Ejnaini, qui a de nouveau pris les couleurs marocaines pour l’occasion. Côté tricolore, il faudra également compter sur la présence d’Ophélie de Favitski, Audrey Florenceau ou encore José Letartre.
LES BLEUS
La délégation tricolore sera des plus importantes. Outre les Français sélectionnés pour la Coupe des nations, Kevin Staut, Pénélope Leprevost, Jérôme Hurel, Simon Delestre et Nicolas Delmotte, de nombreux autres Tricolores prendront part aux épreuves 5*. Le performant Philippe Rozier sera engagé, tout comme le jeune Alexandre Fontanelle ou encore Patrice Delaveau. Timothée Anciaume, Roger-Yves Bost, Aymeric de Ponnat, Julien Épaillard, Cédric Angot, Laurent Goffinet et Marie Hécart seront également engagés pour l’échéance.
DANS LE RÉTRO
L’an passé, la France avait remporté l’étape Coupe des nations, devant la Belgique et l’Irlande. Dans le Derby, Michel Hécart et Nokia de Brekka avaient devancé le champion d’Europe Roger-Yves Bost associé à Nikyta d’Elle et l’Italien Luca Maria Moneta qui montait Jésus de la Commune. Éric Lamaze et Powerplay avaient pris la tête du Grand Prix. Abdelkébir Ouddar en selle sur Quickly de Kreisker s’était installé à la deuxième place, devant Patrice Delaveau associé à Carinjo*HDC.
LE GUIDE

L’épreuve Coupe des nations se déroulera vendredi à 14h00. Le lendemain à 14h15, les cavaliers prendront part au Derby. Le Grand Prix aura lieu le dimanche à 13h00.
Du côté du CSI Handisport, les épreuves se dérouleront jeudi à 8h00 et vendredi à 18h00.
Marion Gergely
La liste des engagés ici
Le programme ici
Les starts lists et résultats ici

À lire également...

Réagissez