SANTI SERRA ENCHANTE LES COMPÉTITIONS

Santi Serra a notamment fait sensation lors de la finale de la Coupe des nations de Barcelone, en septembre dernier. Photo Scoopdyga (archives)

Mardi 12 mai - 19h42 | Johanna Zilberstein

SANTI SERRA ENCHANTE LES COMPÉTITIONS

Inconnu il y a encore quelques années, Santi Serra se produit aujourd’hui sur les plus prestigieux terrains de concours du monde. À l’image des Hong Kong Masters, le jeune Espagnol, devenu une véritable référence dans le milieu du spectacle équestre, continue sa fulgurante ascension et enchante les plus grandes compétitions internationales.

 

Santi Serra n’a pas toujours fait des spectacles équestres mais, aujourd’hui, il excelle dans son domaine. Découvert lors de l’émission 'Tu si que vales', l’équivalent espagnol de 'La France a un incroyable talent', qu’il a remporté en 2012, le Catalan est aujourd’hui une référence dans le spectacle équestre et se produit sur les plus grands terrains de concours, où il excelle par sa douceur et sa poésie. Né dans une famille de passionnés, il n’a pas échappé au monde du cheval, dans lequel il plonge dès son plus jeune âge. L’autodidacte surdoué est remarqué pour la première fois à seize ans, lors d’une compétition western. Depuis ce jour, Santi Serra s’est consacré à l’art du spectacle, une passion née d’une nuit de rêve.

 

Tout son travail se base sur la confiance qu’il a avec ses compagnons équins mais aussi canins. C’est de la passion qu’est né le talent et de la volonté de prouver que communiquer avec le cheval sans selle, ni filet était tout à fait possible. 'J’adore faire différents jeux avec mes chevaux et mes chiens, les voir travailler ensemble', explique Santi Serra. 'C’est le secret de ma réussite : la patience, le travail et la confiance avec mes chevaux.' Une passion désormais reconnue et saluée par le monde entier, qu’il traverse au gré des plus grands concours.

 

À l’assaut des plus beaux concours du monde

 

C’est chez lui, lors de la Madrid Horse Week de 2012, que Santi Serra a foulé pour la première fois la piste d’un concours international. Une première prestation applaudie et remarquée, qui lui a notamment permis de se produire plus tard sur l’immense terrain d’honneur du Grand Parquet de Fontainebleau, lors de l’édition 2013 du Grand Prix Classic. 'Nous produire sur des concours nous permet de prendre beaucoup d’expérience', raconte le dresseur. Une expérience aussi bonne pour le Catalan que pour les organisateurs de concours, qui l’invitent de plus en plus souvent. 'Un premier organisateur m’a appelé et au fur et à mesure de mes représentations, de nouveaux m’appelaient', se souvient le Catalan. C’est ainsi qu’après avoir pris part à la deuxième édition du Grand Prix Classic, en 2014, Santi Serra s’envole pour Hong Kong, où il enchante le public des Hong Kong Masters. 'J’adore faire des représentations sur de grands concours, c’est très enrichissant. Se produire avec les plus grand cavaliers mondiaux est un honneur et le public est extraordinaire'. Avec seulement un stick dans la main le jeune homme a su captiver le public. 'Les applaudissements sont magiques', s’émerveille-t-il.

 

Même si les longs voyages ne posent aucun problème à ses compagnons à quatre pattes, le Catalan reste fidèle au Grand Prix Classic, où il se produira dès le 15 mai prochain. 'J’aime beaucoup ce concours, le grand terrain en herbe me donne beaucoup de liberté. Le public est très bon.' Il y présentera d’ailleurs un nouveau spectacle avec de nouveaux chevaux, mais aussi l’âne Mathilde et le jeune zèbre Rigoberto. Ses complices de toujours, Napoléon, Nika et Leopoldo seront également présents.

 

Marion Gergely

 

À lire également...

Réagissez